Par Margit Ghillemyn

Le 25 janvier 1996, Adama Traoré Diarra est a vu le jour dans la localité espagnole de L'Hospitalet de Llobregat. Ses parents sont maliens. C'est dans son village natal qu'il a commencé à jouer au football. A l'âge de huit ans, il est parti pour le FC Barcelone, ville toute proche de là. Il y grandit au sein de toutes les catégories de jeunes, remporte la Youth League en 2013/14, ce qui lui permet de faire ses débuts à dix-sept ans avec l'équipe B qui évolue en deuxième division.

L'étape suivante de sa carrière se déroule le 23 novembre 2013. Traoré remplace Neymar contre Grenade et trois jours plus tard, il a fait sa première apparition en Ligue des champions. Il enchaîne les minutes de jeu, mais il a plus de difficultés à marquer des points aux yeux de son entraîneur. Au final, il ne parvient à marquer qu'une seule fois pour l'équipe première. C'était en 2014 à l'occasion d'un match de Coupe d'Espagne contre Huesca.

Après quatre matches dans l'équipe première, l'ailier droit décide de tenter sa chance dans un autre environnement. Il s'envole à l'été 2015 pour le club anglais d'Aston Villa. L'équipe de Birmingham a été reléguée et Traoré est parti du côté de Middlesbrough. Après 71 matches, il quitte Boro en 2018 pour tenter sa chance au sein d'un cercle de Premier League, Wolverhampton.

Huile pour bébé

En Premier League, il donne du fil à retrordre aux défenseurs adverses grâce à sa combinaison de vitesse et de force. En s'entraînant avec le poids de son propre corps, sa masse musculaire augmente énormément en un rien de temps. Autre particularité du joueur, il a pour habitude de s'enduire le corps d'huile pour bébé avant un match. Ainsi, ses muscles brillent davantage et il est beaucoup plus difficile pour les défenseurs de l'attraper.

Grâce à ses qualités physiques et techniques, il était l'un des joueurs les plus dangereux de Premier League. Mais dribbler un défenseur c'est bien, donner une bonne passe dans la foulée c'est mieux. On le constate en jetant un coup d'oeil dans ses statistiques. En 154 matchs pour les Wolves, il n'a marqué que onze fois et adressé dix-huit passes décisives. Ce qui n'est pas extraordinaire pour un joueur offensif.

null, iStock
null © iStock

Mais ses qualités ne passent néanmoins pas inaperçues. Cet hiver, Tottenham a fait le forcing pour l'embrigader. Mais lorsque l'occasion s'est présentée de retourner dans son club formateur sept ans après son départ, son choix était fait. Il a renoncé à une partie de son salaire anglais pour que Barcelone puisse le louer jusqu'à la fin de la saison. Si Traoré convainc son club formateur, ce dernier pourrait l'engager à titre définitif cet été en levant l'option d'achat de 30 millions d'euros.

Traoré a donc effectué ses "seconds" débuts avec Barcelone ce 6 février. C'était contre l'Atlético Madrid. Directement, il a apporté sa pierre à l'édifice en signant une passe décisive lors de cette victoire 4-2 des Blaugranas. Trois duels plus tard, son total était passé à deux assists.

Le 7 octobre 2020, l'ailier droit a également joué ses premières minutes en sélection nationale. Le Mali et l'Espagne l'ont appelé, mais il a finalement choisi son pays natal, l'Espagne. Par conséquent, sa nationalité de football est donc différente de celle de son frère Moha. Ce dernier joue comme attaquant pour le club de troisième division espagnole UE Cornellà. Mais, il a préféré jouer pour le Mali, sans doute aussi parce que ses chances de temps de jeu étaient plus grandes qu'avec la Roja.

Par Margit GhillemynLe 25 janvier 1996, Adama Traoré Diarra est a vu le jour dans la localité espagnole de L'Hospitalet de Llobregat. Ses parents sont maliens. C'est dans son village natal qu'il a commencé à jouer au football. A l'âge de huit ans, il est parti pour le FC Barcelone, ville toute proche de là. Il y grandit au sein de toutes les catégories de jeunes, remporte la Youth League en 2013/14, ce qui lui permet de faire ses débuts à dix-sept ans avec l'équipe B qui évolue en deuxième division.L'étape suivante de sa carrière se déroule le 23 novembre 2013. Traoré remplace Neymar contre Grenade et trois jours plus tard, il a fait sa première apparition en Ligue des champions. Il enchaîne les minutes de jeu, mais il a plus de difficultés à marquer des points aux yeux de son entraîneur. Au final, il ne parvient à marquer qu'une seule fois pour l'équipe première. C'était en 2014 à l'occasion d'un match de Coupe d'Espagne contre Huesca.Après quatre matches dans l'équipe première, l'ailier droit décide de tenter sa chance dans un autre environnement. Il s'envole à l'été 2015 pour le club anglais d'Aston Villa. L'équipe de Birmingham a été reléguée et Traoré est parti du côté de Middlesbrough. Après 71 matches, il quitte Boro en 2018 pour tenter sa chance au sein d'un cercle de Premier League, Wolverhampton. En Premier League, il donne du fil à retrordre aux défenseurs adverses grâce à sa combinaison de vitesse et de force. En s'entraînant avec le poids de son propre corps, sa masse musculaire augmente énormément en un rien de temps. Autre particularité du joueur, il a pour habitude de s'enduire le corps d'huile pour bébé avant un match. Ainsi, ses muscles brillent davantage et il est beaucoup plus difficile pour les défenseurs de l'attraper.Grâce à ses qualités physiques et techniques, il était l'un des joueurs les plus dangereux de Premier League. Mais dribbler un défenseur c'est bien, donner une bonne passe dans la foulée c'est mieux. On le constate en jetant un coup d'oeil dans ses statistiques. En 154 matchs pour les Wolves, il n'a marqué que onze fois et adressé dix-huit passes décisives. Ce qui n'est pas extraordinaire pour un joueur offensif.Mais ses qualités ne passent néanmoins pas inaperçues. Cet hiver, Tottenham a fait le forcing pour l'embrigader. Mais lorsque l'occasion s'est présentée de retourner dans son club formateur sept ans après son départ, son choix était fait. Il a renoncé à une partie de son salaire anglais pour que Barcelone puisse le louer jusqu'à la fin de la saison. Si Traoré convainc son club formateur, ce dernier pourrait l'engager à titre définitif cet été en levant l'option d'achat de 30 millions d'euros.Traoré a donc effectué ses "seconds" débuts avec Barcelone ce 6 février. C'était contre l'Atlético Madrid. Directement, il a apporté sa pierre à l'édifice en signant une passe décisive lors de cette victoire 4-2 des Blaugranas. Trois duels plus tard, son total était passé à deux assists.Le 7 octobre 2020, l'ailier droit a également joué ses premières minutes en sélection nationale. Le Mali et l'Espagne l'ont appelé, mais il a finalement choisi son pays natal, l'Espagne. Par conséquent, sa nationalité de football est donc différente de celle de son frère Moha. Ce dernier joue comme attaquant pour le club de troisième division espagnole UE Cornellà. Mais, il a préféré jouer pour le Mali, sans doute aussi parce que ses chances de temps de jeu étaient plus grandes qu'avec la Roja.