"C'est dommage d'avoir la mémoire courte et de se séparer d'Eusebio Di Francesco", a regretté Garcia, entraîneur de l'Olympique de Marseille, lors d'une conférence de presse avant le match OM-Nice de dimanche.

"Quand on emmène son équipe en demi-finale de Ligue des champions, c'est qu'on est un bon coach, à Rome plus qu'ailleurs on a la mémoire courte", a insisté Garcia.

La saison dernière, la Roma a atteint le dernier carré de la Ligue des champions après sa "remontada" contre le FC Barcelone (1-4/3-0).

Eusebio a été remercié jeudi, au lendemain de l'élimination de la Roma en 8e de finale de C1 au FC Porto (3-1 a.p., victoire 2-1 à l'aller). En Championnat d'Italie, la Roma est 5e à trois points de la 4e place, qualificative pour la Ligue des champions.

Entraîneur de la "Louve" de 2013 à 2016, deux fois deuxième de Serie A, Garcia avait lui aussi été écarté de son poste, mais peu avant un 8e de finale de C1 contre le Real Madrid.

"C'est dommage d'avoir la mémoire courte et de se séparer d'Eusebio Di Francesco", a regretté Garcia, entraîneur de l'Olympique de Marseille, lors d'une conférence de presse avant le match OM-Nice de dimanche."Quand on emmène son équipe en demi-finale de Ligue des champions, c'est qu'on est un bon coach, à Rome plus qu'ailleurs on a la mémoire courte", a insisté Garcia.La saison dernière, la Roma a atteint le dernier carré de la Ligue des champions après sa "remontada" contre le FC Barcelone (1-4/3-0).Eusebio a été remercié jeudi, au lendemain de l'élimination de la Roma en 8e de finale de C1 au FC Porto (3-1 a.p., victoire 2-1 à l'aller). En Championnat d'Italie, la Roma est 5e à trois points de la 4e place, qualificative pour la Ligue des champions.Entraîneur de la "Louve" de 2013 à 2016, deux fois deuxième de Serie A, Garcia avait lui aussi été écarté de son poste, mais peu avant un 8e de finale de C1 contre le Real Madrid.