Ce n'est pas parce que le championnat espagnol est terminé qu'on n'effectue plus de tests, mais ils ne sont désormais plus réalisés à la demande de La Liga. Après un break très court, le lundi 27 juillet, tous les membres du staff et du noyau ont été testés, aux frais du Real Madrid. De même que tout le reste du personnel.

Le Real a décidé d'effectuer les tests au domicile des personnes, plusieurs d'entre elles ayant quitté l'Espagne durant les brèves vacances octroyées par Zinédine Zidane. Plusieurs Brésiliens du noyau se sont rendus à Ibiza, l'île de la fête par excellence. On ne sait pas si Mariano Diaz y était, mais le fait est qu'il est le seul cas positif. L'avant est en quarantaine, mais le reste du noyau a repris l'entraînement.

Luxe offensif

Cet été, on ne s'attend pas à de nombreux changements dans le noyau du Real Madrid, qui prépare activement son match contre Manchester City, le vendredi 7 août prochain.

James Rodriguez, Gareth Bale et Mariano Diaz ont la permission d'aller voir ailleurs. Reste à voir s'ils trouveront du boulot. En ces temps de pandémie, les clubs tiennent les cordons de leur bourse bien serrés.

Côté effectif, c'est sans doute Thibaut Courtois qui vit le plus gros changement.

Le Real ne devrait pas être très actif non plus. Il va traîner un fameux boulet financier ces prochaines années, avec la rénovation de son stade. La saison à venir, et peut-être déjà contre City, Zidane souhaiterait aligner le trident Hazard-Benzema-Asensio. Il garde sous la main le trio Vinicius-Jovic-Rodrygo et il peut encore compter sur Lucas Vazquez. Sur le plan offensif, il a donc l'embarras du choix.

C'est sans doute Thibaut Courtois qui vit le plus gros changement : son principal concurrent, Alphonse Areola, de retour de sa location au PSG, s'en va. C'est désormais Andriy Lunin, âgé de 21 ans, qui sera son rival. Le grand talent ukrainien a excellé au Real Oviedo, auquel il était loué la saison passée.

Le plan Hazard

Eden Hazard a reçu un programme d'entraînement strict pour sa semaine de congé, selon le journal AS. Les kinésithérapeutes du Real Madrid l'ont tenu à l'oeil. On s'attend à ce qu'il soit titularisé pour le match crucial contre Manchester City.

Ne vous y trompez pas : le titre n'a pas assouvi la faim du Real. Vendredi, Marca a envoyé un message à Hazard, en couverture (même si elle était largement consacrée à Remco Evenepoel) : "Hazard, c'est ton match." On lui met la pression, mais celle-ci glisse sur sa carapace comme l'eau sur les plumes d'un canard.

Comment Hazard va-t-il gérer sa crainte d'une rechute ?

Le Real semble rassuré quant à la solidité de la cheville du Belge. Il compte bien voir le même Hazard contre City que lors du premier match disputé à l'issue du confinement, face à Eibar. Notre compatriote avait été excellent en attaque, aux côtés de Karim Benzema.

Aux yeux du Real, le principal problème est d'ordre mental : comment Hazard va-t-il gérer sa crainte d'une rechute ? Réponse le 7 août.

Ce n'est pas parce que le championnat espagnol est terminé qu'on n'effectue plus de tests, mais ils ne sont désormais plus réalisés à la demande de La Liga. Après un break très court, le lundi 27 juillet, tous les membres du staff et du noyau ont été testés, aux frais du Real Madrid. De même que tout le reste du personnel. Le Real a décidé d'effectuer les tests au domicile des personnes, plusieurs d'entre elles ayant quitté l'Espagne durant les brèves vacances octroyées par Zinédine Zidane. Plusieurs Brésiliens du noyau se sont rendus à Ibiza, l'île de la fête par excellence. On ne sait pas si Mariano Diaz y était, mais le fait est qu'il est le seul cas positif. L'avant est en quarantaine, mais le reste du noyau a repris l'entraînement.Cet été, on ne s'attend pas à de nombreux changements dans le noyau du Real Madrid, qui prépare activement son match contre Manchester City, le vendredi 7 août prochain. James Rodriguez, Gareth Bale et Mariano Diaz ont la permission d'aller voir ailleurs. Reste à voir s'ils trouveront du boulot. En ces temps de pandémie, les clubs tiennent les cordons de leur bourse bien serrés. Le Real ne devrait pas être très actif non plus. Il va traîner un fameux boulet financier ces prochaines années, avec la rénovation de son stade. La saison à venir, et peut-être déjà contre City, Zidane souhaiterait aligner le trident Hazard-Benzema-Asensio. Il garde sous la main le trio Vinicius-Jovic-Rodrygo et il peut encore compter sur Lucas Vazquez. Sur le plan offensif, il a donc l'embarras du choix.C'est sans doute Thibaut Courtois qui vit le plus gros changement : son principal concurrent, Alphonse Areola, de retour de sa location au PSG, s'en va. C'est désormais Andriy Lunin, âgé de 21 ans, qui sera son rival. Le grand talent ukrainien a excellé au Real Oviedo, auquel il était loué la saison passée. Eden Hazard a reçu un programme d'entraînement strict pour sa semaine de congé, selon le journal AS. Les kinésithérapeutes du Real Madrid l'ont tenu à l'oeil. On s'attend à ce qu'il soit titularisé pour le match crucial contre Manchester City.Ne vous y trompez pas : le titre n'a pas assouvi la faim du Real. Vendredi, Marca a envoyé un message à Hazard, en couverture (même si elle était largement consacrée à Remco Evenepoel) : "Hazard, c'est ton match." On lui met la pression, mais celle-ci glisse sur sa carapace comme l'eau sur les plumes d'un canard.Le Real semble rassuré quant à la solidité de la cheville du Belge. Il compte bien voir le même Hazard contre City que lors du premier match disputé à l'issue du confinement, face à Eibar. Notre compatriote avait été excellent en attaque, aux côtés de Karim Benzema.Aux yeux du Real, le principal problème est d'ordre mental : comment Hazard va-t-il gérer sa crainte d'une rechute ? Réponse le 7 août.