L'Eintracht Francfort n'occupe que la onzième place en Bundesliga, mais en Europe, il réalise une grande saison, puisqu'il participera à sa première finale européenne depuis 1980. À l'époque, les Aigles avaient remporté la Coupe de l'UEFA au total des deux duels disputés contre le Borussia Mönchengladbach. En 2019, l'Eintracht avait aussi atteint les demi-finales de la Ligue Europa, mais le futur vainqueur, Chelsea, l'avait éliminé après les tirs au but.

12-4

Les Allemands gardent également un bon souvenir de leur adversaire de ce mercredi soir, le Rangers Football Club. Lors de leur seul affrontement précédent, Francfort avait infligé deux lourds revers aux Ecossais (6-1 et 3-6). Les Allemands sont également heureux que Séville soit la ville hôte de cet épilogue européen, car ils n'ont plus perdu un match en Espagne depuis 1970. Cette saison, ils s'y sont imposés lors de leurs déplacements au Real Betis (1-2, et à Séville justement) et au FC Barcelone (2-3).

Cette première finale depuis 42 ans sera également suivie par un maximum de supporters. Le club s'attendait à une forte demande, mais l'engouement suscité a semblé dépasser de loin ses attentes. L'UEFA a mis dix mille billets à la disposition de Francfort, mais le club a reçu plus de cent mille demandes. L'Eintracht installera d'ailleurs un grand écran dans son stade afin que les supporters qui n'ont pas pu faire le déplacement puissent vivre ce moment ensemble. Axel Hellmann, membre du conseil d'administration, s'attend aussi à ce que "plusieurs dizaines de milliers de supporters affluent à Séville". Selon les médias espagnols, ce sont environ 150 000 fans de Francfort et des Rangers qui séjourneront dans la ville du sud de l'Espagne, alors que chaque équipe n'a reçu que 10 000 billets.

12 matches

Ce n'est pas la première fois cette saison que les supporters allemands se rendent en masse en Espagne, puisqu'ils avaient déjà coloré le Camp Nou en noir et blanc en avril dernier. Le FC Barcelone avait officiellement mis cinq mille billets à disposition des Adler, mais par l'intermédiaire des supporters espagnols et des agences de voyage, certains compartiments réservés aux socios du Barça étaient finalement remplis de supporters de Francfort.

Selon Xavi, sans doute un peu mauvais perdant, cette présence supplémentaire des Allemands dans le temple blaugrana a contribué à l'élimination de son club. West Ham voulait donc absolument éviter un scénario similaire pour la demi-finale. Les Londoniens ont menacé d'annuler les abonnements et de refuser l'entrée pour le reste de la saison à toute personne qui revendrait son ticket à un fan allemand. Cela a fonctionné, puisque seuls trois mille des dix mille fans présents ont pu entrer au stade olympique de Londres. Ce soutien moins important des partisans de laLaunische Diva n'a pas empêché West Ham de s'incliner sur le score de 1-2.

Si Francfort parvient à remporter un autre trophée européen, le deuxième de son histoire, il poursuivra également son parcours en Europa League. Le club n'a pas perdu un seul de ses douze rencontres européennes cette saison et lorsque Villarreal et Chelsea avaient fait de même lors des deux dernières saisons, ils ont fini par remporter la coupe.

Un beau présage.

L'Eintracht Francfort n'occupe que la onzième place en Bundesliga, mais en Europe, il réalise une grande saison, puisqu'il participera à sa première finale européenne depuis 1980. À l'époque, les Aigles avaient remporté la Coupe de l'UEFA au total des deux duels disputés contre le Borussia Mönchengladbach. En 2019, l'Eintracht avait aussi atteint les demi-finales de la Ligue Europa, mais le futur vainqueur, Chelsea, l'avait éliminé après les tirs au but.Les Allemands gardent également un bon souvenir de leur adversaire de ce mercredi soir, le Rangers Football Club. Lors de leur seul affrontement précédent, Francfort avait infligé deux lourds revers aux Ecossais (6-1 et 3-6). Les Allemands sont également heureux que Séville soit la ville hôte de cet épilogue européen, car ils n'ont plus perdu un match en Espagne depuis 1970. Cette saison, ils s'y sont imposés lors de leurs déplacements au Real Betis (1-2, et à Séville justement) et au FC Barcelone (2-3).Cette première finale depuis 42 ans sera également suivie par un maximum de supporters. Le club s'attendait à une forte demande, mais l'engouement suscité a semblé dépasser de loin ses attentes. L'UEFA a mis dix mille billets à la disposition de Francfort, mais le club a reçu plus de cent mille demandes. L'Eintracht installera d'ailleurs un grand écran dans son stade afin que les supporters qui n'ont pas pu faire le déplacement puissent vivre ce moment ensemble. Axel Hellmann, membre du conseil d'administration, s'attend aussi à ce que "plusieurs dizaines de milliers de supporters affluent à Séville". Selon les médias espagnols, ce sont environ 150 000 fans de Francfort et des Rangers qui séjourneront dans la ville du sud de l'Espagne, alors que chaque équipe n'a reçu que 10 000 billets.Ce n'est pas la première fois cette saison que les supporters allemands se rendent en masse en Espagne, puisqu'ils avaient déjà coloré le Camp Nou en noir et blanc en avril dernier. Le FC Barcelone avait officiellement mis cinq mille billets à disposition des Adler, mais par l'intermédiaire des supporters espagnols et des agences de voyage, certains compartiments réservés aux socios du Barça étaient finalement remplis de supporters de Francfort.Selon Xavi, sans doute un peu mauvais perdant, cette présence supplémentaire des Allemands dans le temple blaugrana a contribué à l'élimination de son club. West Ham voulait donc absolument éviter un scénario similaire pour la demi-finale. Les Londoniens ont menacé d'annuler les abonnements et de refuser l'entrée pour le reste de la saison à toute personne qui revendrait son ticket à un fan allemand. Cela a fonctionné, puisque seuls trois mille des dix mille fans présents ont pu entrer au stade olympique de Londres. Ce soutien moins important des partisans de laLaunische Diva n'a pas empêché West Ham de s'incliner sur le score de 1-2.Si Francfort parvient à remporter un autre trophée européen, le deuxième de son histoire, il poursuivra également son parcours en Europa League. Le club n'a pas perdu un seul de ses douze rencontres européennes cette saison et lorsque Villarreal et Chelsea avaient fait de même lors des deux dernières saisons, ils ont fini par remporter la coupe.Un beau présage.