"On y travaille depuis un certain temps. Tout ça me plaît beaucoup", a-t-il déclaré, annonçant que son épouse et ses enfants resteront à Londres. Toutefois, Beckham a assuré qu'il ne touchera pas de salaire, car il "ira à des oeuvres de charité pour les enfants avec lesquelles le PSG travaille". Il n'a pas donné de montant, mais mentionné un "très bon chiffre".

Pourquoi le PSG? "Je comprends le projet que cette équipe essaie de monter. Le club essaie de s'inscrire dans le temps, de construire des succès pour les 10-15-20 années à venir. (...) Je sais que la L1 est pleine de bonnes équipes. Les équipes sont très proches, c'est un championnat serré, c'est un défi pour moi." Beckham a déclaré avoir reçu, "beaucoup d'offres, probablement plus" que durant le reste de sa carrière.

"Je vais devoir travailler dur"

"Au niveau physique, je me sens bien, comme si j'avais encore 21 ans", a-t-il ajouté. Avant de préciser: "Je ne me vois pas comme un titulaire. Je ne m'attends pas à être dans le 11 de départ, à jouer chaque match. Je vais devoir travailler dur". Il ne jouera pas le prochain match, vendredi. Ce contrat marque-t-il la fin de sa carrière? "Je ne sais pas si ça sera mon dernier contrat. On verra à la fin de la saison. Mais là, je veux jouer le plus longtemps possible."

Entouré du directeur sportif Leonardo et du président Nasser el-Khelaïfi, la star planétaire du football a été présentée à la presse, son nouveau maillot en main. Il a auparavant passé avec succès la traditionnelle visite médicale à l'hôpital de La Pitié-Salpétrière. Il y a été cueilli à sa sortie par une multitude de caméras.

L'annonce de ce prestigieux recrutement intervient lors des dernières 24 heures du mercato hivernal et un peu plus d'un an après la venue avortée à Paris du "Spice Boy" - surnom hérité de sa femme l'ex-Spice Girl Victoria. Il avait alors choisi de prolonger d'un an sa lucrative présence dans l'équipe de Major League Soccer des Los Angeles Galaxy.

"On y travaille depuis un certain temps. Tout ça me plaît beaucoup", a-t-il déclaré, annonçant que son épouse et ses enfants resteront à Londres. Toutefois, Beckham a assuré qu'il ne touchera pas de salaire, car il "ira à des oeuvres de charité pour les enfants avec lesquelles le PSG travaille". Il n'a pas donné de montant, mais mentionné un "très bon chiffre". Pourquoi le PSG? "Je comprends le projet que cette équipe essaie de monter. Le club essaie de s'inscrire dans le temps, de construire des succès pour les 10-15-20 années à venir. (...) Je sais que la L1 est pleine de bonnes équipes. Les équipes sont très proches, c'est un championnat serré, c'est un défi pour moi." Beckham a déclaré avoir reçu, "beaucoup d'offres, probablement plus" que durant le reste de sa carrière. "Je vais devoir travailler dur" "Au niveau physique, je me sens bien, comme si j'avais encore 21 ans", a-t-il ajouté. Avant de préciser: "Je ne me vois pas comme un titulaire. Je ne m'attends pas à être dans le 11 de départ, à jouer chaque match. Je vais devoir travailler dur". Il ne jouera pas le prochain match, vendredi. Ce contrat marque-t-il la fin de sa carrière? "Je ne sais pas si ça sera mon dernier contrat. On verra à la fin de la saison. Mais là, je veux jouer le plus longtemps possible." Entouré du directeur sportif Leonardo et du président Nasser el-Khelaïfi, la star planétaire du football a été présentée à la presse, son nouveau maillot en main. Il a auparavant passé avec succès la traditionnelle visite médicale à l'hôpital de La Pitié-Salpétrière. Il y a été cueilli à sa sortie par une multitude de caméras. L'annonce de ce prestigieux recrutement intervient lors des dernières 24 heures du mercato hivernal et un peu plus d'un an après la venue avortée à Paris du "Spice Boy" - surnom hérité de sa femme l'ex-Spice Girl Victoria. Il avait alors choisi de prolonger d'un an sa lucrative présence dans l'équipe de Major League Soccer des Los Angeles Galaxy.