Gardien

Danijel Subasic : Présent compliqué pour le gardien de 36 ans. Sans club depuis son départ de Monaco l'été dernier après huit ans de bons et loyaux services, le portier ne souhaite cependant pas ranger ses gants. Sa carrière internationale a, elle, pris fin de son propre chef après avoir glané la médaille d'argent en Russie.

Défenseurs

Sime Vrsaljko : Le latéral droit a rejoint Sassuolo à l'issue de la Coupe du monde, avant d'être acheté par l'Atlético de Madrid. Après un prêt à l'Inter, il est aujourd'hui sous les ordres de Diego Simeone, mais n'a disputé que huit petits matches cette saison en Liga, à cause d'une blessure au genou. Il sera absent face aux Slovènes.

Dejan Lovren : L'expérimenté défenseur a quitté Liverpool en 2020 pour rejoindre la Russie, et plus précisément le Zenit. L'homme de 31 ans est titulaire indiscutable tant en club qu'en sélection et sera au coup d'envoi pour entamer cette nouvelle campagne qualificative.

Dejan Lovren., ICONSPORT
Dejan Lovren. © ICONSPORT

Domagoj Vida : Le charismatique défenseur central à la queue de cheval blonde retrouvera l'équipe nationale après avoir été testé positif au coronavirus à la mi-temps de la dernière trêve internationale en novembre dernier. Véritable révélation lors du dernier mondial russe, le joueur de Besiktas arrive en confiance après avoir marqué face à Fenerbahçe dimanche dernier.

Ivan Strinic : L'ancien latéral gauche de la Sampdoria n'a plus foulé les pelouses depuis sa rupture de contrat avec l'AC Milan en août 2019. Le joueur, qui souffre de problèmes cardiaques, n'a toujours pas retrouvé de club. En équipe nationale, son tout dernier match remonte à la finale perdue. À 33 ans, l'avenir du back semble plus qu'incertain.

Milieux

Marcelo Brozovic : Titulaire indiscutable à l'Inter, le milieu ne sera tout de même pas de la partie face aux Slovènes. Les Milanais, touchés par une vague de coronavirus, n'étaient dans un premier temps pas admis à quitter la Lombardie. Finalement, les internationaux, dont Romelu Lukaku, ont été autorisés à rejoindre leurs pays respectifs en toute dernière minute, mais il sera trop court pour affronter la Slovénie.

Ante Rebic : Encore un absent face à la Slovénie. Le milieu de l'AC Milan souffre d'une blessure à la hanche. Une perte importante pour les vice-champions du monde, l'ancien de la Fiorentina s'étant démarqué durant l'épopée russe.

Luka Modric : On ne le présente plus. Le Ballon d'Or 2018 avait émerveillé la planète foot durant l'été russe. Pion essentiel du Real de Zidane, il l'est tout autant en équipe nationale, où il porte le brassard. Le milieu de 35 ans s'apprête peut-être à disputer la dernière compétition internationale de sa carrière.

Luka Modric., PRESSASSOCIATION
Luka Modric. © PRESSASSOCIATION

Ivan Rakitic : Un autre qu'on ne présente plus. Compère de Modric durant l'exploit croate en Russie, l'ancien médian du Barça a annoncé prendre sa retraite internationale, dans la foulée de son transfert à Séville l'été passé. L'homme de 33 ans a disputé 106 rencontres pour quinze buts avec les Vatreni.

Ivan Perisic : L'ancien pensionnaire de Roulers et de Bruges est titulaire à l'Inter après un passage réussi du côté du Bayern. L'auteur du premier but croate en finale est toujours un pion essentiel dans le onze croate et sera évidemment de la partie pour ces rencontres internationales. Tout comme Brozovic, il a finalement été autorisé à rejoindre ses compatriotes.

Attaquant

Mario Mandzukic : De retour en Europe et plus précisément à l'AC Milan après un passage au Qatar, l'attaquant de 34 ans a pris sa retraite internationale après le mondial russe. Le joueur, arrivé pour concurrencer l'excellent, mais pas éternel Zlatan Ibrahimovic, ne répond pas aux attentes et n'a glané que trop peu de minutes de jeu cette saison. Pour rappel, l'ancien buteur de la Juve avait marqué à deux reprises face aux Français, mais une fois dans le mauvais goal...

Mario Mandzukic., IMAGO
Mario Mandzukic. © IMAGO

Montés au jeu

Andrej Kramaric : Monté au jeu à la 71e minute à la place de Rebic face aux Bleus, l'attaquant d'Hoffenheim prendra place à la pointe de l'attaque contre les Slovènes. Avec les blessures de Rebic et Petkovic, on attend beaucoup de l'ancien joueur de Leicester.

Marko Pjaca : Après un (très) bref passage à Anderlecht l'année dernière, l'attaquant du Genoa ne figure pas dans le groupe pour affronter la Slovénie, Chypre et Malte et n'est plus repris depuis fin 2018. Face aux hommes de Deschamps, il avait remplacé Strinic à la 81e.

Coach

Zlatko Dalic: L'ancien joueur du Hadjuk Split est à la tête de l'équipe nationale depuis 2017, où il a pris la place d'Ante Cacic. L'ex-milieu de terrain a qualifié son pays pour les barrages avant d'éliminer la Grèce et valider le passeport pour la Russie. La suite, on la connait : à 52 ans, il réalise une campagne historique et mène la Croatie vers la finale pour la première fois de son histoire.

Par Mariano Spitzer

Danijel Subasic : Présent compliqué pour le gardien de 36 ans. Sans club depuis son départ de Monaco l'été dernier après huit ans de bons et loyaux services, le portier ne souhaite cependant pas ranger ses gants. Sa carrière internationale a, elle, pris fin de son propre chef après avoir glané la médaille d'argent en Russie. Sime Vrsaljko : Le latéral droit a rejoint Sassuolo à l'issue de la Coupe du monde, avant d'être acheté par l'Atlético de Madrid. Après un prêt à l'Inter, il est aujourd'hui sous les ordres de Diego Simeone, mais n'a disputé que huit petits matches cette saison en Liga, à cause d'une blessure au genou. Il sera absent face aux Slovènes.Dejan Lovren : L'expérimenté défenseur a quitté Liverpool en 2020 pour rejoindre la Russie, et plus précisément le Zenit. L'homme de 31 ans est titulaire indiscutable tant en club qu'en sélection et sera au coup d'envoi pour entamer cette nouvelle campagne qualificative.Domagoj Vida : Le charismatique défenseur central à la queue de cheval blonde retrouvera l'équipe nationale après avoir été testé positif au coronavirus à la mi-temps de la dernière trêve internationale en novembre dernier. Véritable révélation lors du dernier mondial russe, le joueur de Besiktas arrive en confiance après avoir marqué face à Fenerbahçe dimanche dernier.Ivan Strinic : L'ancien latéral gauche de la Sampdoria n'a plus foulé les pelouses depuis sa rupture de contrat avec l'AC Milan en août 2019. Le joueur, qui souffre de problèmes cardiaques, n'a toujours pas retrouvé de club. En équipe nationale, son tout dernier match remonte à la finale perdue. À 33 ans, l'avenir du back semble plus qu'incertain. Marcelo Brozovic : Titulaire indiscutable à l'Inter, le milieu ne sera tout de même pas de la partie face aux Slovènes. Les Milanais, touchés par une vague de coronavirus, n'étaient dans un premier temps pas admis à quitter la Lombardie. Finalement, les internationaux, dont Romelu Lukaku, ont été autorisés à rejoindre leurs pays respectifs en toute dernière minute, mais il sera trop court pour affronter la Slovénie. Ante Rebic : Encore un absent face à la Slovénie. Le milieu de l'AC Milan souffre d'une blessure à la hanche. Une perte importante pour les vice-champions du monde, l'ancien de la Fiorentina s'étant démarqué durant l'épopée russe. Luka Modric : On ne le présente plus. Le Ballon d'Or 2018 avait émerveillé la planète foot durant l'été russe. Pion essentiel du Real de Zidane, il l'est tout autant en équipe nationale, où il porte le brassard. Le milieu de 35 ans s'apprête peut-être à disputer la dernière compétition internationale de sa carrière. Ivan Rakitic : Un autre qu'on ne présente plus. Compère de Modric durant l'exploit croate en Russie, l'ancien médian du Barça a annoncé prendre sa retraite internationale, dans la foulée de son transfert à Séville l'été passé. L'homme de 33 ans a disputé 106 rencontres pour quinze buts avec les Vatreni.Ivan Perisic : L'ancien pensionnaire de Roulers et de Bruges est titulaire à l'Inter après un passage réussi du côté du Bayern. L'auteur du premier but croate en finale est toujours un pion essentiel dans le onze croate et sera évidemment de la partie pour ces rencontres internationales. Tout comme Brozovic, il a finalement été autorisé à rejoindre ses compatriotes. Mario Mandzukic : De retour en Europe et plus précisément à l'AC Milan après un passage au Qatar, l'attaquant de 34 ans a pris sa retraite internationale après le mondial russe. Le joueur, arrivé pour concurrencer l'excellent, mais pas éternel Zlatan Ibrahimovic, ne répond pas aux attentes et n'a glané que trop peu de minutes de jeu cette saison. Pour rappel, l'ancien buteur de la Juve avait marqué à deux reprises face aux Français, mais une fois dans le mauvais goal...Andrej Kramaric : Monté au jeu à la 71e minute à la place de Rebic face aux Bleus, l'attaquant d'Hoffenheim prendra place à la pointe de l'attaque contre les Slovènes. Avec les blessures de Rebic et Petkovic, on attend beaucoup de l'ancien joueur de Leicester. Marko Pjaca : Après un (très) bref passage à Anderlecht l'année dernière, l'attaquant du Genoa ne figure pas dans le groupe pour affronter la Slovénie, Chypre et Malte et n'est plus repris depuis fin 2018. Face aux hommes de Deschamps, il avait remplacé Strinic à la 81e. Zlatko Dalic: L'ancien joueur du Hadjuk Split est à la tête de l'équipe nationale depuis 2017, où il a pris la place d'Ante Cacic. L'ex-milieu de terrain a qualifié son pays pour les barrages avant d'éliminer la Grèce et valider le passeport pour la Russie. La suite, on la connait : à 52 ans, il réalise une campagne historique et mène la Croatie vers la finale pour la première fois de son histoire. Par Mariano Spitzer