Le président de l'UEFA Michel Platini veut voir le nombre de participants de la phase finale du Mondial-2018 de football passer de 32 à 40 équipes. L'ancienne star du ballon rond a confié son idée au journal anglais The Times. Le patron du football européen estime, comme le président de la fédération internationale FIFA Joseph Blatter (à qui il pourrait succéder en 2015), que l'Afrique et l'Asie sont sous-représentés lors des phases finales des Coupes du monde.

Mais la solution de la FIFA serait de diminuer le nombre de pays européens pour les remplacer par des africains ou asiatiques. Ajouter huit équipes permettrait de résoudre ce problème sans nuire à l'Europe, selon l'ancien Ballon d'Or. "Ce serait bon pour tout le monde." Selon l'étude réalisée par l'UEFA, cette augmentation du nombre de participants ne nécessiterait que 3 jours supplémentaires de compétition qui dure aujourd'hui 31 jours.
"Nous pouvons ajouter deux pays africains, deux asiatiques, deux américains, un océanien et un européen." Le prochain Mondial au Brésil (12 juin-13 juillet 2014) réunira 32 pays (13 d'Europe, 5 d'Afrique, 4 ou 5 d'Asie, 3 ou 4 du CONCACAF, 1 ou 0 d'Océanie et 5 ou 6 d'Amérique du Sud, (selon les résultats des barrages intercontinentaux).

Le Mondial s'est joué à 16 jusqu'en 1978. En 1982, le nombre est passé à 24. En 1998, le format actuel à 32 a été adopté

Le président de l'UEFA Michel Platini veut voir le nombre de participants de la phase finale du Mondial-2018 de football passer de 32 à 40 équipes. L'ancienne star du ballon rond a confié son idée au journal anglais The Times. Le patron du football européen estime, comme le président de la fédération internationale FIFA Joseph Blatter (à qui il pourrait succéder en 2015), que l'Afrique et l'Asie sont sous-représentés lors des phases finales des Coupes du monde. Mais la solution de la FIFA serait de diminuer le nombre de pays européens pour les remplacer par des africains ou asiatiques. Ajouter huit équipes permettrait de résoudre ce problème sans nuire à l'Europe, selon l'ancien Ballon d'Or. "Ce serait bon pour tout le monde." Selon l'étude réalisée par l'UEFA, cette augmentation du nombre de participants ne nécessiterait que 3 jours supplémentaires de compétition qui dure aujourd'hui 31 jours. "Nous pouvons ajouter deux pays africains, deux asiatiques, deux américains, un océanien et un européen." Le prochain Mondial au Brésil (12 juin-13 juillet 2014) réunira 32 pays (13 d'Europe, 5 d'Afrique, 4 ou 5 d'Asie, 3 ou 4 du CONCACAF, 1 ou 0 d'Océanie et 5 ou 6 d'Amérique du Sud, (selon les résultats des barrages intercontinentaux). Le Mondial s'est joué à 16 jusqu'en 1978. En 1982, le nombre est passé à 24. En 1998, le format actuel à 32 a été adopté