"Mon équipe est claire dans ma tête. Je crois néanmoins que je vais essayer quelque chose de différent avec l'un de mes joueurs. Je vais parler avec lui, mais je pense qu'il pourrait être encore plus fort dans ce rôle" : voici la déclaration qui éveille la curiosité de tous les amateurs des Diables. Marc Wilmots n'en dira pas plus. D'ailleurs, à entendre le coach fédéral, le joueur lui-même n'est pas encore au courant de son plan.

Depuis hier, les hypothèses les plus folles fourmillent sur internet. Marc Wilmots, par ces quelques mots, a réveillé Twitter. Quel joueur, selon le coach, n'est pas exploité au maximum de ses capacités ?

En disant : "Je pense qu'il pourrait être encore plus fort dans ce rôle" l'entraîneur fédéral laisse penser qu'il s'agit d'un joueur qui a déjà prouvé son utilité dans son rôle actuel. La nouvelle concernerait donc un membre du noyau dur des Diables, qui changerait de position.

De nombreuses hypothèses peuvent alors être formulées sur base de deux possibilités. Soit Marc Wilmots reste fidèle à son 4-3-3 et le changement se fait poste pour poste. Soit le Hesbignon change son fusil d'épaule.

Dans le premier cas, on peut imaginer un Lukaku sur un flanc pour apporter de l'impact physique sur les côtés (à l'image de ce que le coach fait parfois avec Chadli ?). Peu probable. L'ex -mauve devrait prendre place à la pointe de l'attaque, surtout que Benteke est incertain.

Wilmots pourrait également faire monter Axel Witsel d'un cran. Le numéro 6 pourrait alors rayonner plus haut dans le jeu. Lui serait sans doute encore plus fort à cette position. Mais est-ce que cela serait le cas de l'équipe ? Witsel s'est imposé à cette place et a été le véritable moteur de cette équipe dans ce rôle. Si Vertonghen a déjà joué à cette place, et pourrait y suppléer Axel Witsel, le Londonien est le favori de Marc Wilmots à l'arrière gauche.

La seconde hypothèse veut que Marc Wilmots change son schéma tactique pour y faire briller un joueur. Eden Hazard en vrai numéro 10, dans l'axe du terrain ? Mirallas derrière un second attaquant ? Ou peut-être Dries Mertens, en forme à Naples derrière un attaquant ?

Par ses secrets, Marc Wilmots a réussi à rendre interminables les dernières heures avant le coup d'envoi. Depuis quand les Belges n'ont-ils plus décompté les heures avant un match amical ? Bien joué, Marc !

"Mon équipe est claire dans ma tête. Je crois néanmoins que je vais essayer quelque chose de différent avec l'un de mes joueurs. Je vais parler avec lui, mais je pense qu'il pourrait être encore plus fort dans ce rôle" : voici la déclaration qui éveille la curiosité de tous les amateurs des Diables. Marc Wilmots n'en dira pas plus. D'ailleurs, à entendre le coach fédéral, le joueur lui-même n'est pas encore au courant de son plan. Depuis hier, les hypothèses les plus folles fourmillent sur internet. Marc Wilmots, par ces quelques mots, a réveillé Twitter. Quel joueur, selon le coach, n'est pas exploité au maximum de ses capacités ? En disant : "Je pense qu'il pourrait être encore plus fort dans ce rôle" l'entraîneur fédéral laisse penser qu'il s'agit d'un joueur qui a déjà prouvé son utilité dans son rôle actuel. La nouvelle concernerait donc un membre du noyau dur des Diables, qui changerait de position. De nombreuses hypothèses peuvent alors être formulées sur base de deux possibilités. Soit Marc Wilmots reste fidèle à son 4-3-3 et le changement se fait poste pour poste. Soit le Hesbignon change son fusil d'épaule. Dans le premier cas, on peut imaginer un Lukaku sur un flanc pour apporter de l'impact physique sur les côtés (à l'image de ce que le coach fait parfois avec Chadli ?). Peu probable. L'ex -mauve devrait prendre place à la pointe de l'attaque, surtout que Benteke est incertain. Wilmots pourrait également faire monter Axel Witsel d'un cran. Le numéro 6 pourrait alors rayonner plus haut dans le jeu. Lui serait sans doute encore plus fort à cette position. Mais est-ce que cela serait le cas de l'équipe ? Witsel s'est imposé à cette place et a été le véritable moteur de cette équipe dans ce rôle. Si Vertonghen a déjà joué à cette place, et pourrait y suppléer Axel Witsel, le Londonien est le favori de Marc Wilmots à l'arrière gauche. La seconde hypothèse veut que Marc Wilmots change son schéma tactique pour y faire briller un joueur. Eden Hazard en vrai numéro 10, dans l'axe du terrain ? Mirallas derrière un second attaquant ? Ou peut-être Dries Mertens, en forme à Naples derrière un attaquant ? Par ses secrets, Marc Wilmots a réussi à rendre interminables les dernières heures avant le coup d'envoi. Depuis quand les Belges n'ont-ils plus décompté les heures avant un match amical ? Bien joué, Marc !