Il semblerait que la vindicte des supporters d'Arsenal ait été entendue. Le week-end dernier, les fans des Gunners s'en étaient pris violemment à Arsène Wenger et la direction du club les sommant de "Spend your fu***** money (Dépenser votre pu**** d'argent)" après la défaite contre Aston Villa (1-3). Ragaillardi par sa victoire à Fenerbaçhe (3-0) et donc par sa très probable qualification pour sa 16e Ligue des Champions consécutive, Arsenal serait sur le point de formuler une offre de 40 millions de livres (45 millions d'euros) pour Karim Benzema et Angel Di Maria, selon la BBC.

Cette offre intervient alors que l'international français a ouvert les discussions avec sa direction afin de prolonger son contrat qui prend fin en 2015. Après avoir échoué sur les dossiers Higuain (Naples) et Suarez (Liverpool), Arsène Wenger entend bien réussir à séduire Karim Benzema. Le problème majeur dans ce transfert réside dans la situation de ce dernier. Libéré de la concurrence de Gonzalo Higuain, il est le titulaire naturel de l'équipe imaginée par Carlo Ancelotti. Une donnée qui risque de compliquer la tâche des Gunners, concernant un joueur arrivé à Madrid en 2009 pour 35 millions d'euros en provenance de Lyon.

Le cas Di Maria est bien plus simple. Avec la prochaine signature de Gareth Bale (vendredi selon les presses anglaise et espagnole), l'Argentin de 25 ans sera consigné au rôle de remplaçant, là où Arsenal peut lui offrir un poste de titulaire laissé vacant par Gervinho. Il apparaît, toutefois, que le PSG soit églament sur les rangs pour l'ailier madrilène.

"Le mercato commence vraiment maintenant"

Outre ces deux joueurs, Wenger a réaffirmé, mercredi soir, qu'il était bien en quête d'un milieu. "Nous y travaillons", a-t-il expliqué en reference au dossier Cabaye, pour lequel Arsenal a fait une première offre.

Depuis mercredi soir, l'infirmerie des Gunners s'est même rempli puisque Kocsielny a du sortir sur blessure (arcade) à la demi-heure de jeu. Un coup dur pour une équipe déjà privée d'Oxlade-Chamberlain en défense mais aussi Diaby et Arteta au milieu.

"Le mercato commence vraiment maintenant, beaucoup de choses vont se passer entre aujourd'hui et le 2 septembre. Nous avons douze jours", a conclu Wenger. Pour le moment, Arsenal n'a recruté qu'un joueur en la personne de l'ancien auxerrois Yaya Sanogo (20 ans). La BBC croit savoir que les Gunners auraient encore à leur disposition 100 millions de livres (environ 117 millins d'euros) à investir.

Christopher Buet

Il semblerait que la vindicte des supporters d'Arsenal ait été entendue. Le week-end dernier, les fans des Gunners s'en étaient pris violemment à Arsène Wenger et la direction du club les sommant de "Spend your fu***** money (Dépenser votre pu**** d'argent)" après la défaite contre Aston Villa (1-3). Ragaillardi par sa victoire à Fenerbaçhe (3-0) et donc par sa très probable qualification pour sa 16e Ligue des Champions consécutive, Arsenal serait sur le point de formuler une offre de 40 millions de livres (45 millions d'euros) pour Karim Benzema et Angel Di Maria, selon la BBC.Cette offre intervient alors que l'international français a ouvert les discussions avec sa direction afin de prolonger son contrat qui prend fin en 2015. Après avoir échoué sur les dossiers Higuain (Naples) et Suarez (Liverpool), Arsène Wenger entend bien réussir à séduire Karim Benzema. Le problème majeur dans ce transfert réside dans la situation de ce dernier. Libéré de la concurrence de Gonzalo Higuain, il est le titulaire naturel de l'équipe imaginée par Carlo Ancelotti. Une donnée qui risque de compliquer la tâche des Gunners, concernant un joueur arrivé à Madrid en 2009 pour 35 millions d'euros en provenance de Lyon.Le cas Di Maria est bien plus simple. Avec la prochaine signature de Gareth Bale (vendredi selon les presses anglaise et espagnole), l'Argentin de 25 ans sera consigné au rôle de remplaçant, là où Arsenal peut lui offrir un poste de titulaire laissé vacant par Gervinho. Il apparaît, toutefois, que le PSG soit églament sur les rangs pour l'ailier madrilène."Le mercato commence vraiment maintenant"Outre ces deux joueurs, Wenger a réaffirmé, mercredi soir, qu'il était bien en quête d'un milieu. "Nous y travaillons", a-t-il expliqué en reference au dossier Cabaye, pour lequel Arsenal a fait une première offre.Depuis mercredi soir, l'infirmerie des Gunners s'est même rempli puisque Kocsielny a du sortir sur blessure (arcade) à la demi-heure de jeu. Un coup dur pour une équipe déjà privée d'Oxlade-Chamberlain en défense mais aussi Diaby et Arteta au milieu."Le mercato commence vraiment maintenant, beaucoup de choses vont se passer entre aujourd'hui et le 2 septembre. Nous avons douze jours", a conclu Wenger. Pour le moment, Arsenal n'a recruté qu'un joueur en la personne de l'ancien auxerrois Yaya Sanogo (20 ans). La BBC croit savoir que les Gunners auraient encore à leur disposition 100 millions de livres (environ 117 millins d'euros) à investir.Christopher Buet