Pepe-Casillas, la vieille garde du Real rempile à Porto

11/02/19 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Afp

Reformé cet hiver à Porto après huit saisons communes au Real Madrid, le duo défensif Pepe-Casillas espère apporter au club portugais toute son expérience européenne contre l'AS Rome, mardi en huitièmes de finale aller de Ligue des champions.

Pepe-Casillas, la vieille garde du Real rempile à Porto

Iker Casillas, arrivé à Porto en 2015, dispute sa 20e saison de Ligue des champions consécutive et semble disposé à augmenter son total de 173 rencontres en C1, là encore un record absolu de longévité. © AFP

Le défenseur luso-brésilien, qui aura 36 ans fin février, et le gardien espagnol de 37 ans font figure de dinosaures de la C1, pesant à eux deux 268 rencontres dans cette épreuve, soit presque la moitié de tout l'effectif des Dragons.

Les deux joueurs, qui affichent leur complicité sur le terrain et les réseaux sociaux, ont chacun remporté le prestigieux trophée européen à trois reprises. En 2014, à Lisbonne, la dernière d'Iker Casillas était la première de Pepe, toujours avec le maillot du Real.

Haut salaire laissé libre à la mi-décembre par un Besiktas surendetté, Pepe est revenu début janvier au FC Porto, avec lequel il s'est engagé jusqu'en 2021.

C'est dans le club du nord du Portugal que le stoppeur né au Brésil s'était révélé entre 2004 et 2007 avant de rejoindre le Real Madrid.

"Le FC Porto est le club qui m'a préparé aux exigences du football de haut niveau, je lui dois beaucoup", a confié l'international portugais, vainqueur de l'Euro-2016.

- Remise d'impôt -

S'il dit avoir refusé d'autres offres financièrement plus intéressantes, son retour au Portugal lui aura en tout cas permis de bénéficier d'une remise de 50% de l'impôt sur le revenu, une mesure prise par le gouvernement pour encourager les émigrés partis pendant la crise économique à rentrer au pays.

Sans afficher d'autre ambition que de "partager son vécu", Pepe s'est tout de suite imposé comme titulaire au sein de la charnière centrale des Dragons, aux côtés du Brésilien Felipe.

Bien servi à ce poste, l'entraîneur Sergio Conceiçao a dû bousculer la hiérarchie au détriment de l'espoir portugais Diogo Leite et du Congolais Chancel Mbemba.

Le très prometteur Brésilien Eder Militao, pisté par le Real Madrid et titulaire jusqu'à l'arrivée de Pepe, a lui quitté l'axe de la défense pour s'adapter au poste de latéral droit.

Dans la cage, Iker Casillas n'a plus que quelques mois de contrat avec Porto, mais souhaite rester "beaucoup plus longtemps" et y mettre un terme à une carrière marquée par ses succès avec l'équipe d'Espagne (Euro-Mondial-Euro entre 2008 et 2012).

- Record de longévité -

Le portier, arrivé à Porto en 2015 après un départ dans les larmes du Real, dispute sa 20e saison de Ligue des champions consécutive et semble disposé à augmenter son total de 173 rencontres en C1, là encore un record absolu de longévité.

"Je suis extrêmement fier d'avoir remporté la compétition trois fois et d'avoir réussi à rester en Ligue des champions aussi longtemps", a dit Casillas dans un entretien publié samedi sur le site de l'UEFA.

L'ancienne gloire du Real Madrid et de la Roja voudra certainement effacer le souvenir de la prestation de Porto la saison dernière, giflé par Liverpool (5-0) à domicile en huitièmes de finale aller, alors que Casillas était assis sur le banc de touche.

Écarté par l'exigeant Conceiçao, qui lui reprochait son manque d'implication à l'entraînement, l'Espagnol a bénéficié de la piètre performance du portier portugais José Sa, entretemps prêté à l'Olympiakos, pour retrouver son statut de titulaire dès le match retour.

Il sera donc là mardi, derrière Pepe, au stade Olympique de Rome pour se rappeler du bon vieux temps au Real Madrid.

Nos partenaires