L'Inter Milan réalise une grande saison et une victoire en Supercoupe d'Italie ce mercredi a renforcé le constat. Dans le nord de l'Italie, vous n'entendrez plus personne se plaindre du départ de Romelu Lukaku. Sur le terrain, les pièces du puzzle du nouvel entraîneur Simone Inzaghi s'imbriquent à la perfection. Et cela se voit aussi dans les classements. Le champion en titre est en tête de la Serie A après 20 journées de compétition et reste le favori pour se succéder à la fin de la saison.
...

L'Inter Milan réalise une grande saison et une victoire en Supercoupe d'Italie ce mercredi a renforcé le constat. Dans le nord de l'Italie, vous n'entendrez plus personne se plaindre du départ de Romelu Lukaku. Sur le terrain, les pièces du puzzle du nouvel entraîneur Simone Inzaghi s'imbriquent à la perfection. Et cela se voit aussi dans les classements. Le champion en titre est en tête de la Serie A après 20 journées de compétition et reste le favori pour se succéder à la fin de la saison.Après quelques semaines de tâtonnement, l'ancien technicien de la Lazio a trouvé la bonne formule. Le départ de Lukaku a été comblé collectivement, le danger vient désormais de tous les côtés. En Serie A, l'Inter est l'équipe qui a marqué le plus de buts (51) et tiré le plus souvent au but (347). Les Nerazzurri comptent aussi le plus de buteurs différents (16), à égalité avec l'Atalanta.De plus, si l'on prend en compte les autres championnats européens, l'ancien club de Big Rom' est l'un des plus productifs en attaque. Avec une moyenne de 2,6 buts par match de championnat, il fait aussi bien que Liverpool et n'est devancé que par le Bayern (3,2).Si Simone Inzaghi a mis de l'ordre à l'Inter, c'est une toute autre histoire à la Juventus de Massimiliano Allegri. L'ancien coach à succès des Bianconeri est aussi revenu cet été, mais depuis le départ de Cristiano Ronaldo, le club peine à trouver le chemin du but. En Serie A, la Juventus a déjà marqué 19 buts de moins que le leader Inter, ce qui n'en fait que la 11e meilleure attaque de l'élite italienne. Depuis la saison 1999/2000, le club de Turin n'avait pas marqué aussi peu de buts en championnat à ce stade de la saison, bien qu'il soit devenu vice-champion cette année-là.On voyait déjà arriver cette statistique depuis un certain temps. La Juventus s'est peut-être débarrassée de Cristiano Ronaldo et de son énorme salaire, mais le Portugais est aussi parti avec le paquet de goals qu'il garantissait à chaque exercice. La saison dernière, par exemple, CR7 a marqué 36 fois toutes compétitions confondues, dont 29 fois en première division italienne.On ne peut attendre le même rendement des nouveaux venus que sont Moise Kean (21 ans) et Kaio Jorge (19 ans), deux attaquants encore très jeunes. Qui pourrait alors prendre l'attaque de la Juve à bras le corps ? L'Argentin, Paulo Dybala, désormais âgé de 28 ans, doit, après des années de blessures, démontrer pourquoi il est considéré comme un immense talent. Mais quelles sont les chances qu'un joueur ayant si longtemps lutté avec son corps réponde présent au rendez-vous ? Après 15 matches de Serie A, le compteur de Dybala ne compte "que" 6 réalisations, ce qui en fait le meilleur buteur du club pour l'instant. C'est seulement un de plus que celui qu'il précède dans ce classement : Alvaro Morata. L'Espagnol n'a pas vraiment réussi son retour à Turin et son bilan de 5 buts est évidemment insuffisant pour un club du standing de la Juventus. Certains évoquent son départ au FC Barcelone qui aimerait l'embrigader. Actuellement, aucun joueur de la Juventus ne figure dans le top 20 des meilleurs buteurs de Serie A. La dernière fois que les Bianconeri affichaient un bilan plus mauvais, c'était lors de la 1987/88 où Ian Rush et Marino Magrin n'avaient chacun marqué que quatre buts.Et comme s'il n'y avait pas déjà assez de difficultés, le week-end dernier, lors de la victoire 3-4 contre l'AS Roma, le nouvel enfant chéri Federico Chiesa s'est blessé. Verdict : déchirure des ligaments croisés et fin de saison.On comprend donc pourquoi la Juventus est en quête urgente d'un nouvel attaquant, de préférence efficace devant le but. L'oiseau rare est d'abord cherché dans laBotte et les noms de Gianluca Scamacca et Dusan Vlahovic ressortent en tête des rêves turinois. Le premier réalise une excellente saison avec Sassuolo (8 buts en 20 matchs) et semble convaincre le sélectionneur italienRoberto Mancini de ses capacités. Vlahovic est un phénomène convoité par tous les grands clubs européens, mais l'attaquant de la Fiorentina (16 buts en 20 matchs de Serie A cette saison) semble prêt à partir cet été pour une somme énorme. La Juventus peut-elle se permettre une telle folie financièrement ?Si Scamacca est en pole position et semble vouloir partir à Turin en janvier, la Juventus s'intéresse également aux attaquants étrangers. La Gazzetta dello Sport rapportait dans son édition de mardi que Divock Origi était une autre cible potentielle. Le Diable Rouge semblait enfin pouvoir s'imposer dans l'équipe de Liverpool, mais il s'est blessé à l'entraînement.