"Les gens n'hésitent pas à nous mettre la pression, et il faut pouvoir y faire face", a réagi Preud'homme concernant le rôle de favori attribué à son équipe. Ce qui ne l'a pas empêché de faire remarquer que Bröndby a recruté pour 6 millions d'euros durant ce mercato estival. "Selon moi c'est du fifty-fifty. Ils ont beaucoup de possibilités, tout comme nous. Comme toujours, nous allons chercher des solutions pour contrer leurs points forts. On ne va pas seulement se focaliser sur un joueur mais sur toute l'équipe."

Samedi, les Brugeois ont débuté leur championnat par une victoire (0-2) à Waasland-Beveren. Les Blauw en Zwart veulent à nouveau conserver leurs filets inviolés. "Garder le zéro derrière en Coupe d'Europe est primordial", rappelle ainsi Preud'homme. "Nous devons rester fidèles à notre jeu et ne pas perdre de vue l'équilibre de l'équipe."

Concernant la composition d'équipe, le coach brugeois n'a rien dévoilé. "On essaye toujours de choisir les bons joueurs en fonction des rencontres. Samedi, nous avons fait les bons choix face à Waasland-Beveren. Il faudra faire pareil contre Bröndby." Rétabli, le défenseur central Bjorn Engels fait son retour dans le noyau brugeois. Après avoir joué avec l'équipe réserve, le milieu de terrain Vadis revient lui aussi de blessure.

"Bruges favori" Thomas Frank, le coach de Bröndby, est lui confiant avant le match à Bruges, qu'il désigne comme le favori. Le Danois s'est dit impressionné par le milieu brugeois Victor Vazquez.

"Nous sommes vraiment impatients de disputer cette rencontre. Bruges est un grand club avec une grande histoire européenne. Ces cinq dernières années, il n'a manqué qu'une seule fois la phase de poules de l'Europa League, la saison dernière. C'est donc un gros test pour nous."

Thomas Frank rejette la pression dans le camp brugeois. "On s'attend à ce que Bruges batte Bröndby, une équipe originaire du petit Danemark. Bruges a plus d'argent et plus d'expérience. Nous avons aussi une bonne équipe, qui n'est peut-être pas loin de posséder le même niveau. Mais Bruges doit gagner et Bröndby peut gagner."

Pour l'entraîneur danois, l'Espagnol Victor Vazquez est le personnage-clé du Club. "Il a des qualités exceptionnelles, qui auraient pu lui permettre de jouer à un niveau plus élevé. J'apprécie également les ailiers Lior Refaelov et Maxime Lestienne. Lestienne n'est pas sûr de jouer et cela est bon pour nous."

L'ex-joueur d'Auxerre et de Wolfsburg, Thomas Kahlenberg (31 ans), est un des joueurs les plus expérimentés de Bröndby. "Nous avons confiance en nos moyens. Les joueurs doivent encore apprendre à se connaître et à jouer les uns pour les autres. Mais l'entente va se développer. Après tout, il n'y a qu'un an que ce projet a été lancé."

100e pour Simons Par ailleurs, Timmy Simons va fêter son 100e match européen ce jeudi soir. Il a effectué ses débuts européens pour le compte de Lommel en 1998. Lommel s'était alors incliné 0-1 contre les Géorgiens du Torpedo Kutaisi. Âgé de 37 ans, Timmy Simons espère pouvoir apporter toute son expérience aux jeunes brugeois.

"C'est mon rôle de pouvoir préparer le mieux possible les jeunes afin qu'ils sachent à quoi s'attendre", a déclaré Simons mercredi. "La rencontre à Bröndby la semaine prochaine peut par exemple être très compliquée à gérer."

Les matchs européens sont très importants pour le développement des jeunes joueurs. "Je crois que ce genre de match est très important pour tout le monde. L'expérience engrangée lors de ce type de match peut avoir un effet extrêmement positif sur de nombreux joueurs."

Tout comme son entraîneur Michel Preud'homme, Simons voit les Danois comme une équipe très bien organisée. "C'est une bonne équipe avec une philosophie et un plan précis. On peut aussi remarquer qu'ils sont tactiquement très bien entraînés, qu'il y a des automatismes."

Suite à l'arrivée du milieu de terrain brésilien Fernando Menegazzo, Timmy Simons jouera plus sur ses qualités de métronome et moins sur la possession du ballon. "Je jouerai dans ma position habituelle. Me concernant, peu de choses ont changé. Nous avons eu une excellente préparation. Nous devons rester concentrés et continuer sur les bases de la saison passée."

"Les gens n'hésitent pas à nous mettre la pression, et il faut pouvoir y faire face", a réagi Preud'homme concernant le rôle de favori attribué à son équipe. Ce qui ne l'a pas empêché de faire remarquer que Bröndby a recruté pour 6 millions d'euros durant ce mercato estival. "Selon moi c'est du fifty-fifty. Ils ont beaucoup de possibilités, tout comme nous. Comme toujours, nous allons chercher des solutions pour contrer leurs points forts. On ne va pas seulement se focaliser sur un joueur mais sur toute l'équipe." Samedi, les Brugeois ont débuté leur championnat par une victoire (0-2) à Waasland-Beveren. Les Blauw en Zwart veulent à nouveau conserver leurs filets inviolés. "Garder le zéro derrière en Coupe d'Europe est primordial", rappelle ainsi Preud'homme. "Nous devons rester fidèles à notre jeu et ne pas perdre de vue l'équilibre de l'équipe." Concernant la composition d'équipe, le coach brugeois n'a rien dévoilé. "On essaye toujours de choisir les bons joueurs en fonction des rencontres. Samedi, nous avons fait les bons choix face à Waasland-Beveren. Il faudra faire pareil contre Bröndby." Rétabli, le défenseur central Bjorn Engels fait son retour dans le noyau brugeois. Après avoir joué avec l'équipe réserve, le milieu de terrain Vadis revient lui aussi de blessure. "Bruges favori" Thomas Frank, le coach de Bröndby, est lui confiant avant le match à Bruges, qu'il désigne comme le favori. Le Danois s'est dit impressionné par le milieu brugeois Victor Vazquez. "Nous sommes vraiment impatients de disputer cette rencontre. Bruges est un grand club avec une grande histoire européenne. Ces cinq dernières années, il n'a manqué qu'une seule fois la phase de poules de l'Europa League, la saison dernière. C'est donc un gros test pour nous." Thomas Frank rejette la pression dans le camp brugeois. "On s'attend à ce que Bruges batte Bröndby, une équipe originaire du petit Danemark. Bruges a plus d'argent et plus d'expérience. Nous avons aussi une bonne équipe, qui n'est peut-être pas loin de posséder le même niveau. Mais Bruges doit gagner et Bröndby peut gagner." Pour l'entraîneur danois, l'Espagnol Victor Vazquez est le personnage-clé du Club. "Il a des qualités exceptionnelles, qui auraient pu lui permettre de jouer à un niveau plus élevé. J'apprécie également les ailiers Lior Refaelov et Maxime Lestienne. Lestienne n'est pas sûr de jouer et cela est bon pour nous." L'ex-joueur d'Auxerre et de Wolfsburg, Thomas Kahlenberg (31 ans), est un des joueurs les plus expérimentés de Bröndby. "Nous avons confiance en nos moyens. Les joueurs doivent encore apprendre à se connaître et à jouer les uns pour les autres. Mais l'entente va se développer. Après tout, il n'y a qu'un an que ce projet a été lancé." 100e pour Simons Par ailleurs, Timmy Simons va fêter son 100e match européen ce jeudi soir. Il a effectué ses débuts européens pour le compte de Lommel en 1998. Lommel s'était alors incliné 0-1 contre les Géorgiens du Torpedo Kutaisi. Âgé de 37 ans, Timmy Simons espère pouvoir apporter toute son expérience aux jeunes brugeois. "C'est mon rôle de pouvoir préparer le mieux possible les jeunes afin qu'ils sachent à quoi s'attendre", a déclaré Simons mercredi. "La rencontre à Bröndby la semaine prochaine peut par exemple être très compliquée à gérer." Les matchs européens sont très importants pour le développement des jeunes joueurs. "Je crois que ce genre de match est très important pour tout le monde. L'expérience engrangée lors de ce type de match peut avoir un effet extrêmement positif sur de nombreux joueurs." Tout comme son entraîneur Michel Preud'homme, Simons voit les Danois comme une équipe très bien organisée. "C'est une bonne équipe avec une philosophie et un plan précis. On peut aussi remarquer qu'ils sont tactiquement très bien entraînés, qu'il y a des automatismes." Suite à l'arrivée du milieu de terrain brésilien Fernando Menegazzo, Timmy Simons jouera plus sur ses qualités de métronome et moins sur la possession du ballon. "Je jouerai dans ma position habituelle. Me concernant, peu de choses ont changé. Nous avons eu une excellente préparation. Nous devons rester concentrés et continuer sur les bases de la saison passée."