"La conférence de ce jour a été programmée il y plusieurs mois, bien avant les évènements récents à la FIFA. Beaucoup d'entre vous sont venus avec l'intention de me questionner sur ces évènements à la FIFA et sur mon avenir personnel. Je les aborderais un jour mais aujourd'hui ce n'est ni le moment ni le lieu", a déclaré M. Platini. "Je ne veux pas que l'actualité de la FIFA escamote l'actualité de l'UEFA", a insisté le patron du foot européen.

Depuis le scandale planétaire de corruption qui a secoué la FIFA ces deux dernières semaines, et poussé Joseph Blatter à la démission de la présidence à peine après avoir été réélu pour un 5e mandat, Michel Platini fait figure de candidat potentiel à la nouvelle élection qui doit désigner le nouveau président entre décembre 2015 et mars 2016.

"La conférence de ce jour a été programmée il y plusieurs mois, bien avant les évènements récents à la FIFA. Beaucoup d'entre vous sont venus avec l'intention de me questionner sur ces évènements à la FIFA et sur mon avenir personnel. Je les aborderais un jour mais aujourd'hui ce n'est ni le moment ni le lieu", a déclaré M. Platini. "Je ne veux pas que l'actualité de la FIFA escamote l'actualité de l'UEFA", a insisté le patron du foot européen. Depuis le scandale planétaire de corruption qui a secoué la FIFA ces deux dernières semaines, et poussé Joseph Blatter à la démission de la présidence à peine après avoir été réélu pour un 5e mandat, Michel Platini fait figure de candidat potentiel à la nouvelle élection qui doit désigner le nouveau président entre décembre 2015 et mars 2016.