Toujours dans le peloton de tête des meilleures ventes de jeux vidéos chaque année, FIFA devrait encore une fois confirmer ce statut de mastodonte de l'industrie à l'occasion d'une année de Coupe du monde. Ce sera d'ailleurs la dernière fois qu'EA Sports éditera le célèbre jeu de foot puisqu'à partir de l'année prochaine, la FIFA devra se chercher un autre partenaire tandis que la firme canadienne volera de ses propres ailes avec une nouvelle appellation: EA Sports FC.

Pour cette dernière collaboration, EA n'entendait pas bâcler l'affaire en promettant le FIFA "le plus complet de l'histoire".

Ce nouvel opus fera surtout la part belle au foot féminin, déjà présent depuis 2016, mais qui se cantonnait à une vingtaine de sélections nationales, dont la Belgique depuis FIFA 22. Lors sa première apparition, la star américaine Alex Morgan figurait sur l'une des jaquettes aux côtés de Lionel Messi, la tête de gondole de l'époque chez EA Sports. Mais c'était seulement pour la version américaine où le soccer féminin est plus populaire que le masculin. Pour la Française, la Pulga était associée à Antoine Griezmann et à Jordan Henderson pour l'Anglaise.

Cette fois, le joueur qui figure sur la jaquette depuis deux éditions, Kylian Mbappé, sera associé sur toutes les versions à Sam Kerr, la joueuse australienne de Chelsea.

Cela marque aussi l'apparition des clubs féminins dans le jeu. En effet, les Barclay's WSL (Angleterre) et D1 Arkema (france) seront désormais jouables dans le jeu. On retrouvera donc notamment les championnes d'Europe de Lyon. Les championnats américains et allemands pourraient aussi figurer dans le contenu final, mais les annonces officielles devraient intervenir plus tard dans la campagne de promotion du jeu. En revanche, malgré le partenariat entre EA et l'UEFA, les compétitions européennes féminines de clubs ne devraient pas figurer dans le contenu disponible.

En revanche les Coupes du monde masculine (au Qatar à partir de novembre 2022) et féminine (en Australie et Nouvelle-Zélande en 2023) seront disponibles gratuitement après le lancement du jeu, le 30 septembre, via un DLC.

Pour le reste, le nouveau FIFA 23 semble mettre l'accent sur les dribbles, beaucoup mieux réalisés de ce qu'on en voit sur le trailer, ainsi que sur les frappes de balle, beaucoup plus lourdes comme dans la réalité. Des détails comme une pelouse beaucoup plus réaliste, des filets en 3D et la possibilité de voir un match commencer en fin de journée pour se terminer la nuit semblent être d'autres nouveautés de cet opus, tout comme l'Hypermotion 2. Cette amélioration de la technologie introduite dans FIFA 22 ajoutera plus de 6 000 animations à l'expérience, tandis que des sessions de motion capture, du machine learning et d'autres facteurs renforceront les mouvements et le comportement des joueurs sur le terrain. Le but est qu'un maximum de joueurs du top dispose d'animations qui lui sont caractéristiques.

Sur le plan plus technique, la version PC sera enfin calquée sur la version next-gen des consoles. Enfin, il y aura l'introduction du cross-play qui permettra aux joueurs de PS5 d'affronter ceux des Xbox SerieX|S et PC, mais pas ceux de PS4 et Xbox One qui resteront entre eux.

Toujours dans le peloton de tête des meilleures ventes de jeux vidéos chaque année, FIFA devrait encore une fois confirmer ce statut de mastodonte de l'industrie à l'occasion d'une année de Coupe du monde. Ce sera d'ailleurs la dernière fois qu'EA Sports éditera le célèbre jeu de foot puisqu'à partir de l'année prochaine, la FIFA devra se chercher un autre partenaire tandis que la firme canadienne volera de ses propres ailes avec une nouvelle appellation: EA Sports FC.Pour cette dernière collaboration, EA n'entendait pas bâcler l'affaire en promettant le FIFA "le plus complet de l'histoire". Ce nouvel opus fera surtout la part belle au foot féminin, déjà présent depuis 2016, mais qui se cantonnait à une vingtaine de sélections nationales, dont la Belgique depuis FIFA 22. Lors sa première apparition, la star américaine Alex Morgan figurait sur l'une des jaquettes aux côtés de Lionel Messi, la tête de gondole de l'époque chez EA Sports. Mais c'était seulement pour la version américaine où le soccer féminin est plus populaire que le masculin. Pour la Française, la Pulga était associée à Antoine Griezmann et à Jordan Henderson pour l'Anglaise.Cette fois, le joueur qui figure sur la jaquette depuis deux éditions, Kylian Mbappé, sera associé sur toutes les versions à Sam Kerr, la joueuse australienne de Chelsea.Cela marque aussi l'apparition des clubs féminins dans le jeu. En effet, les Barclay's WSL (Angleterre) et D1 Arkema (france) seront désormais jouables dans le jeu. On retrouvera donc notamment les championnes d'Europe de Lyon. Les championnats américains et allemands pourraient aussi figurer dans le contenu final, mais les annonces officielles devraient intervenir plus tard dans la campagne de promotion du jeu. En revanche, malgré le partenariat entre EA et l'UEFA, les compétitions européennes féminines de clubs ne devraient pas figurer dans le contenu disponible.En revanche les Coupes du monde masculine (au Qatar à partir de novembre 2022) et féminine (en Australie et Nouvelle-Zélande en 2023) seront disponibles gratuitement après le lancement du jeu, le 30 septembre, via un DLC.Pour le reste, le nouveau FIFA 23 semble mettre l'accent sur les dribbles, beaucoup mieux réalisés de ce qu'on en voit sur le trailer, ainsi que sur les frappes de balle, beaucoup plus lourdes comme dans la réalité. Des détails comme une pelouse beaucoup plus réaliste, des filets en 3D et la possibilité de voir un match commencer en fin de journée pour se terminer la nuit semblent être d'autres nouveautés de cet opus, tout comme l'Hypermotion 2. Cette amélioration de la technologie introduite dans FIFA 22 ajoutera plus de 6 000 animations à l'expérience, tandis que des sessions de motion capture, du machine learning et d'autres facteurs renforceront les mouvements et le comportement des joueurs sur le terrain. Le but est qu'un maximum de joueurs du top dispose d'animations qui lui sont caractéristiques.Sur le plan plus technique, la version PC sera enfin calquée sur la version next-gen des consoles. Enfin, il y aura l'introduction du cross-play qui permettra aux joueurs de PS5 d'affronter ceux des Xbox SerieX|S et PC, mais pas ceux de PS4 et Xbox One qui resteront entre eux.