D'après le quotidien Bild, le Bayern verse 8,5 millions d'euros pour la location de Philippe Coutinho (27 ans), propriété du Barça. Il assume également le salaire du médian, estimé à douze millions d'euros, pour un an. Le club a également une option d'achat pour la saison suivante. Le Bayern devrait alors payer quelque 120 millions. Le Barça ne récupérerait donc qu'une partie des 160 millions (120 + 40 variables) versés en janvier 2018 pour le Brésilien.

Après un départ prometteur durant ses premières semaines au Camp Nou, Coutinho a sombré. Il était censé combler le vide laissé par Andrés Iniesta à gauche du trio médian à partir de cet été mais le Brésilien, qui est en fait un numéro dix, n'a jamais trouvé ses marques en Catalogne, ne serait-ce que parce que Ernesto Valverde voulait l'aligner sur l'aile. Contre le Real Madrid, l'entraîneur l'a même assigné au flanc droit. Coutinho a perdu toute confiance à force de n'être jamais aligné à sa position naturelle et l'étiquette de "transfert le plus cher de Barcelone" ne l'a évidemment pas aidé.

D'après Sport, un journal espagnol qui suit Barcelone au quotidien, Coutinho a également été trop brave à l'égard de Valverde. On ne l'a jamais surpris à dire un mot de travers, y compris en présence de ses coéquipiers. Ce n'est pas un rebelle. Il a surtout besoin d'être dans le bon flow pour prester. Or, il ne l'a jamais trouvé à Barcelone. Ça lui a valu pas mal de huées au Camp Nou. Il a riposté une fois, après avoir marqué un but : il s'est bouché les oreilles et a fermé les yeux.

Coutinho a opté pour la fuite en avant. Avec l'arrivée d'Antoine Griezmann et l'intention de Barcelone de reprendre Neymar, le compartiment offensif risque d'être surpeuplé. En juin et en juillet, à la Copa América, Coutinho a encore prouvé qu'il était un footballeur de classe mondiale, trop bon pour faire banquette au Barça. C'est notamment grâce à lui que le Brésil a arraché la victoire, pour la première fois depuis 2007.

La Säbener Strasse le considère comme un gros transfert. Niko Kovac estime même qu'il va apporter beaucoup au Bayern comme au championnat. "Je pense que toute la Bundesliga peut être heureuse de l'arrivée d'un tel joueur." Il n'est pas le seul à en être convaincu. Jörg Schmadtke, le directeur du VfL Wolfsburg, est même excité. "On ne peut qu'être heureux qu'un nom pareil se produise en Bundesliga. Il revalorise toute notre compétition." Marko Grujic, le médian du Hertha BSC, pense que Coutinho va connaître le succès au Bayern. "Il va être de loin le meilleur footballeur d'Allemagne." À Coutinho de répondre à ces attentes très élevées...