Par Clément Daniez

Peut-être n'a-t-il pas beaucoup dormi la nuit dernière. Peut-être ne va-t-il pas beaucoup dormir la nuit qui vient. Franck Ribéry peut toucher ce lundi le Graal de sa carrière individuelle, le Fifa Ballon d'Or. Le meilleur joueur français y croit en tout cas très fort et le fait savoir depuis que le Bayern Munich a réalisé le triplé ultime sur une saison pour une équipe allemande: Coupe-Championnat-Ligue des Championnat, en mai dernier. Et il croit d'autant plus qu'il a déjà remporté le trophée de meilleur joueur UEFA de l'année devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Le mal aimé en France

Franck Ribéry, en lice ce lundi pour le Ballon d'Or 2013, reste mal aimé des Français en dépit de son talent de footballeur unanimement reconnu, selon un sondage BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France dimanche. Les deux tiers (66%) des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de l'international français, pièce maîtresse du Bayern Munich, contre 27% qui en ont une bonne image et 7% qui n'ont pas d'avis.

Depuis l'échec des Français au Mondial sud-africain de 2010 et la grève du bus de Knysna, une majorité (50% contre 41%) pense que Franck Ribéry n'a pas fait d'efforts pour améliorer son image. Les amateurs de football sont plus indulgents puisqu'ils sont 60% (contre 39%) à lui reconnaître des efforts.

Ses performances ne sont en tout cas pas en cause, après une année 2013 exceptionnelle (triplé Championnat d'Allemagne-Coupe d'Allemagne-Ligue des Champions). Pour 86%, Franck Ribéry est un bon footballeur (6% sont d'un avis contraire et 8% sans opinion).

En fonction des critères

Si l'on s'en tient aux trophées, "Francky" mérite bien plus la récompense que l'illustre Portugais et le génial Argentin. Pour autant, bien malin celui qui peut d'ores et déjà donner le nom du vainqueur 2013 du Fifa Ballon d'Or. Le scrutin s'est clos fin novembre pour les votants : un panel de journalistes et les sélectionneurs et capitaines des sélections affiliées à la Fifa. Ribéry? Tout dépend de la question que s'est posé le votant.

Quel est le joueur le plus représentatif de la gagne en 2013? Le votant qui s'est ainsi interrogé a probablement écrit le nom de Franck Ribéry. Intraitable en Bundesliga avec une seule défaite et 25 points d'avance sur son dauphin, le Bayern Munich a rossé le FC Barcelone en demie de Ligue des Champions (7-0 sur l'aller et le retour) avant de battre à Wembley son principal rival allemand, le Borussia Dortmund. Sans conteste, le Bayern s'est imposé comme la meilleure équipe de l'année écoulée. Et "Kaiser Franck" est son joueur le plus marquant. Comment ne pas récompenser un Munichois et donc Ribéry?

Quel joueur a le plus brillé en 2013? Du point de vue des performances individuelles, Franck Ribéry pourrait pâtir de la philosophie qui prévaut depuis la fusion en 2010 du Ballon d'Or et du meilleur joueur Fifa de l'année. Individuellement, sans tenir compte des trophées collectifs, Cristiano Ronaldo, Ballon d'Or 2008 pourrait damer le pion au Français, même si le Real Madrid a fini 2013... bredouille. Avant la clôture des votes, le Portugais a marqué 64 buts sur l'année (13 pour Ribéry!). Et qui sait si le formidable triplé de "CR7" pour qualifier le Portugal au Mondial 2014, juste avant la fin des votes, ne va pas lui faire emporter la mise?

Quel est le meilleur joueur du monde? Ce genre de question pourrait profiter à Lionel Messi. Il n'est pas farfelu de penser que l'Argentin remportera un 5e Ballon d'Or d'affilée. Les pronostics ne font pas les votes et "Leo" a marqué quasiment autant de buts que Cristiano Ronaldo, en possédant sur lui l'avantage d'un trophée majeur, la Liga 2012-2013 avec le FC Barcelone. Messi pourrait cependant pâtir de ses blessures à répétition depuis la reprise de l'été 2013, au moment où son rival madrilène marquait des buts comme on enfile des perles. Mais Ronaldo, tout comme Ribéry, n'est pas à l'abri d'un raisonnement du type "Messi, même blessé, reste au-dessus de la mêlée". Pour preuve les trophées 2010 et 2012, qui lui étaient revenus alors que l'Espagne remportait le Mondial et l'Euro.

Par Clément DaniezPeut-être n'a-t-il pas beaucoup dormi la nuit dernière. Peut-être ne va-t-il pas beaucoup dormir la nuit qui vient. Franck Ribéry peut toucher ce lundi le Graal de sa carrière individuelle, le Fifa Ballon d'Or. Le meilleur joueur français y croit en tout cas très fort et le fait savoir depuis que le Bayern Munich a réalisé le triplé ultime sur une saison pour une équipe allemande: Coupe-Championnat-Ligue des Championnat, en mai dernier. Et il croit d'autant plus qu'il a déjà remporté le trophée de meilleur joueur UEFA de l'année devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Le mal aimé en FranceFranck Ribéry, en lice ce lundi pour le Ballon d'Or 2013, reste mal aimé des Français en dépit de son talent de footballeur unanimement reconnu, selon un sondage BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France dimanche. Les deux tiers (66%) des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de l'international français, pièce maîtresse du Bayern Munich, contre 27% qui en ont une bonne image et 7% qui n'ont pas d'avis. Depuis l'échec des Français au Mondial sud-africain de 2010 et la grève du bus de Knysna, une majorité (50% contre 41%) pense que Franck Ribéry n'a pas fait d'efforts pour améliorer son image. Les amateurs de football sont plus indulgents puisqu'ils sont 60% (contre 39%) à lui reconnaître des efforts. Ses performances ne sont en tout cas pas en cause, après une année 2013 exceptionnelle (triplé Championnat d'Allemagne-Coupe d'Allemagne-Ligue des Champions). Pour 86%, Franck Ribéry est un bon footballeur (6% sont d'un avis contraire et 8% sans opinion). En fonction des critèresSi l'on s'en tient aux trophées, "Francky" mérite bien plus la récompense que l'illustre Portugais et le génial Argentin. Pour autant, bien malin celui qui peut d'ores et déjà donner le nom du vainqueur 2013 du Fifa Ballon d'Or. Le scrutin s'est clos fin novembre pour les votants : un panel de journalistes et les sélectionneurs et capitaines des sélections affiliées à la Fifa. Ribéry? Tout dépend de la question que s'est posé le votant. Quel est le joueur le plus représentatif de la gagne en 2013? Le votant qui s'est ainsi interrogé a probablement écrit le nom de Franck Ribéry. Intraitable en Bundesliga avec une seule défaite et 25 points d'avance sur son dauphin, le Bayern Munich a rossé le FC Barcelone en demie de Ligue des Champions (7-0 sur l'aller et le retour) avant de battre à Wembley son principal rival allemand, le Borussia Dortmund. Sans conteste, le Bayern s'est imposé comme la meilleure équipe de l'année écoulée. Et "Kaiser Franck" est son joueur le plus marquant. Comment ne pas récompenser un Munichois et donc Ribéry? Quel joueur a le plus brillé en 2013? Du point de vue des performances individuelles, Franck Ribéry pourrait pâtir de la philosophie qui prévaut depuis la fusion en 2010 du Ballon d'Or et du meilleur joueur Fifa de l'année. Individuellement, sans tenir compte des trophées collectifs, Cristiano Ronaldo, Ballon d'Or 2008 pourrait damer le pion au Français, même si le Real Madrid a fini 2013... bredouille. Avant la clôture des votes, le Portugais a marqué 64 buts sur l'année (13 pour Ribéry!). Et qui sait si le formidable triplé de "CR7" pour qualifier le Portugal au Mondial 2014, juste avant la fin des votes, ne va pas lui faire emporter la mise? Quel est le meilleur joueur du monde? Ce genre de question pourrait profiter à Lionel Messi. Il n'est pas farfelu de penser que l'Argentin remportera un 5e Ballon d'Or d'affilée. Les pronostics ne font pas les votes et "Leo" a marqué quasiment autant de buts que Cristiano Ronaldo, en possédant sur lui l'avantage d'un trophée majeur, la Liga 2012-2013 avec le FC Barcelone. Messi pourrait cependant pâtir de ses blessures à répétition depuis la reprise de l'été 2013, au moment où son rival madrilène marquait des buts comme on enfile des perles. Mais Ronaldo, tout comme Ribéry, n'est pas à l'abri d'un raisonnement du type "Messi, même blessé, reste au-dessus de la mêlée". Pour preuve les trophées 2010 et 2012, qui lui étaient revenus alors que l'Espagne remportait le Mondial et l'Euro.