Ce sont pourtant les Magpies qui, via l'ancien Liverpuldien Jonjo Shelvey, ont ouvert la marque dès la 7e minute de jeu sur un tir aussi lointain que précis. Sans paniquer, Liverpool a inversé la tendance avant même la demi-heure de jeu dans le sillage de Diogo Jota (21e) et Mohamed Salah (25e). En toute fin de match, Trent Alexander-Arnold a scellé l'issue du match d'un missile en lucarne (87e).

Ce succès fait de Liverpool le premier club à atteindre la barre des 2.000 victoires en première division anglaise, une statistique qui comprend aussi les matches qui ont précédé l'instauration de la Premier League.

De leur côté, les Blues, avec une attaque décimée par le coronavirus, Romelu Lukaku, Timo Werner et Kai Havertz manquaient à l'appel, n'ont pas su se défaire d'Everton (1-1).

Auteurs de 23 tirs, dont dix cadrés, les Londoniens sont tombés sur un Jordan Pickford particulièrement inspiré dans les buts des Toffees, avec des parades superbes face à Mason Mount, de près (35e), et sur une tête de Thiago Silva sur corner (79e).

Chelsea pensait avoir fait le plus difficile quand Mount a fini par trouver la faille en angle fermé à un peu plus de vingt minutes de la fin (1-0, 70e).

Mais ce but, si longtemps attendu, a peut-être provoqué une saute de concentration coupable qui a permis au tout jeune défenseur Jarrad Branthwaite (19 ans), sur un coup-franc, de jaillir au second poteau pour égaliser d'un tacle rageur (1-1, 74e).

Belga/afp

Ce sont pourtant les Magpies qui, via l'ancien Liverpuldien Jonjo Shelvey, ont ouvert la marque dès la 7e minute de jeu sur un tir aussi lointain que précis. Sans paniquer, Liverpool a inversé la tendance avant même la demi-heure de jeu dans le sillage de Diogo Jota (21e) et Mohamed Salah (25e). En toute fin de match, Trent Alexander-Arnold a scellé l'issue du match d'un missile en lucarne (87e). Ce succès fait de Liverpool le premier club à atteindre la barre des 2.000 victoires en première division anglaise, une statistique qui comprend aussi les matches qui ont précédé l'instauration de la Premier League. De leur côté, les Blues, avec une attaque décimée par le coronavirus, Romelu Lukaku, Timo Werner et Kai Havertz manquaient à l'appel, n'ont pas su se défaire d'Everton (1-1). Auteurs de 23 tirs, dont dix cadrés, les Londoniens sont tombés sur un Jordan Pickford particulièrement inspiré dans les buts des Toffees, avec des parades superbes face à Mason Mount, de près (35e), et sur une tête de Thiago Silva sur corner (79e).Chelsea pensait avoir fait le plus difficile quand Mount a fini par trouver la faille en angle fermé à un peu plus de vingt minutes de la fin (1-0, 70e). Mais ce but, si longtemps attendu, a peut-être provoqué une saute de concentration coupable qui a permis au tout jeune défenseur Jarrad Branthwaite (19 ans), sur un coup-franc, de jaillir au second poteau pour égaliser d'un tacle rageur (1-1, 74e).Belga/afp