Robert Lewandowski : le meilleur buteur du monde ?

Le Polonais doit enrager de louper le trophée individuel le plus prestigieux du monde du foot. Il était en effet le grandissime favori au Ballon d'Or, tant pour Sport/Foot Magazine que pour les autres médias, au terme d'une année exceptionnelle. La saison dernière, il a inscrit 55 buts au total, dont 34 en championnat et quinze en Ligue des Champions. Il a largement contribué au titre et à la victoire en Champions League du Bayern Munich. Robert Lewandowski ne doit laisser le Soulier d'Or européen qui récompense le meilleur buteur continental qu'à Ciro Immobile, qui a lui claqué 36 buts en Serie A.

Cette saison aussi, le Polonais a pris un excellent départ avec déjà quinze buts en quinze joutes, dont douze buts en neuf matches de Bundesliga. Il n'y a aucun doute là-dessus : Lewandowski est le meilleur avant du moment.

Romelu Lukaku : star de l'Inter et des Diables

Il s'en est fallu de peu pour que Romelu Lukaku ne décroche ce prix. Lewandowski est un rien supérieur, mais Lukaku a signé une superbe année en Italie et avec les Diables rouges. N'étant manifestement pas suffisamment bon aux yeux de Manchester United, Lukaku a dû refaire ses preuves à l'Inter. Et en Serie A, une des compétitions les plus ardues pour les attaquants, il a immédiatement fait impression. Il a trouvé le chemin des filets à 23 reprises durant sa première saison en championnat, et il a permis à l'Inter de disputer la finale de l'Europa League. Le Diable avait marqué à chaque match, mais la finale contre Séville s'est mal déroulée. Les Italiens ont perdu, suite à un but contre son camp de Big Rom. Inconsolable, Lukaku n'est même pas venu chercher sa médaille.

Ses statistiques n'en sont pas moins impressionnantes. Avec un total de 34 buts, il a fait mieux que Ronaldo, la légende vivante, durant sa première année chez les Nerazurri. Brillant. Et cette saison, il poursuit sur son élan, avec treize buts en treize matches, toutes compétitions confondues. Il est actuellement la star de l'Inter.

Il y a encore ses prestations en équipe nationale. Il a fait taire tous ses détracteurs. À 27 ans, Lukaku est devenu un leader, en Italie comme en équipe nationale. Il détient la forme de sa vie. Il doit gagner des prix l'année prochaine.

Kevin De Bruyne : il a presque battu le record des assists

Kevin De Bruyne est un autre Diable rouge qui détient la forme de sa vie, mais cette année, il a tout raté de peu. En Premier League, un Manchester City à la défense vacillante a terminé deuxième, à une dizaine de points d'un Liverpool déchaîné, et en Ligue des Champions, les Citizens ont été à nouveau éliminés en quarts de finale, cette fois par Lyon. Ces échecs ont dû avoir un goût amer pour KDB, qui a été le meilleur joueur de Manchester City, de la tête et des épaules.

L'ancien joueur du KRC Genk peut se consoler en consultant ses statistiques. De Bruyne est l'auteur de douze buts et vingt assists en Premier League. Ce dernier chiffre est le plus impressionnant car un seul homme, Thierry Henry, a jadis délivré plus de passes décisives durant une saison. De Bruyne a eu la malchance que son équipe ne tourne pas. Sinon, il aurait pu délivrer trente assists, voire davantage encore. Cette saison aussi, KDB est la plaque tournante d'un City toujours à la dérive, avec déjà six assists en neuf matches. En l'absence d'Eden Hazard, ce Kevin De Bruyne est peut-être le meilleur Diable du moment.

LE TOP 10 DE LA RÉDAC'

1. Robert Lewandowski 26 pts

2. Romelu Lukaku 21 pts

3. Kevin De Bruyne 14 pts

4. Joshua Kimmich 7 pts

5. Bruno Fernandes 5 pts

Sergio Ramos 5 pts

7. Erling Haaland 3 pts

Thiago Alcantara 3 pts

9. Kylian Mbappé 2 pts

Neymar 2 pts

11. Thomas Müller 1 pt

Mohamed Salah 1 pt

Le Polonais doit enrager de louper le trophée individuel le plus prestigieux du monde du foot. Il était en effet le grandissime favori au Ballon d'Or, tant pour Sport/Foot Magazine que pour les autres médias, au terme d'une année exceptionnelle. La saison dernière, il a inscrit 55 buts au total, dont 34 en championnat et quinze en Ligue des Champions. Il a largement contribué au titre et à la victoire en Champions League du Bayern Munich. Robert Lewandowski ne doit laisser le Soulier d'Or européen qui récompense le meilleur buteur continental qu'à Ciro Immobile, qui a lui claqué 36 buts en Serie A. Cette saison aussi, le Polonais a pris un excellent départ avec déjà quinze buts en quinze joutes, dont douze buts en neuf matches de Bundesliga. Il n'y a aucun doute là-dessus : Lewandowski est le meilleur avant du moment. Il s'en est fallu de peu pour que Romelu Lukaku ne décroche ce prix. Lewandowski est un rien supérieur, mais Lukaku a signé une superbe année en Italie et avec les Diables rouges. N'étant manifestement pas suffisamment bon aux yeux de Manchester United, Lukaku a dû refaire ses preuves à l'Inter. Et en Serie A, une des compétitions les plus ardues pour les attaquants, il a immédiatement fait impression. Il a trouvé le chemin des filets à 23 reprises durant sa première saison en championnat, et il a permis à l'Inter de disputer la finale de l'Europa League. Le Diable avait marqué à chaque match, mais la finale contre Séville s'est mal déroulée. Les Italiens ont perdu, suite à un but contre son camp de Big Rom. Inconsolable, Lukaku n'est même pas venu chercher sa médaille. Ses statistiques n'en sont pas moins impressionnantes. Avec un total de 34 buts, il a fait mieux que Ronaldo, la légende vivante, durant sa première année chez les Nerazurri. Brillant. Et cette saison, il poursuit sur son élan, avec treize buts en treize matches, toutes compétitions confondues. Il est actuellement la star de l'Inter. Il y a encore ses prestations en équipe nationale. Il a fait taire tous ses détracteurs. À 27 ans, Lukaku est devenu un leader, en Italie comme en équipe nationale. Il détient la forme de sa vie. Il doit gagner des prix l'année prochaine. Kevin De Bruyne est un autre Diable rouge qui détient la forme de sa vie, mais cette année, il a tout raté de peu. En Premier League, un Manchester City à la défense vacillante a terminé deuxième, à une dizaine de points d'un Liverpool déchaîné, et en Ligue des Champions, les Citizens ont été à nouveau éliminés en quarts de finale, cette fois par Lyon. Ces échecs ont dû avoir un goût amer pour KDB, qui a été le meilleur joueur de Manchester City, de la tête et des épaules. L'ancien joueur du KRC Genk peut se consoler en consultant ses statistiques. De Bruyne est l'auteur de douze buts et vingt assists en Premier League. Ce dernier chiffre est le plus impressionnant car un seul homme, Thierry Henry, a jadis délivré plus de passes décisives durant une saison. De Bruyne a eu la malchance que son équipe ne tourne pas. Sinon, il aurait pu délivrer trente assists, voire davantage encore. Cette saison aussi, KDB est la plaque tournante d'un City toujours à la dérive, avec déjà six assists en neuf matches. En l'absence d'Eden Hazard, ce Kevin De Bruyne est peut-être le meilleur Diable du moment.