"Dans le cadre des enquêtes criminelles en cours dans l'affaire de la Fifa, le Bureau du procureur général de Suisse a mené une perquisition au siège de la Fifa le 2 juin afin de confirmer des découvertes existantes et obtenir de nouvelles informations", a indiqué vendredi un communiqué, précisant que "des documents et des données électroniques avaient été saisies".

"Dans le cadre des enquêtes criminelles en cours dans l'affaire de la Fifa, le Bureau du procureur général de Suisse a mené une perquisition au siège de la Fifa le 2 juin afin de confirmer des découvertes existantes et obtenir de nouvelles informations", a indiqué vendredi un communiqué, précisant que "des documents et des données électroniques avaient été saisies".