En inscrivant l'unique but de la partie (69e, 1-0), Lukas Podolski, nommé capitaine pour cette rencontre, a marqué son 49e but sous la vareuse de la Mannschaft. Seuls Miroslav Klose (71), Gerd Mueller (68) et Joachim Streich (59) de l'Allemagne de l'Est, ont fait mieux que lui. Dans un stade acquis à sa cause, Podolski a été remplacé à la 84e par Sebastian Rudy.

Avec 130 sélections à son compteur, Podolski, champion du monde en 2014, est le 3e joueur le plus capé de l'histoire de la sélection allemande. Il est devancé par Lothar Matthaeus (150) et Miroslav Klose (137).

Après avoir défendu les couleurs de Cologne, du Bayern Munich, d'Arsenal et de l'Inter Milan, l'actuel attaquant de Galatasaray évoluera en J-League japonaise, et plus précisément à Vissel Kobe, à partir de juillet 2017.

Cette rencontre a également permis à la sélection allemande de battre un record: celui de sa plus longue période sans encaisser. Le dernier but concédé par la défense de la Mannschaft est celui marqué par Antoine Griezmann en demi-finale de l'Euro 2016 (2-0), ce qui fait désormais 648 minutes sans encaisser. Le précédent record allemand était de 605 minutes et résistait depuis 1966.

AFP
© AFP

Un dernier match digne d'un film

"C'était comme dans un film", a confié Lukas Podolski à l'ARD. "Nous gagnons 1-0 et je marque ce but. Je sais que j'ai un bon pied gauche. Je me suis laissé aller et j'ai marqué."

Le stade de Dortmund était tout acquis à sa cause. "Je pense qu'il y avait bien 30.000 personnes de Cologne (où il a passé une grande partie de sa carrière, ndlr). Cela donnait la chair de poules. Quand vous voyez cela, vous savez que vous avez fait beaucoup de choses, même en dehors du terrain. Cela m'importe plus que de jouer 90 minutes."

Podolski termine sa carrière en équipe nationale avec 49 buts en 130 sélections. Champion du monde en 2014, il disputé trois Mondiaux (2006, 2010 et 2014) et quatre championnats d'Europe (2004, 2008, 2012, 2016). "Je suis fier d'avoir fait partie de cette équipe pendant treize ans", a-t-il conclu.

En inscrivant l'unique but de la partie (69e, 1-0), Lukas Podolski, nommé capitaine pour cette rencontre, a marqué son 49e but sous la vareuse de la Mannschaft. Seuls Miroslav Klose (71), Gerd Mueller (68) et Joachim Streich (59) de l'Allemagne de l'Est, ont fait mieux que lui. Dans un stade acquis à sa cause, Podolski a été remplacé à la 84e par Sebastian Rudy. Avec 130 sélections à son compteur, Podolski, champion du monde en 2014, est le 3e joueur le plus capé de l'histoire de la sélection allemande. Il est devancé par Lothar Matthaeus (150) et Miroslav Klose (137). Après avoir défendu les couleurs de Cologne, du Bayern Munich, d'Arsenal et de l'Inter Milan, l'actuel attaquant de Galatasaray évoluera en J-League japonaise, et plus précisément à Vissel Kobe, à partir de juillet 2017. Cette rencontre a également permis à la sélection allemande de battre un record: celui de sa plus longue période sans encaisser. Le dernier but concédé par la défense de la Mannschaft est celui marqué par Antoine Griezmann en demi-finale de l'Euro 2016 (2-0), ce qui fait désormais 648 minutes sans encaisser. Le précédent record allemand était de 605 minutes et résistait depuis 1966. Un dernier match digne d'un film "C'était comme dans un film", a confié Lukas Podolski à l'ARD. "Nous gagnons 1-0 et je marque ce but. Je sais que j'ai un bon pied gauche. Je me suis laissé aller et j'ai marqué." Le stade de Dortmund était tout acquis à sa cause. "Je pense qu'il y avait bien 30.000 personnes de Cologne (où il a passé une grande partie de sa carrière, ndlr). Cela donnait la chair de poules. Quand vous voyez cela, vous savez que vous avez fait beaucoup de choses, même en dehors du terrain. Cela m'importe plus que de jouer 90 minutes." Podolski termine sa carrière en équipe nationale avec 49 buts en 130 sélections. Champion du monde en 2014, il disputé trois Mondiaux (2006, 2010 et 2014) et quatre championnats d'Europe (2004, 2008, 2012, 2016). "Je suis fier d'avoir fait partie de cette équipe pendant treize ans", a-t-il conclu.