"J'ai eu une discussion avec (le nouveau sélectionneur Antonio) Conte, il m'a demandé si j'étais prêt à revenir en bleu et je lui ai dit que oui", a déclaré Pirlo à Gazzetta TV. "La décision a été difficile, je voulais arrêter avec la 'Nazionale', mais il est arrivé et il m'a demandé un coup de main. Je suis content de pouvoir le faire et nous espérons pouvoir faire quelque chose de bien", a-t-il ajouté.

Fin août, Conte avait lui-même assuré que Pirlo, qu'il a entraîné durant les trois dernières saisons à la Juventus Turin, était prêt à revenir.

Conte "a toutes les qualités pour bien faire", a ajouté Pirlo. "En quelques jours, il a déjà donné une identité à une équipe qui semblait en déroute après un Mondial aussi mauvais".

Blessé à la hanche droite, Pirlo n'a pas été convoqué pour le match amical contre les Pays-Bas (2-0) jeudi à Bari ni pour le début des qualifications pour l'Euro-2016 contre la Norvège, mardi à Oslo.

"J'ai eu une discussion avec (le nouveau sélectionneur Antonio) Conte, il m'a demandé si j'étais prêt à revenir en bleu et je lui ai dit que oui", a déclaré Pirlo à Gazzetta TV. "La décision a été difficile, je voulais arrêter avec la 'Nazionale', mais il est arrivé et il m'a demandé un coup de main. Je suis content de pouvoir le faire et nous espérons pouvoir faire quelque chose de bien", a-t-il ajouté. Fin août, Conte avait lui-même assuré que Pirlo, qu'il a entraîné durant les trois dernières saisons à la Juventus Turin, était prêt à revenir. Conte "a toutes les qualités pour bien faire", a ajouté Pirlo. "En quelques jours, il a déjà donné une identité à une équipe qui semblait en déroute après un Mondial aussi mauvais". Blessé à la hanche droite, Pirlo n'a pas été convoqué pour le match amical contre les Pays-Bas (2-0) jeudi à Bari ni pour le début des qualifications pour l'Euro-2016 contre la Norvège, mardi à Oslo.