À la veille du tirage au sort de la phase finale du Mondial de football, l'Algérie vient de faire appel du résultat du match perdu 1-2 après prolongation mardi à Blida face au Cameroun. Une défaite qui élimine les Fennecs du Mondial au Qatar. La fédération algérienne (FAF) veut faire rejouer le match en raison de "l'arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat".

Elle reproche notamment à l'arbitre gambien Bakary Gassama une faute sur le premier but camerounais. "La FAF est déterminée à user de l'ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l'honnêteté et la partialité (sic) de l'arbitrage", a-t-elle précisé. La fédération algérienne a demandé à la FIFA l'ouverture d'une enquête "pour faire toute la lumière sur l'arbitrage du match". L'Algérie s'était imposée 0-1 à l'aller au Cameroun. Au retour, les Camerounais menaient 0-1 après 90 minutes. En prolongation, l'Algérie a égalisé à la 118e mais le Cameroun a arraché la victoire dans la 4e minute du temps additionnel (120e+4).

Salah va-t-il prendre sa retraite internationale ?

La star égyptienne Mohamed Salah a semé le doute sur son avenir en équipe nationale en déclarant à l'imparfait que "c'était un honneur" pour lui d'avoir joué avec les Pharaons, après l'élimination du Mondial 2022 de l'Egypte par le Sénégal mardi soir.

Dans une vidéo publiée sur Facebook par le ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports, le capitaine des Pharaons s'adresse à ses camarades peu après l'élimination des Pharaons. "Je suis fier d'avoir joué avec vous, c'était un honneur pour moi", déclare-t-il pendant un debriefing du match dans les vestiaires. Ces déclarations ont semé le doute sur son avenir avec l'équipe nationale.

Un tir au but manqué contre le Sénégal (à cause de lasers), Salah fout mal., Getty Images/iStock
Un tir au but manqué contre le Sénégal (à cause de lasers), Salah fout mal. © Getty Images/iStock

Mardi soir, les Pharaons ont échoué à se qualifier pour le Mondial au Qatar en cédant face aux Lions sénégalais de la Teranga après la séance de tirs au but (3 t.a.b. à 1). Salah, premier tireur égyptien, a lui-même manqué sa tentative. Le 7 février, l'Egypte avait perdu la finale de la Coupe d'Afrique des nations, déjà contre les Sénégalais aux tirs au but. Salah, qui aura 30 ans au mois de juin, a débuté en équipe nationale en 2011.

En octobre 2017, il avait incrit le but de la qualification pour le Mondial-2018 en Russie en transformant un penalty dans le temps additionnel contre le Congo Brazzaville.

À la veille du tirage au sort de la phase finale du Mondial de football, l'Algérie vient de faire appel du résultat du match perdu 1-2 après prolongation mardi à Blida face au Cameroun. Une défaite qui élimine les Fennecs du Mondial au Qatar. La fédération algérienne (FAF) veut faire rejouer le match en raison de "l'arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat". Elle reproche notamment à l'arbitre gambien Bakary Gassama une faute sur le premier but camerounais. "La FAF est déterminée à user de l'ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l'honnêteté et la partialité (sic) de l'arbitrage", a-t-elle précisé. La fédération algérienne a demandé à la FIFA l'ouverture d'une enquête "pour faire toute la lumière sur l'arbitrage du match". L'Algérie s'était imposée 0-1 à l'aller au Cameroun. Au retour, les Camerounais menaient 0-1 après 90 minutes. En prolongation, l'Algérie a égalisé à la 118e mais le Cameroun a arraché la victoire dans la 4e minute du temps additionnel (120e+4).La star égyptienne Mohamed Salah a semé le doute sur son avenir en équipe nationale en déclarant à l'imparfait que "c'était un honneur" pour lui d'avoir joué avec les Pharaons, après l'élimination du Mondial 2022 de l'Egypte par le Sénégal mardi soir. Dans une vidéo publiée sur Facebook par le ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports, le capitaine des Pharaons s'adresse à ses camarades peu après l'élimination des Pharaons. "Je suis fier d'avoir joué avec vous, c'était un honneur pour moi", déclare-t-il pendant un debriefing du match dans les vestiaires. Ces déclarations ont semé le doute sur son avenir avec l'équipe nationale. Mardi soir, les Pharaons ont échoué à se qualifier pour le Mondial au Qatar en cédant face aux Lions sénégalais de la Teranga après la séance de tirs au but (3 t.a.b. à 1). Salah, premier tireur égyptien, a lui-même manqué sa tentative. Le 7 février, l'Egypte avait perdu la finale de la Coupe d'Afrique des nations, déjà contre les Sénégalais aux tirs au but. Salah, qui aura 30 ans au mois de juin, a débuté en équipe nationale en 2011. En octobre 2017, il avait incrit le but de la qualification pour le Mondial-2018 en Russie en transformant un penalty dans le temps additionnel contre le Congo Brazzaville.