"Pogba est l'un des meilleurs milieux au monde"

12/02/19 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Afp

Le poids de Paul Pogba à Manchester United ? "On peut voir qu'il est vraiment un leader, qu'il aime jouer avec ce club. C'est impressionnant!", a salué lundi l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel, tandis que pour son coéquipier Anthony Martial, il est simplement "l'un des meilleurs milieux au monde".

"Pogba est l'un des meilleurs milieux au monde"

Paul Pogba et son coach Ole Gunnar Solskjaer. © AFP

Outre le cas du champion du monde français, les forfaits des deux stars du PSG Neymar et Edinson Cavani ont également dominé la conférence de presse d'avant 8e de finale aller de Ligue des champions. Ils sont "bénéfiques pour nous", a admis Martial, tout en refusant que son équipe endosse l'étiquette de "favori".

. "Capable d'arrêter" Pogba ?

Anthony Martial (attaquant de Manchester United): "Paul c'est Paul, on sait tous qu'il a beaucoup de qualités, c'est l'un des meilleurs milieux au monde. Il est en train de nous le démontrer."

Thomas Tuchel (entraîneur du PSG): "Ce n'est pas une surprise que (Pogba) soit un joueur-clé pour Manchester. C'est un joueur incroyable avec des possibilités excellentes. Il ne perd pas le ballon, très fort dans les un-contre-un, et toujours capable de faire la différence. Il est très dangereux offensivement avec Martial à gauche. Les deux ensemble sont très dangereux. On peut voir qu'il est vraiment un leader, qu'il aime jouer avec ce club. C'est impressionnant !"

Julian Draxler (milieu de terrain du PSG): "Je connais Paul depuis longtemps, on a joué des Allemagne-France en jeunes puis en sélection A. Quelques fois, on a arrêté Paul (rires) ! C'est clair que c'est un bon joueur. On va voir ce qu'il va faire (mardi) mais on a aussi des joueurs qui sont capables d'arrêter Paul."

. Forfaits de Neymar et Cavani, "bénéfique" pour Manchester ?

Ole Gunnar Solskjaer (entraîneur de Manchester United): "Bien sûr que n'importe quelle équipe privée de joueurs comme Neymar, Cavani, ou Thomas Meunier, en ressentirait l'effet. Mais cela va donner à d'autres joueurs une chance de débuter, et rendre peut-être plus imprévisible pour nous la manière dont ils vont jouer."

Anthony Martial: "On ne part pas favori. Après, c'est sûr qu'avec leurs joueurs absents, c'est bénéfique pour nous. Ils ont aussi de grands joueurs derrière".

Thomas Tuchel: "Neymar est l'un des plus grands joueurs-clés en Europe (...) On ne peut pas mettre la pression sur Kylian, ce n'est pas son travail de remplacer +Ney+ et +Edi+ et d'être Kylian en même temps. Il doit jouer libre, avec confiance. Je veux que nous soyons capable de l'aider avec de bonnes passes. C'est nécessaire qu'il joue avec un bon état d'esprit. Il est ici pour grandir et c'est exactement le bon moment pour le faire."

. Identité, "ADN" et destin

Thomas Tuchel: "Nous avons notre identité. Je ne veux pas trop parler d'un résultat (souhaité), mais nous sommes ici pour marquer, c'est clair! Ce n'est pas facile de changer (d'identité) même s'il manque nos joueurs-clés offensifs. Je ne sais pas si c'est le moment de le faire. On a une tradition: on joue offensif, nous sommes Paris. C'est notre ADN."

Ole Gunnar Solskjaer: "Après le tirage au sort (17 décembre dernier), on se disait: +Wow, ce sera un défi difficile+. Le niveau de confiance était bas après la défaite contre Liverpool (3-1, le 16 décembre). Maintenant, je ne pense pas qu'on puisse être dans une meilleure disposition en terme de confiance et de forme pour aborder les matches qui arrivent, en particulier celui contre le PSG."

. Baptême de feu pour Paredes ?

Thomas Tuchel : "(La recrue hivernale Leandro Paredes) n'avait pas joué depuis plusieurs semaines car il venait de Saint-Pétersbourg, il manque beaucoup de rythme. J'ai confiance en +Leo+ car il a la qualité pour jouer pour nous et nous aider avec son style. Je dois réfléchir. On a besoin de +Leo+ dans cette situation."

Nos partenaires