"C'est dommage d'avoir la mémoire courte et de se séparer d'Eusebio Di Francesco", a regretté Garcia, entraîneur de l'Olympique de Marseille, lors d'une conférence de presse avant le match OM-Nice de dimanche.

"Quand on emmène son équipe en demi-finale de Ligue des champions, c'est qu'on est un bon coach, à Rome plus qu'ailleurs on a la mémoire courte", a insisté Garcia.

La saison dernière, la Roma a atteint le dernier carré de la Ligue des champions après sa "remontada" contre le FC Barcelone (1-4/3-0).

Eusebio a été remercié jeudi, au lendemain de l'élimination de la Roma en 8e de finale de C1 au FC Porto (3-1 a.p., victoire 2-1 à l'aller). En Championnat d'Italie, la Roma est 5e à trois points de la 4e place, qualificative pour la Ligue des champions.

Entraîneur de la "Louve" de 2013 à 2016, deux fois deuxième de Serie A, Garcia avait lui aussi été écarté de son poste, mais peu avant un 8e de finale de C1 contre le Real Madrid.