Robert Lewandowski a mis fin à son partenariat commercial avec l'entreprise technologique chinoise Huawei, a confirmé cette dernière mardi.

Huawei n'a pas expliqué la raison de sa rupture avec le buteur polonais du Bayern Munich. La société a toutefois rejeté les spéculations, émises par le quotidien Daily Mail, selon lesquelles cette décision pourrait être liée au fait que Huawei aurait aidé la Russie à sécuriser ses réseaux contre les pirates informatiques à la suite de son invasion de l'Ukraine.

Lewandowski a critiqué l'invasion de la Russie, portant son brassard de capitaine aux couleurs de l'Ukraine lors des deux derniers matchs de Bundesliga. Il a également salué la décision de la FIFA de suspendre toutes les équipes russes pour le moment.

La Russie ne pourra rencontrer la Pologne le 24 mars en demi-finales des barrages qualificatifs pour le Mondial 2022 au Qatar. Elle a l'intention de faire appel de sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport de Lausanne.

Robert Lewandowski a mis fin à son partenariat commercial avec l'entreprise technologique chinoise Huawei, a confirmé cette dernière mardi. Huawei n'a pas expliqué la raison de sa rupture avec le buteur polonais du Bayern Munich. La société a toutefois rejeté les spéculations, émises par le quotidien Daily Mail, selon lesquelles cette décision pourrait être liée au fait que Huawei aurait aidé la Russie à sécuriser ses réseaux contre les pirates informatiques à la suite de son invasion de l'Ukraine. Lewandowski a critiqué l'invasion de la Russie, portant son brassard de capitaine aux couleurs de l'Ukraine lors des deux derniers matchs de Bundesliga. Il a également salué la décision de la FIFA de suspendre toutes les équipes russes pour le moment. La Russie ne pourra rencontrer la Pologne le 24 mars en demi-finales des barrages qualificatifs pour le Mondial 2022 au Qatar. Elle a l'intention de faire appel de sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport de Lausanne.