Quatre clubs russes vont se porter devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne pour contester l'exclusion des formations russes des compétitions continentales de football en raison de l'invasion de l'Ukraine. Ils l'ont annoncé vendredi par voie de communiqué.

Le Zenit Saint-Pétersbourg, le Dinamo Moscou, Sotchi et le CSKA Moscou contestent la décision prise par l'UEFA d'exclure tous les clubs russes de la scène européenne la saison prochaine. Selon eux, cette suspension va à l'encontre des principes du sport.

Le 2 mai, l'UEFA a annoncé que les prochaines Ligue des Champions, Europa League et Conference League se tiendront sans aucune formation russe. Cette décision prive le Zenit, sacré champion de Russie 2022, de son billet direct pour la phase de poules de la prochaine C1.

La Russie a notamment été exclue de l'Euro 2022 féminin et de la Ligue des Nations. De plus, le Comité exécutif de l'UEFA a aussi estimé que la candidature déposée par l'Union russe de football (RFS) pour organiser soit l'Euro 2028, soit l'Euro 2032, était irrecevable.

Quatre clubs russes vont se porter devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne pour contester l'exclusion des formations russes des compétitions continentales de football en raison de l'invasion de l'Ukraine. Ils l'ont annoncé vendredi par voie de communiqué. Le Zenit Saint-Pétersbourg, le Dinamo Moscou, Sotchi et le CSKA Moscou contestent la décision prise par l'UEFA d'exclure tous les clubs russes de la scène européenne la saison prochaine. Selon eux, cette suspension va à l'encontre des principes du sport. Le 2 mai, l'UEFA a annoncé que les prochaines Ligue des Champions, Europa League et Conference League se tiendront sans aucune formation russe. Cette décision prive le Zenit, sacré champion de Russie 2022, de son billet direct pour la phase de poules de la prochaine C1. La Russie a notamment été exclue de l'Euro 2022 féminin et de la Ligue des Nations. De plus, le Comité exécutif de l'UEFA a aussi estimé que la candidature déposée par l'Union russe de football (RFS) pour organiser soit l'Euro 2028, soit l'Euro 2032, était irrecevable.