Le contrat de l'Argentin de 32 ans arrive à échéance en juin prochain et les deux parties ont communiqué lundi soir qu'elles ne continueraient pas l'aventure ensemble. Victime de nombreux pépins physiques, notamment au niveau du genou, l'ancien attaquant de l'Atlético n'est jamais parvenu à réintégrer le onze de Guardiola depuis le début de la crise sanitaire. L'Argentin reste cependant un attaquant de classe mondiale et, logiquement, plusieurs pistes s'offrent à lui.

Vers un autre club du top en Premier League ?

Malgré une arrivée gratuite cet été, Agüero suscite un point d'interrogation. Souvent blessé, à l'aube de ses 33 ans et avec un salaire mirobolant (220 000 pounds par semaine à City), il pourrait en effrayer plus d'un. Mais pas de quoi faire peur à Chelsea et Roman Abramovitch. Le club de Londres souhaite remplacer Olivier Giroud, dont le contrat expire en juin. Selon le Times, l'ancien beau-fils de Diego Maradona ne serait pas contre une nouvelle pige en Premier League, qu'il fréquente depuis dix ans. De plus, la légende des Citizens n'est qu'à six petits goals du top 3 des plus grands buteurs de l'histoire de la Premier League. Avec 181 buts, il sera peut-être trop court pour rattraper les 187 roses d'Andy Cole, vu son faible temps de jeu cette saison. En revanche, s'il rejoint la capitale anglaise, il pourrait le dépasser voire même se rapprocher de Wayne Rooney et ses 208 buts. Alan Shearer (260 buts) semble plus difficile à atteindre pour le meilleur buteur de l'histoire des Skyblues. Ce record peut-il faire pencher la balance ? Rien n'est moins sûr...

Le remplaçant idéal de Suárez au Barça ?

Les Catalans souffrent offensivement depuis le surprenant départ de l'attaquant uruguayen. Le club est plongé dans une grande crise financière et l'arrivée d'Agüero pourrait contenter tout le monde pour plusieurs raisons. S'il venait à débarquer en Catalogne, le club présidé par Joan Laporta s'offrirait les services d'un attaquant de classe mondiale, sans avoir à débourser un centime en transfert. Malgré une interrogation quant à ses récurrentes blessures, il pourrait être d'une aide capitale au sein de l'attaque catalane. Mis à part les 23 buts d'un infatigable Lionel Messi, les pensionnaires du Camp Nou peinent à marquer. Le deuxième meilleur buteur blaugrana de la saison est Antoine Griezmann avec huit goals. Derrière, c'est le néant. Dernier argument et pas des moindres : son amitié avec Messi. Le sextuple Ballon d'Or n'a pas prolongé au Barça et son avenir est toujours incertain. Les deux joueurs sont amis depuis leur adolescence et partagent la même chambre en équipe nationale depuis la nuit des temps. Si Josep Maria Bartomeu a chassé son bras droit Suárez du Barça, Laporta pourrait frapper un grand coup en amenant son pote de sélection et ainsi convaincre le parrain du fils d'Agüero de prolonger son séjour en Catalogne. Il s'agit, à ce jour, de la piste la plus probable.

El Kun retrouvera-t-il son pote Messi au Barça ?, BELGA/AFP
El Kun retrouvera-t-il son pote Messi au Barça ? © BELGA/AFP

Le PSG intéressé ?

Cela serait loin d'être une surprise. Le club parisien est toujours à l'affût lorsqu'il s'agit de signer une star mondiale. L'attaquant pourrait se sentir à l'aise dans une équipe composée de plusieurs compatriotes, dont l'entraîneur Mauricio Pochettino (en plus de Mauro Icardi, Angel Di María et Leandro Paredes). L'intensité du championnat, moins élevée que la rude Premier League, pourrait également être bénéfique à son physique quelque peu fragile. Si cela venait à se réaliser, Pochettino frapperait un grand coup pour son tout premier transfert parisien !

Un retour à la maison ?

El Kun l'a toujours affirmé : il prendra sa retraite dans son club de coeur, Independiente. Le club argentin l'a vu naitre footballistiquement le 5 juin 2003. Âgé de quinze ans, un mois et trois jours, l'attaquant bat un record de précocité, alors détenu par son illustre ancien beau-père. En 2016, l'Argentin avait même déclaré qu'il rejoindrait l'ancien club de Nicolás Frutos et Lucas Biglia à l'issue du mondial russe. Trois ans plus tard, quel meilleur timing pour finalement tenir sa promesse ?

Une expérience en MLS ?

Même si elle est peu probable à l'heure actuelle, une pige en MLS n'est pas à exclure. À seulement 32 ans, l'attaquant peut encore revendiquer un championnat plus huppé, même si le train de vie américain pourrait le tenter. Le club de Los Angeles FC reste en tout cas à l'affût.

Par Mariano Spitzer

Le contrat de l'Argentin de 32 ans arrive à échéance en juin prochain et les deux parties ont communiqué lundi soir qu'elles ne continueraient pas l'aventure ensemble. Victime de nombreux pépins physiques, notamment au niveau du genou, l'ancien attaquant de l'Atlético n'est jamais parvenu à réintégrer le onze de Guardiola depuis le début de la crise sanitaire. L'Argentin reste cependant un attaquant de classe mondiale et, logiquement, plusieurs pistes s'offrent à lui.Malgré une arrivée gratuite cet été, Agüero suscite un point d'interrogation. Souvent blessé, à l'aube de ses 33 ans et avec un salaire mirobolant (220 000 pounds par semaine à City), il pourrait en effrayer plus d'un. Mais pas de quoi faire peur à Chelsea et Roman Abramovitch. Le club de Londres souhaite remplacer Olivier Giroud, dont le contrat expire en juin. Selon le Times, l'ancien beau-fils de Diego Maradona ne serait pas contre une nouvelle pige en Premier League, qu'il fréquente depuis dix ans. De plus, la légende des Citizens n'est qu'à six petits goals du top 3 des plus grands buteurs de l'histoire de la Premier League. Avec 181 buts, il sera peut-être trop court pour rattraper les 187 roses d'Andy Cole, vu son faible temps de jeu cette saison. En revanche, s'il rejoint la capitale anglaise, il pourrait le dépasser voire même se rapprocher de Wayne Rooney et ses 208 buts. Alan Shearer (260 buts) semble plus difficile à atteindre pour le meilleur buteur de l'histoire des Skyblues. Ce record peut-il faire pencher la balance ? Rien n'est moins sûr...Les Catalans souffrent offensivement depuis le surprenant départ de l'attaquant uruguayen. Le club est plongé dans une grande crise financière et l'arrivée d'Agüero pourrait contenter tout le monde pour plusieurs raisons. S'il venait à débarquer en Catalogne, le club présidé par Joan Laporta s'offrirait les services d'un attaquant de classe mondiale, sans avoir à débourser un centime en transfert. Malgré une interrogation quant à ses récurrentes blessures, il pourrait être d'une aide capitale au sein de l'attaque catalane. Mis à part les 23 buts d'un infatigable Lionel Messi, les pensionnaires du Camp Nou peinent à marquer. Le deuxième meilleur buteur blaugrana de la saison est Antoine Griezmann avec huit goals. Derrière, c'est le néant. Dernier argument et pas des moindres : son amitié avec Messi. Le sextuple Ballon d'Or n'a pas prolongé au Barça et son avenir est toujours incertain. Les deux joueurs sont amis depuis leur adolescence et partagent la même chambre en équipe nationale depuis la nuit des temps. Si Josep Maria Bartomeu a chassé son bras droit Suárez du Barça, Laporta pourrait frapper un grand coup en amenant son pote de sélection et ainsi convaincre le parrain du fils d'Agüero de prolonger son séjour en Catalogne. Il s'agit, à ce jour, de la piste la plus probable. Cela serait loin d'être une surprise. Le club parisien est toujours à l'affût lorsqu'il s'agit de signer une star mondiale. L'attaquant pourrait se sentir à l'aise dans une équipe composée de plusieurs compatriotes, dont l'entraîneur Mauricio Pochettino (en plus de Mauro Icardi, Angel Di María et Leandro Paredes). L'intensité du championnat, moins élevée que la rude Premier League, pourrait également être bénéfique à son physique quelque peu fragile. Si cela venait à se réaliser, Pochettino frapperait un grand coup pour son tout premier transfert parisien ! El Kun l'a toujours affirmé : il prendra sa retraite dans son club de coeur, Independiente. Le club argentin l'a vu naitre footballistiquement le 5 juin 2003. Âgé de quinze ans, un mois et trois jours, l'attaquant bat un record de précocité, alors détenu par son illustre ancien beau-père. En 2016, l'Argentin avait même déclaré qu'il rejoindrait l'ancien club de Nicolás Frutos et Lucas Biglia à l'issue du mondial russe. Trois ans plus tard, quel meilleur timing pour finalement tenir sa promesse ? Même si elle est peu probable à l'heure actuelle, une pige en MLS n'est pas à exclure. À seulement 32 ans, l'attaquant peut encore revendiquer un championnat plus huppé, même si le train de vie américain pourrait le tenter. Le club de Los Angeles FC reste en tout cas à l'affût. Par Mariano Spitzer