C'est probablement l'image qui a fait le plus peur aux socios de Barcelone. Lorsque Piqué (27 ans) s'est effondré sur la pelouse suite à un duel aérien avec Diego Costa, tout le stade a retenu son souffle. Le catalan devra finalement être remplacé par Bartra pour la suite de la rencontre. Heureusement, son indisponibilité ne sera pas aussi longue que celle de son camarade d'infortune Valdès. En effet, Piqué ne restera éloigné des terrains que pour quatre semaines. Une période qui inquiète tout de même les supporters de Barcelone puisqu'il manquera le match retour de Ligue des Champions la semaine prochaine ainsi que la finale de la Copa del Rey contre le Real Madrid le 16 avril. Piqué est le pilier de cette défense qui n'a pas vraiment rassuré depuis le début de l'année. Les blaugranas ont déjà encaissé 38 buts cette saison en 50 matchs disputés. Soit un ratio de 0,76 buts/match. En Champions League c'est 8 goals concédés en 9 rencontres (0,9 buts/match) En comparaison, l'Atlético n'en a encaissé que 5 en 9 joutes (0,6 buts/match).

Or, Piqué est indispensable à cette formation car il apporte un impact physique dans cette défense composée principalement de joueurs plus techniques comme Dani Alvers, Jordi Alba et Mascherano. Il est le seul à pouvoir apporter cela en l'absence de Carles Puyol, blessé pour au moins 2 mois et demi encore. Le jeune Bartra qui l'a suppléé hier s'est montré très performant dans l'anticipation mais il n'a pas la même présence et ne dirige pas la défense comme l'ancien défenseur de Manchester United peut le faire. De plus, contre des attaquants plus physiques comme Benzema en finale de la Coupe du Roi ou Diego Costa de l'Atlético, Bartra est moins performant. Cependant, il ne devra sûrement pas affronter ce dernier la semaine prochaine. Diego Costa s'est aussi blessé hier au bout de seulement 30 minutes. L'international de la "Roja" (1 sélection) était incertain avant le match et a dû sortir, victime d'une blessure musculaire aux muscles ischio-jambiers de la face postérieure de la cuisse droite. "La blessure qu'il a n'a rien à voir avec celle dont il souffrait qui était un coup" a précisé Diego Simeone, son entraîneur.

On devrait en savoir plus dans les prochaines heures quant à la durée de son indisponibilité.

C'est probablement l'image qui a fait le plus peur aux socios de Barcelone. Lorsque Piqué (27 ans) s'est effondré sur la pelouse suite à un duel aérien avec Diego Costa, tout le stade a retenu son souffle. Le catalan devra finalement être remplacé par Bartra pour la suite de la rencontre. Heureusement, son indisponibilité ne sera pas aussi longue que celle de son camarade d'infortune Valdès. En effet, Piqué ne restera éloigné des terrains que pour quatre semaines. Une période qui inquiète tout de même les supporters de Barcelone puisqu'il manquera le match retour de Ligue des Champions la semaine prochaine ainsi que la finale de la Copa del Rey contre le Real Madrid le 16 avril. Piqué est le pilier de cette défense qui n'a pas vraiment rassuré depuis le début de l'année. Les blaugranas ont déjà encaissé 38 buts cette saison en 50 matchs disputés. Soit un ratio de 0,76 buts/match. En Champions League c'est 8 goals concédés en 9 rencontres (0,9 buts/match) En comparaison, l'Atlético n'en a encaissé que 5 en 9 joutes (0,6 buts/match). Or, Piqué est indispensable à cette formation car il apporte un impact physique dans cette défense composée principalement de joueurs plus techniques comme Dani Alvers, Jordi Alba et Mascherano. Il est le seul à pouvoir apporter cela en l'absence de Carles Puyol, blessé pour au moins 2 mois et demi encore. Le jeune Bartra qui l'a suppléé hier s'est montré très performant dans l'anticipation mais il n'a pas la même présence et ne dirige pas la défense comme l'ancien défenseur de Manchester United peut le faire. De plus, contre des attaquants plus physiques comme Benzema en finale de la Coupe du Roi ou Diego Costa de l'Atlético, Bartra est moins performant. Cependant, il ne devra sûrement pas affronter ce dernier la semaine prochaine. Diego Costa s'est aussi blessé hier au bout de seulement 30 minutes. L'international de la "Roja" (1 sélection) était incertain avant le match et a dû sortir, victime d'une blessure musculaire aux muscles ischio-jambiers de la face postérieure de la cuisse droite. "La blessure qu'il a n'a rien à voir avec celle dont il souffrait qui était un coup" a précisé Diego Simeone, son entraîneur. On devrait en savoir plus dans les prochaines heures quant à la durée de son indisponibilité.