Hasard du calendrier, c'est après le départ de son attaquant Edinson Cavani, féru d'activités dans la nature, que le PSG se penche sur les mouches destinées à leurrer les saumons et les truites.

Le club champion de France commercialise 100 coffrets de cinq mouches à ses couleurs dans le cadre du programme "#PSGLIMITED". Lancé cet été, celui-ci propose des produits originaux, confectionnés en collaboration avec des marques du secteur concerné, dans des quantités limitées.

"C'est une signature nouvelle, mais une suite logique de la capacité du club à affirmer sa différence, depuis 2011 (année du rachat par le propriétaire QSI, NDLR). On a toujours eu cette logique de montrer qu'on est les seuls à pouvoir à se développer en dehors des terrains de foot", explique à l'AFP Fabien Allègre, directeur de la diversification des marques et du merchandising au PSG.

Après un paddle gonflable et une chaise pliable, c'est la pêche à la mouche qui vient faire sa place dans les rayons de la boutique PSG, aux côtés des maillots siglés Nike ou Jordan - près d'un million vendu par an, selon le club.

"Tout cela est complémentaire. Nous voulons satisfaire le maximum de fans du PSG, en tant que club de football ou de la marque", poursuit-il.

"L'objectif que nous nous sommes donnés, c'est d'attraper un poisson avec chacune des mouches", lance le peintre Olivier Masmonteil, l'un des quatre monteurs qui a participé au projet.

Dans son atelier de Saint-Ouen, où ses cannes en bambou côtoient des tableaux et autres leurres pour poissons, ce Corrézien évoque sans discontinuer sa passion pour la pêche qui l'a fait voyager de la Nouvelle-Zélande... au Parc des princes, à travers ce défi "un peu fou".

"La nymphe à vue, c'est la précision, c'est comme quand Cavani va faire une passe millimétrée pour son coéquipier", décrit-il en parlant d'un des types de mouches du coffret. "La Clouser Minnow, rapide, c'est Mbappé qui va mettre tout le monde dans le vent".

"J'aime bien qu'on sorte des lieux communs et des images d'Epinal", dit-il au sujet de la collaboration avec le PSG. Et si la pêche à la mouche peut aider les footballeurs ? "Bien sûr! C'est une discipline de concentration. Ça calme énormément, aussi".

Hasard du calendrier, c'est après le départ de son attaquant Edinson Cavani, féru d'activités dans la nature, que le PSG se penche sur les mouches destinées à leurrer les saumons et les truites.Le club champion de France commercialise 100 coffrets de cinq mouches à ses couleurs dans le cadre du programme "#PSGLIMITED". Lancé cet été, celui-ci propose des produits originaux, confectionnés en collaboration avec des marques du secteur concerné, dans des quantités limitées."C'est une signature nouvelle, mais une suite logique de la capacité du club à affirmer sa différence, depuis 2011 (année du rachat par le propriétaire QSI, NDLR). On a toujours eu cette logique de montrer qu'on est les seuls à pouvoir à se développer en dehors des terrains de foot", explique à l'AFP Fabien Allègre, directeur de la diversification des marques et du merchandising au PSG.Après un paddle gonflable et une chaise pliable, c'est la pêche à la mouche qui vient faire sa place dans les rayons de la boutique PSG, aux côtés des maillots siglés Nike ou Jordan - près d'un million vendu par an, selon le club. "Tout cela est complémentaire. Nous voulons satisfaire le maximum de fans du PSG, en tant que club de football ou de la marque", poursuit-il."L'objectif que nous nous sommes donnés, c'est d'attraper un poisson avec chacune des mouches", lance le peintre Olivier Masmonteil, l'un des quatre monteurs qui a participé au projet.Dans son atelier de Saint-Ouen, où ses cannes en bambou côtoient des tableaux et autres leurres pour poissons, ce Corrézien évoque sans discontinuer sa passion pour la pêche qui l'a fait voyager de la Nouvelle-Zélande... au Parc des princes, à travers ce défi "un peu fou"."La nymphe à vue, c'est la précision, c'est comme quand Cavani va faire une passe millimétrée pour son coéquipier", décrit-il en parlant d'un des types de mouches du coffret. "La Clouser Minnow, rapide, c'est Mbappé qui va mettre tout le monde dans le vent"."J'aime bien qu'on sorte des lieux communs et des images d'Epinal", dit-il au sujet de la collaboration avec le PSG. Et si la pêche à la mouche peut aider les footballeurs ? "Bien sûr! C'est une discipline de concentration. Ça calme énormément, aussi".