Van Marwijk : "J'aurai en tête qu'on doit gagner par 2 buts d'écart"

Le sélectionneur des Pays-Bas, Bert van Marwijk, très tendu et peu disert samedi en conférence de presse, aura "en tête le fait qu'il faudra battre le Portugal par deux buts d'écart", dimanche à Kharkiv, "au moment de composer" son équipe pour le match de l'Euro-2012.

Mark van Bommel est assis à vos côtés, est-ce que cela veut dire qu'il jouera demain ?

Tirez les conditions que vous voulez. J'ai pour habitude de garder la composition de mon équipe secrète. On sait qu'on doit gagner par deux buts d'écart. J'aurai ça en tête au moment de composer mon onze. Il faudra attaquer. Marquer le plus vite possible. La stratégie sera basée là-dessus. Si on marque un but, je suis convaincu que le deuxième suivra. Je pars du principe que l'Allemagne gagnera dans l'autre match (contre le Danemark).

Avez-vous évoqué avec vos joueurs le Portugal/Pays-Bas du Mondial-2006 avec ses quatre exclusions et 16 cartons jaunes ?

J'ai prévenu mes joueurs qu'ils devraient faire attention aux cartons.

Le Portugal, c'est avant tout Cristiano Ronaldo ?

Certainement pas. Cette équipe ne se limite pas à Ronaldo ou Nani. Il y a neuf autres très bons joueurs. C'est une grande équipe.

Paulo Bento : "Je veux les trois points"

Le sélectionneur du Portugal Paulo Bento a déclaré samedi "vouloir les trois points" à la veille d'un match décisif face aux Pays-Bas, tout en fustigeant la "mentalité typique de certains" au pays qui "focalisent" leurs critiques sur Cristiano Ronaldo.

Que pensez-vous des prestations de Cristiano Ronaldo qui n'a pas encore marqué durant ce tournoi ?

C'est typique de la mentalité de certaines personnes du football portugais ça (comme question)... Nous perdons notre premier match en ne le méritant pas (face à l'Allemagne) et vous vous focalisez sur le fait qu'on ne marque pas. Pareil après la victoire face aux Danois. Je suis surtout ennuyé par les deux buts évitables que nous concédons, mais c'est le fait que Ronaldo manque deux occasions qui alimente les commentaires. Concernant son travail défensif, il faut savoir que Cristiano Ronaldo a des consignes avant tout offensives. D'autres ont des tâches plus défensives. Il ne faut pas individualiser les tâches. Défendre, cela se fait en équipe, en trouvant une tactique équilibrée.

A quel genre de rencontre vous attendez-vous contre les Pays-Bas ?

Les Néerlandais adorent le ballons. Avec la qualité technique qui est la leur, ils aiment avoir le contrôle de la partie. Il y aura de l'espace en contre... Mais ce serait une erreur de miser exclusivement sur les contre-attaques. Il fait trouver le bon équilibre. Nous avons nous aussi les moyens pour maîtriser le jeu, conserver le ballon. Dans ce groupe B, aucune équipe ne peut dominer durant 90 minutes. On a montré contre l'Allemagne et le Danemark que l'on pouvait produire du jeu. Même si nous avons connu des moments difficiles au cours de ces rencontres, nous n'avons jamais perdu nos moyens, ni notre confiance. On a montré des qualités offensives, il faut continuer de la sorte.

Ne craignez-vous pas que vos joueurs calculent en fonction de ce qui se passent dans l'autre match du groupe ?

Non. Ils ont tous assez d'expérience pour gérer ça. Si c'est nécessaire d'informer mes joueurs sur ce qu'il se passe lors d'Allemagne-Danemark, on le fera bien sûr. Mais concentrons nous d'abord sur

notre propre prestation. Je veux les trois points et je suis convaincu que nous allons réaliser un gros résultat.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Van Marwijk : "J'aurai en tête qu'on doit gagner par 2 buts d'écart"Le sélectionneur des Pays-Bas, Bert van Marwijk, très tendu et peu disert samedi en conférence de presse, aura "en tête le fait qu'il faudra battre le Portugal par deux buts d'écart", dimanche à Kharkiv, "au moment de composer" son équipe pour le match de l'Euro-2012. Mark van Bommel est assis à vos côtés, est-ce que cela veut dire qu'il jouera demain ?Tirez les conditions que vous voulez. J'ai pour habitude de garder la composition de mon équipe secrète. On sait qu'on doit gagner par deux buts d'écart. J'aurai ça en tête au moment de composer mon onze. Il faudra attaquer. Marquer le plus vite possible. La stratégie sera basée là-dessus. Si on marque un but, je suis convaincu que le deuxième suivra. Je pars du principe que l'Allemagne gagnera dans l'autre match (contre le Danemark). Avez-vous évoqué avec vos joueurs le Portugal/Pays-Bas du Mondial-2006 avec ses quatre exclusions et 16 cartons jaunes ?J'ai prévenu mes joueurs qu'ils devraient faire attention aux cartons.Le Portugal, c'est avant tout Cristiano Ronaldo ?Certainement pas. Cette équipe ne se limite pas à Ronaldo ou Nani. Il y a neuf autres très bons joueurs. C'est une grande équipe.Paulo Bento : "Je veux les trois points"Le sélectionneur du Portugal Paulo Bento a déclaré samedi "vouloir les trois points" à la veille d'un match décisif face aux Pays-Bas, tout en fustigeant la "mentalité typique de certains" au pays qui "focalisent" leurs critiques sur Cristiano Ronaldo.Que pensez-vous des prestations de Cristiano Ronaldo qui n'a pas encore marqué durant ce tournoi ?C'est typique de la mentalité de certaines personnes du football portugais ça (comme question)... Nous perdons notre premier match en ne le méritant pas (face à l'Allemagne) et vous vous focalisez sur le fait qu'on ne marque pas. Pareil après la victoire face aux Danois. Je suis surtout ennuyé par les deux buts évitables que nous concédons, mais c'est le fait que Ronaldo manque deux occasions qui alimente les commentaires. Concernant son travail défensif, il faut savoir que Cristiano Ronaldo a des consignes avant tout offensives. D'autres ont des tâches plus défensives. Il ne faut pas individualiser les tâches. Défendre, cela se fait en équipe, en trouvant une tactique équilibrée.A quel genre de rencontre vous attendez-vous contre les Pays-Bas ?Les Néerlandais adorent le ballons. Avec la qualité technique qui est la leur, ils aiment avoir le contrôle de la partie. Il y aura de l'espace en contre... Mais ce serait une erreur de miser exclusivement sur les contre-attaques. Il fait trouver le bon équilibre. Nous avons nous aussi les moyens pour maîtriser le jeu, conserver le ballon. Dans ce groupe B, aucune équipe ne peut dominer durant 90 minutes. On a montré contre l'Allemagne et le Danemark que l'on pouvait produire du jeu. Même si nous avons connu des moments difficiles au cours de ces rencontres, nous n'avons jamais perdu nos moyens, ni notre confiance. On a montré des qualités offensives, il faut continuer de la sorte.Ne craignez-vous pas que vos joueurs calculent en fonction de ce qui se passent dans l'autre match du groupe ?Non. Ils ont tous assez d'expérience pour gérer ça. Si c'est nécessaire d'informer mes joueurs sur ce qu'il se passe lors d'Allemagne-Danemark, on le fera bien sûr. Mais concentrons nous d'abord surnotre propre prestation. Je veux les trois points et je suis convaincu que nous allons réaliser un gros résultat.Sportfootmagazine.be, avec Belga