Le FC Barcelone contre l'Olympique Lyonnais. C'est la finale de rêve de la Ligue des champions féminine, dont le coup d'envoi sera donné ce samedi à 19 heures au stade de la Juventus. C'était également l'affiche de l'édition 2019 remportée par les Françaises.

Aujourd'hui, cependant, c'est le Barcelona Femeni qui apparaît comme le favori. L'équipe est la tenante du titre et occupe la deuxième place au classement par coefficient. Jusqu'à sa défaite 2-0 contre Wolfsburg en demi-finale, fin avril, le Barça avait remporté 45 duels consécutifs. La première manche de cette demi-finale s'étant déjà soldée par un score de 5-1en faveur des Espagnoles, elles avaient un peu relâché la pression pour le retour. Ce revers reste cependant une petite piqûre de rappel.

Les tenantes du titre contre les championnes de la décennie

L'adversaire en face n'est évidemment pas n'importe lequel. L'OL est le détenteur du record de victoires en Ligue des champions féminine avec sept victoires, dont cinq consécutives. Les Gones détiennent également le record de finales et de demi-finales jouées. Mais aussi le plus grand nombre de matches joués et de buts inscrits dans le tournoi. Aucune autre équipe ne possède une plus longue série d'invincibilité. Cette saison, Melvine Malard a également marqué le premier but de son histoire dans un match de phase de groupe.

Les Françaises ont régné sans partage sur la Ligue des champions féminine au cours de la dernière décennie. Ces dernières années, elles ont cependant dû se mesurer à des équipes plus prometteuses. La saison dernière, par exemple, l'Olympique lyonnais a été éliminé en quart de finale par le PSG et n'a pas atteint la finale de l'épreuve pour la première fois depuis 2016.

Duel deBallon d'Or

Difficile donc de réduire au rang d'outsider, un club qui reste toujours numéro 1 au classement par coefficient. L'OL peut s'appuyer aussi sur un groupe avec une énorme expérience. La capitaine Wendie Renard, qui a déjà joué neuf finales, a déjà soulevé la plus belle des coupes européennes à sept reprise. Elle a porté le brassard lors de cinq de ces succès. Personne n'a plus d'expérience que la défenseuse française, puisqu'elle a disputé son 100e match de Ligue des champions féminine en demi-finale. Et avec 75 victoires à son actif, elle en compte à elle seule plus que n'importe quel autre club engagé dans la compétition.

La Red Flame Janice Cayman évolue d'ailleurs pour Lyon, mais elle devrait commencer la finale de ce samedi sur le banc des réservistes.

Cet épilogue européenn sera aussi un match dans le match entre les deux premiers Ballon d'or féminin de l'histoire. Ada Hegerberg (26 ans) a été la première lauréate en 2018. Elle est de retour après sa blessure aux ligaments croisés qui l'a tenue éloignée des terrains entre janvier 2020 et octobre 2021. Après son retour, elle a immédiatement retrouvé le chemin du but. Avec 58 buts à son compteur, Hegerberg est désormais la meilleure buteuse de tous les temps dans la compétition européenne. De plus, en 2019, contre Barcelone, la Norvégienne a inscrit le seul triplé jamais réalisé dans une finale de Ligue des champions féminine.

En face d'elle, Alexia Putellas (28 ans), l'actuelle joueuse de l'année de l'UEFA et la dernière lauréate du Ballon d'Or. La joueuse espagnole connaît également le chemin du but, puisqu'avec 10 réalisations cette saison, elle est la meilleure buteuse de cette Women's Champiosn League. L'actuelle reine du football féminin est l'un des facteurs importants du succès du FC Barcelone, notamment en raison de sa polyvalence sur le terrain.

Deux Ballons d'or pour une Coupe. Alexia Putellas à gauche et Ada Hegerberg à droite., iStock
Deux Ballons d'or pour une Coupe. Alexia Putellas à gauche et Ada Hegerberg à droite. © iStock

De nombreux buts

Ce match sera une rencontre entre des joueuses de haut niveau. Barcelone peut compter sur Irene Paredes, la meilleure défenseuse de la Ligue des champions féminine la saison dernière, et Sandra Paños, la meilleure gardienne de l'édition précédente.

Et les dames qui seront les derniers remparts des deux clubs pour cette finale pourraient bien être les joueuses clés. Si Lyon atteint sa quatrième finale aux tirs au but, il le doit en grande partie à Christiane Endler. La Chilienne de 30 ans a réalisé des performances de haut niveau lors de la Coupe du monde 2019 et des Jeux olympiques 2021. Elle a aussi aidé le PSG à remporter le titre de champion de France la saison dernière. Elle avait été recrutée pour remplacer Sarah Bouhaddi, 35 ans, à long terme mais s'est imposé rapidement comme la numéro 1 des Gones.

La probabilité d'une séance de tirs au but ne semble cependant pas importante. Surtout si les deux équipes continuent sur leur lancée des demi-finales. En dix matches de Ligue des champions, Barcelone a marqué 37 fois et Lyon 28. Des buts à revoir gratuitement sur YouTube.

Cette saison, la compétition a été réformée avec, entre autres, une phase de groupe. De plus, les fans du monde entier ont pu regarder tous les matches pour la première fois, car ils sont diffusés en direct gratuitement sur YouTube. Le détenteur des droits de la Women's Champions League, DAZN a collaboré avec la plateforme vidéo à cette fin. Il espère ainsi contribuer à l'essor du football féminin. Selon DAZN, le manque d'attention accordé au football féminin reste l'un des principaux obstacles pour attirer un public plus nombreux.

Le FC Barcelone contre l'Olympique Lyonnais. C'est la finale de rêve de la Ligue des champions féminine, dont le coup d'envoi sera donné ce samedi à 19 heures au stade de la Juventus. C'était également l'affiche de l'édition 2019 remportée par les Françaises.Aujourd'hui, cependant, c'est le Barcelona Femeni qui apparaît comme le favori. L'équipe est la tenante du titre et occupe la deuxième place au classement par coefficient. Jusqu'à sa défaite 2-0 contre Wolfsburg en demi-finale, fin avril, le Barça avait remporté 45 duels consécutifs. La première manche de cette demi-finale s'étant déjà soldée par un score de 5-1en faveur des Espagnoles, elles avaient un peu relâché la pression pour le retour. Ce revers reste cependant une petite piqûre de rappel.L'adversaire en face n'est évidemment pas n'importe lequel. L'OL est le détenteur du record de victoires en Ligue des champions féminine avec sept victoires, dont cinq consécutives. Les Gones détiennent également le record de finales et de demi-finales jouées. Mais aussi le plus grand nombre de matches joués et de buts inscrits dans le tournoi. Aucune autre équipe ne possède une plus longue série d'invincibilité. Cette saison, Melvine Malard a également marqué le premier but de son histoire dans un match de phase de groupe.Les Françaises ont régné sans partage sur la Ligue des champions féminine au cours de la dernière décennie. Ces dernières années, elles ont cependant dû se mesurer à des équipes plus prometteuses. La saison dernière, par exemple, l'Olympique lyonnais a été éliminé en quart de finale par le PSG et n'a pas atteint la finale de l'épreuve pour la première fois depuis 2016.Duel deBallon d'OrDifficile donc de réduire au rang d'outsider, un club qui reste toujours numéro 1 au classement par coefficient. L'OL peut s'appuyer aussi sur un groupe avec une énorme expérience. La capitaine Wendie Renard, qui a déjà joué neuf finales, a déjà soulevé la plus belle des coupes européennes à sept reprise. Elle a porté le brassard lors de cinq de ces succès. Personne n'a plus d'expérience que la défenseuse française, puisqu'elle a disputé son 100e match de Ligue des champions féminine en demi-finale. Et avec 75 victoires à son actif, elle en compte à elle seule plus que n'importe quel autre club engagé dans la compétition.La Red Flame Janice Cayman évolue d'ailleurs pour Lyon, mais elle devrait commencer la finale de ce samedi sur le banc des réservistes. Cet épilogue européenn sera aussi un match dans le match entre les deux premiers Ballon d'or féminin de l'histoire. Ada Hegerberg (26 ans) a été la première lauréate en 2018. Elle est de retour après sa blessure aux ligaments croisés qui l'a tenue éloignée des terrains entre janvier 2020 et octobre 2021. Après son retour, elle a immédiatement retrouvé le chemin du but. Avec 58 buts à son compteur, Hegerberg est désormais la meilleure buteuse de tous les temps dans la compétition européenne. De plus, en 2019, contre Barcelone, la Norvégienne a inscrit le seul triplé jamais réalisé dans une finale de Ligue des champions féminine.En face d'elle, Alexia Putellas (28 ans), l'actuelle joueuse de l'année de l'UEFA et la dernière lauréate du Ballon d'Or. La joueuse espagnole connaît également le chemin du but, puisqu'avec 10 réalisations cette saison, elle est la meilleure buteuse de cette Women's Champiosn League. L'actuelle reine du football féminin est l'un des facteurs importants du succès du FC Barcelone, notamment en raison de sa polyvalence sur le terrain. Ce match sera une rencontre entre des joueuses de haut niveau. Barcelone peut compter sur Irene Paredes, la meilleure défenseuse de la Ligue des champions féminine la saison dernière, et Sandra Paños, la meilleure gardienne de l'édition précédente.Et les dames qui seront les derniers remparts des deux clubs pour cette finale pourraient bien être les joueuses clés. Si Lyon atteint sa quatrième finale aux tirs au but, il le doit en grande partie à Christiane Endler. La Chilienne de 30 ans a réalisé des performances de haut niveau lors de la Coupe du monde 2019 et des Jeux olympiques 2021. Elle a aussi aidé le PSG à remporter le titre de champion de France la saison dernière. Elle avait été recrutée pour remplacer Sarah Bouhaddi, 35 ans, à long terme mais s'est imposé rapidement comme la numéro 1 des Gones.La probabilité d'une séance de tirs au but ne semble cependant pas importante. Surtout si les deux équipes continuent sur leur lancée des demi-finales. En dix matches de Ligue des champions, Barcelone a marqué 37 fois et Lyon 28. Des buts à revoir gratuitement sur YouTube.Cette saison, la compétition a été réformée avec, entre autres, une phase de groupe. De plus, les fans du monde entier ont pu regarder tous les matches pour la première fois, car ils sont diffusés en direct gratuitement sur YouTube. Le détenteur des droits de la Women's Champions League, DAZN a collaboré avec la plateforme vidéo à cette fin. Il espère ainsi contribuer à l'essor du football féminin. Selon DAZN, le manque d'attention accordé au football féminin reste l'un des principaux obstacles pour attirer un public plus nombreux.