"Paul ne sera pas vendu en janvier, non", a affirmé le Norvégien en conférence de presse avant le match contre la lanterne rouge Watford dimanche.

"Je comprends l'intérêt (qu'il suscite). Paul est un joueur fantastique et une personnalité charismatique et nous sommes heureux qu'il soit ici", a-t-il ajouté.

Blessé à une cheville depuis fin août, Pogba n'a joué que deux matches avec les Red Devils, ratant 26 des 28 rencontres de Manchester et des Bleus cet automne.

Sa longue absence, son envie assumée de "relever un nouveau défi ailleurs" exprimée mi-juin, ajoutées au fait qu'il ne lui restera qu'un an de contrat cet été, laissaient planer un doute sur l'attitude de Manchester en cas d'offre cet hiver.

Mais Solskjaer compte encore sur le joueur de 26 ans, qui s'entraîne à nouveau avec le groupe.

"Quand il reviendra, nous voulons qu'il joue bien, qu'il joue avec le sourire et qu'il fasse ce qu'il faisait quand je suis arrivé", a-t-il expliqué.

"Il était dans une forme excellente et il était excellent. Nous savons que nous avons l'un des meilleurs joueurs du monde quand il est en forme", a ajouté Solskjaer.

Le calendrier de son retour reste cependant flou.

"J'espère toujours qu'il pourra jouer avant la fin de l'année, mais nous ne le pousserons pas. Nous avons besoin qu'il soit à 100% et je ne risquerai pas de rechute", a admis Solskjaer.

L'entraîneur a par ailleurs déclaré que l'attaquant norvégien de Salzbourg Ering Brau Haaland était en chemin pour négocier son transfert à Manchester.

Des médias norvégiens ont affirmé qu'il avait pris vendredi un avion entre Stavanger (sud-ouest de la Norvège) et Manchester mais "je ne pense pas qu'il vienne ici, honnêtement", a balayé Solskjaer. "Vous ne pouvez pas aller partout au départ de Stavanger sans faire escale quelque part".

Avec 28 buts en 22 matches cette saison, dont 8 en 6 rencontres de Ligue des champions, Haaland est l'un des jeunes joueurs les plus courtisés d'Europe.

Manchester est bien placé pour le recruter, Solskjaer l'ayant entraîné à Molde et étant un ancien coéquipier de son père, Alf-Inge Haaland en sélection.

"Paul ne sera pas vendu en janvier, non", a affirmé le Norvégien en conférence de presse avant le match contre la lanterne rouge Watford dimanche."Je comprends l'intérêt (qu'il suscite). Paul est un joueur fantastique et une personnalité charismatique et nous sommes heureux qu'il soit ici", a-t-il ajouté.Blessé à une cheville depuis fin août, Pogba n'a joué que deux matches avec les Red Devils, ratant 26 des 28 rencontres de Manchester et des Bleus cet automne.Sa longue absence, son envie assumée de "relever un nouveau défi ailleurs" exprimée mi-juin, ajoutées au fait qu'il ne lui restera qu'un an de contrat cet été, laissaient planer un doute sur l'attitude de Manchester en cas d'offre cet hiver.Mais Solskjaer compte encore sur le joueur de 26 ans, qui s'entraîne à nouveau avec le groupe."Quand il reviendra, nous voulons qu'il joue bien, qu'il joue avec le sourire et qu'il fasse ce qu'il faisait quand je suis arrivé", a-t-il expliqué."Il était dans une forme excellente et il était excellent. Nous savons que nous avons l'un des meilleurs joueurs du monde quand il est en forme", a ajouté Solskjaer.Le calendrier de son retour reste cependant flou."J'espère toujours qu'il pourra jouer avant la fin de l'année, mais nous ne le pousserons pas. Nous avons besoin qu'il soit à 100% et je ne risquerai pas de rechute", a admis Solskjaer.L'entraîneur a par ailleurs déclaré que l'attaquant norvégien de Salzbourg Ering Brau Haaland était en chemin pour négocier son transfert à Manchester.Des médias norvégiens ont affirmé qu'il avait pris vendredi un avion entre Stavanger (sud-ouest de la Norvège) et Manchester mais "je ne pense pas qu'il vienne ici, honnêtement", a balayé Solskjaer. "Vous ne pouvez pas aller partout au départ de Stavanger sans faire escale quelque part".Avec 28 buts en 22 matches cette saison, dont 8 en 6 rencontres de Ligue des champions, Haaland est l'un des jeunes joueurs les plus courtisés d'Europe.Manchester est bien placé pour le recruter, Solskjaer l'ayant entraîné à Molde et étant un ancien coéquipier de son père, Alf-Inge Haaland en sélection.