Berlin semble propice aux femmes. Le Hertha est présenté comme une Vieille Dame suite à sa fondation en 1892 et deux ans plus tard, la capitale a fourni la première universitaire de sexe féminin, Hildegard Wegscheider. En 1949, Herta Heuwer y a découvert la saucisse au curry et le 8 février 1960, Marlène Dietrich est devenue la première Allemande à intégr...

Berlin semble propice aux femmes. Le Hertha est présenté comme une Vieille Dame suite à sa fondation en 1892 et deux ans plus tard, la capitale a fourni la première universitaire de sexe féminin, Hildegard Wegscheider. En 1949, Herta Heuwer y a découvert la saucisse au curry et le 8 février 1960, Marlène Dietrich est devenue la première Allemande à intégrer le Walk of Fame à Hollywood. Dimanche dernier, un nouveau cap a été franchi, au premier coup de sifflet de Bibiana Steinhaus. Tout était placé sous le signe des dames, car un ticket Bibiana Steinhaus permettait à toutes les dames d'obtenir une place à moitié prix dans l'Olympiastadion. La compagne de Howard Webb, l'arbitre anglais qui a dirigé en 2010 la finale du Mondial entre l'Espagne et les Pays-Bas, a appris sa sélection à la fin de la saison écoulée. Elle a déjà acquis pas mal d'expérience, en deuxième Bundesliga et comme quatrième arbitre. Ses prestations ont été si positives qu'elle a été promue, comme trois autres juges, au sein du groupe élite. Cette saison, il est composé de 23 hommes et d'une femme. En juin, Steinhaus a également arbitré la finale de CL féminine entre Lyon et le PSG, un match qui s'est décidé aux tirs au but (0-0, 7-6). Steinhaus fait partie de l'élite internationale féminine depuis longtemps. En 2011, elle a sifflé la finale du Mondial de Francfort entre le Japon et les USA puis celle des Jeux olympiques de Londres et du Mondial 2015. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Quatrième arbitre, elle a reçu les félicitations de Pep Guardiola à l'issue d'un match du Bayern contre 'Gladbach et le 12 août, elle a enguirlandé Franck Ribéry dans le match de coupe contre le Chemnitzer FC (0-5) pour avoir défait son lacet en plaçant le ballon pour un coup franc. frédéric vanheule