8 novembre 2015, Estadio Sausalito, le Nigéria remporte la Coupe du Monde U17 en s'imposant 2-0 face au Mali. Si l'attaquant vedette des Super Eagles se nomme Victor Osimhen, auteur de dix buts dans le tournoi, celui qui fait vibrer les coeurs à travers ses dribbles n'est autre que Samuel Chukwueze. Auteur de trois buts et quatre passes décisives, il est l'une des révélations du tournoi. Formé dans sa terre natale du Nigéria à la Diamond Academy, Chukwueze est tout proche d'intégrer les académies d'Arsenal ou de Porto, mais rejoint finalement Villarreal à l'été 2017, à l'âge de 18 ans.

Du côté du sous-marin jaune, Chukwueze connaît une ascension fulgurante. Après une saison chez les jeunes, il grimpe les catégories aussi vite qu'il élimine un homme sur le terrain. "En un an, il a joué avec la Juvenil, les deux filiales et la première équipe. Je ne connais personne avec cette trajectoire. Oui, il y a des gens qui ont fait un saut très rapide, comme Nahuel ou Adrián Marín, mais le parcours de Samu a été une météorite", retrace Raul Herrera, directeur de l'académie de Villarreal.

Crochet intérieur, ballon enroulé du gauche au deuxième poteau, le geste signature d'Arjen Robben est maîtrisé par le Nigérian.

Samu Chukwueze est un homme pressé. Sur le terrain, le gaucher d'un mètre 72 évolue sur le flanc droit. Très rapide, il est doté d'un coup de rein dévastateur. Sa capacité à prendre ses un-contre-un est au-dessus de la moyenne. Celui qui a grandi en regardant Jay-Jay Okocha s'est ensuite inspiré d'Arjen Robben, au point qu'il est aujourd'hui surnommé "Robben Junior". Crochet intérieur, ballon enroulé du pied gauche au deuxième poteau, le geste signature de la star batave est maîtrisé par le Nigérian. Mais pas de quoi prendre la grosse tête: "Je sais qu'il me reste encore beaucoup à faire pour me rapprocher de ce que Robben a accompli dans le football, alors je continue de travailler et je garde les pieds sur terre."

Griller les étapes oui, perdre le Nord, non. Pourtant, les occasions se sont présentées. Samuel Chukwueze effectue ses premiers pas chez les pros en montant au jeu lors des rencontres d'Europa League lors de la saison 2018-2019. Il montre très vite ses capacités et est finalement aligné en Liga, où il marquera lors de sa deuxième apparition et un nul 2-2 face au Rayo Vallecano. La machine est lancée, puisque lors de la journée suivante il inscrit un nouveau but. Cette fois, la victime se nomme Betis Séville, victoire 2-1. Avec un assist lors d'un nul 2-2 face au Real et un but et un assist lors d'un partage 4-4 face au Barça, Chukwueze épate en étant décisif, même face aux plus grands.

En cas d'urgence, Villarreal peut toujours appeler le Samu, iStock
En cas d'urgence, Villarreal peut toujours appeler le Samu © iStock

Villarreal vit pourtant une saison catastrophique et doit se battre pour le maintien. L'éclosion de Chukwueze est une des seules éclaircies dans la grisaille pour le sous-marin jaune. Au total, il jouera 26 matches en Liga pour 19 titularisations. Avec cinq buts et deux passes décisives, sa première saison professionnelle est une réussite. Il compte également neuf rencontres en Europa League dont cinq titularisations avec à la clé un but et un assist. Il est également décisif en Copa del Rey avec deux buts en trois matchs.

Après s'être présenté, il faudra donc confirmer. D'autant que pour cette saison 2019-2020, Villarreal se porte mieux et n'est pas loin de se battre pour les dernières places qualificatives pour une coupe d'Europe. Tout est donc en place pour que Chukwueze continue d'enflammer les défenses. Et ça commence plutôt bien puisqu'il inscrit un but lors de la première journée de championnat qui se conclut par un nul 4-4 face à Grenade. Après la septième journée, il compte déjà deux buts et deux assists. Mais la mécanique se grippe vite et le Nigérian n'est pas aussi décisif que prévu. Alors que les compétitions s'arrêtent pour cause de coronavirus, il avait même perdu sa place de titulaire depuis six rencontres et n'a plus inscrit de but depuis treize matchs.

"Il a un très bon pied gauche, il montre qu'il est rapide et possède un centre de gravité bas qui lui donne de l'équilibre"

Le numéro 11 affiche un bilan similaire en termes de matchs disputés (26 rencontres), mais a été beaucoup moins titularisé par Javier Calleja (13 titularisations). Le bilan comptable est légèrement inférieur à celui de la saison précédente avec trois buts et trois passes décisives. Privé de coupe d'Europe, il inscrit un but en quatre matchs de Copa del Rey, pour deux titularisations.

L'arrêt forcé des compétitions pourrait lui être bénéfique. Chukwueze a en effet joué la CAN 2019 où le Nigéria a terminé troisième. Ce passage à vide peut sans doute s'expliquer par la fatigue accumulée suite à cette compétition et le manque de vacances qu'elle a entraîné pour les joueurs africains.

Osimhen et Chukwueze ont découvert la CAN l'été dernier, sous les couleurs du Nigéria, iStock
Osimhen et Chukwueze ont découvert la CAN l'été dernier, sous les couleurs du Nigéria © iStock

Car au pays, tout le monde est sous le charme de l'ailier. "Il a un très bon pied gauche, il montre qu'il est rapide et possède un centre de gravité bas qui lui donne de l'équilibre", analyse Gernot Rohr, sélectionneur des Super Eagles depuis 2016. L'entraîneur allemand avait lancé Chukwueze en équipe nationale en novembre 2018 lors d'un match amical face à l'Ouganda. En douze matches en sélection, il compte deux buts, dont un inscrit en quart de finale de la CAN face à l'Afrique du Sud.

Chukwueze a terminé neuvième du trophée Kopa en 2019. Un trophée créé par France Football qui récompense le meilleur espoir mondial de moins de 21 ans. Ce sont les anciens Ballons d'or qui votent, et Lionel Messi l'avait classé troisième. Adoubé par le meilleur joueur à son poste, le Nigérian était également très convoité lors du dernier mercato. Liverpool aurait ainsi proposé 35 millions à Villarreal pour s'attacher ses services. Les dirigeants du sous-marin jaune demandent cependant 63 millions d'euros pour autoriser le départ de leur pépite. En attendant un potentiel transfert, Samu Chukwueze va continuer à perfectionner ses capacités de Robben Junior.

Par Jérôme Jordens (st.)

8 novembre 2015, Estadio Sausalito, le Nigéria remporte la Coupe du Monde U17 en s'imposant 2-0 face au Mali. Si l'attaquant vedette des Super Eagles se nomme Victor Osimhen, auteur de dix buts dans le tournoi, celui qui fait vibrer les coeurs à travers ses dribbles n'est autre que Samuel Chukwueze. Auteur de trois buts et quatre passes décisives, il est l'une des révélations du tournoi. Formé dans sa terre natale du Nigéria à la Diamond Academy, Chukwueze est tout proche d'intégrer les académies d'Arsenal ou de Porto, mais rejoint finalement Villarreal à l'été 2017, à l'âge de 18 ans.Du côté du sous-marin jaune, Chukwueze connaît une ascension fulgurante. Après une saison chez les jeunes, il grimpe les catégories aussi vite qu'il élimine un homme sur le terrain. "En un an, il a joué avec la Juvenil, les deux filiales et la première équipe. Je ne connais personne avec cette trajectoire. Oui, il y a des gens qui ont fait un saut très rapide, comme Nahuel ou Adrián Marín, mais le parcours de Samu a été une météorite", retrace Raul Herrera, directeur de l'académie de Villarreal.Samu Chukwueze est un homme pressé. Sur le terrain, le gaucher d'un mètre 72 évolue sur le flanc droit. Très rapide, il est doté d'un coup de rein dévastateur. Sa capacité à prendre ses un-contre-un est au-dessus de la moyenne. Celui qui a grandi en regardant Jay-Jay Okocha s'est ensuite inspiré d'Arjen Robben, au point qu'il est aujourd'hui surnommé "Robben Junior". Crochet intérieur, ballon enroulé du pied gauche au deuxième poteau, le geste signature de la star batave est maîtrisé par le Nigérian. Mais pas de quoi prendre la grosse tête: "Je sais qu'il me reste encore beaucoup à faire pour me rapprocher de ce que Robben a accompli dans le football, alors je continue de travailler et je garde les pieds sur terre."Griller les étapes oui, perdre le Nord, non. Pourtant, les occasions se sont présentées. Samuel Chukwueze effectue ses premiers pas chez les pros en montant au jeu lors des rencontres d'Europa League lors de la saison 2018-2019. Il montre très vite ses capacités et est finalement aligné en Liga, où il marquera lors de sa deuxième apparition et un nul 2-2 face au Rayo Vallecano. La machine est lancée, puisque lors de la journée suivante il inscrit un nouveau but. Cette fois, la victime se nomme Betis Séville, victoire 2-1. Avec un assist lors d'un nul 2-2 face au Real et un but et un assist lors d'un partage 4-4 face au Barça, Chukwueze épate en étant décisif, même face aux plus grands.Villarreal vit pourtant une saison catastrophique et doit se battre pour le maintien. L'éclosion de Chukwueze est une des seules éclaircies dans la grisaille pour le sous-marin jaune. Au total, il jouera 26 matches en Liga pour 19 titularisations. Avec cinq buts et deux passes décisives, sa première saison professionnelle est une réussite. Il compte également neuf rencontres en Europa League dont cinq titularisations avec à la clé un but et un assist. Il est également décisif en Copa del Rey avec deux buts en trois matchs.Après s'être présenté, il faudra donc confirmer. D'autant que pour cette saison 2019-2020, Villarreal se porte mieux et n'est pas loin de se battre pour les dernières places qualificatives pour une coupe d'Europe. Tout est donc en place pour que Chukwueze continue d'enflammer les défenses. Et ça commence plutôt bien puisqu'il inscrit un but lors de la première journée de championnat qui se conclut par un nul 4-4 face à Grenade. Après la septième journée, il compte déjà deux buts et deux assists. Mais la mécanique se grippe vite et le Nigérian n'est pas aussi décisif que prévu. Alors que les compétitions s'arrêtent pour cause de coronavirus, il avait même perdu sa place de titulaire depuis six rencontres et n'a plus inscrit de but depuis treize matchs.Le numéro 11 affiche un bilan similaire en termes de matchs disputés (26 rencontres), mais a été beaucoup moins titularisé par Javier Calleja (13 titularisations). Le bilan comptable est légèrement inférieur à celui de la saison précédente avec trois buts et trois passes décisives. Privé de coupe d'Europe, il inscrit un but en quatre matchs de Copa del Rey, pour deux titularisations. L'arrêt forcé des compétitions pourrait lui être bénéfique. Chukwueze a en effet joué la CAN 2019 où le Nigéria a terminé troisième. Ce passage à vide peut sans doute s'expliquer par la fatigue accumulée suite à cette compétition et le manque de vacances qu'elle a entraîné pour les joueurs africains.Car au pays, tout le monde est sous le charme de l'ailier. "Il a un très bon pied gauche, il montre qu'il est rapide et possède un centre de gravité bas qui lui donne de l'équilibre", analyse Gernot Rohr, sélectionneur des Super Eagles depuis 2016. L'entraîneur allemand avait lancé Chukwueze en équipe nationale en novembre 2018 lors d'un match amical face à l'Ouganda. En douze matches en sélection, il compte deux buts, dont un inscrit en quart de finale de la CAN face à l'Afrique du Sud. Chukwueze a terminé neuvième du trophée Kopa en 2019. Un trophée créé par France Football qui récompense le meilleur espoir mondial de moins de 21 ans. Ce sont les anciens Ballons d'or qui votent, et Lionel Messi l'avait classé troisième. Adoubé par le meilleur joueur à son poste, le Nigérian était également très convoité lors du dernier mercato. Liverpool aurait ainsi proposé 35 millions à Villarreal pour s'attacher ses services. Les dirigeants du sous-marin jaune demandent cependant 63 millions d'euros pour autoriser le départ de leur pépite. En attendant un potentiel transfert, Samu Chukwueze va continuer à perfectionner ses capacités de Robben Junior.Par Jérôme Jordens (st.)