"Fernando Santos a fait un excellent boulot avec l'équipe nationale, pas seulement avec les titres qu'il a déjà remportés. Mais il faut souligner que les dernières générations de joueurs produites font partie des meilleures de l'histoire du Portugal. "Ce qui change par rapport au noyau de 2016, plus limité en termes de talent et qui avait du faire bloc pour réussir à s'imposer. Désormais, le sélectionneur portugais dispose de plus de choix. "Nous avons la capacité d'avoir deux onze différents et de rester compétitifs contre n'importe quelle équipe. Si Santos fait les bons choix et que l'équipe est dans un bon état d'esprit, nous irons loin à l'EURO."estime Orlando Sà.

LE PORTUGAL N'EST PLUS LIMITÉ QU'À QUELQUES NOMS

"Lorsque nous remontons dans les années, le Portugal s'apparentait à quelques grands noms comme Cristiano Ronaldo, Luís Figo ou Rui Costa." poursuit-il. "Maintenant, les 26 joueurs sélectionnés prestent pour les meilleurs clubs d'Europe, et à un très haut niveau : André Silva et dans la forme de sa carrière, Palhinha n'est pas reconnu mondialement mais pourrait en épater plus d'un. Je pourrais encore citer Ruben Dìas, Jota ou Fernandes mais je ne veux pas fixer un nom en particulier." ,nous explique le jeune retraité.

RONALDO RESTE LE GOAT

"Bien entendu, Ronaldo c'est comme le GOAT chez nous. Quand tu crois qu'il en a eu assez, il ramène un nouveau record." Et les cinq buts déjà inscrits par le numéro 7 portugais tendent à confirmer les propos de l'ancien attaquant du Standard.

Cependant, Orlando Sà ne veut pas voir de constellation de stars sur la pelouse, mais une équipe qui saura rester aussi soudée que celle de 2016: "Nous sommes l'un des favoris de ce tournoi. Mais ne parlons pas de stars, il faudra voir une équipe unie, avec des joueurs qui prestent comme ils ont su le faire toute cette saison en club."

"Fernando Santos a fait un excellent boulot avec l'équipe nationale, pas seulement avec les titres qu'il a déjà remportés. Mais il faut souligner que les dernières générations de joueurs produites font partie des meilleures de l'histoire du Portugal. "Ce qui change par rapport au noyau de 2016, plus limité en termes de talent et qui avait du faire bloc pour réussir à s'imposer. Désormais, le sélectionneur portugais dispose de plus de choix. "Nous avons la capacité d'avoir deux onze différents et de rester compétitifs contre n'importe quelle équipe. Si Santos fait les bons choix et que l'équipe est dans un bon état d'esprit, nous irons loin à l'EURO."estime Orlando Sà. LE PORTUGAL N'EST PLUS LIMITÉ QU'À QUELQUES NOMS"Lorsque nous remontons dans les années, le Portugal s'apparentait à quelques grands noms comme Cristiano Ronaldo, Luís Figo ou Rui Costa." poursuit-il. "Maintenant, les 26 joueurs sélectionnés prestent pour les meilleurs clubs d'Europe, et à un très haut niveau : André Silva et dans la forme de sa carrière, Palhinha n'est pas reconnu mondialement mais pourrait en épater plus d'un. Je pourrais encore citer Ruben Dìas, Jota ou Fernandes mais je ne veux pas fixer un nom en particulier." ,nous explique le jeune retraité.RONALDO RESTE LE GOAT"Bien entendu, Ronaldo c'est comme le GOAT chez nous. Quand tu crois qu'il en a eu assez, il ramène un nouveau record." Et les cinq buts déjà inscrits par le numéro 7 portugais tendent à confirmer les propos de l'ancien attaquant du Standard.Cependant, Orlando Sà ne veut pas voir de constellation de stars sur la pelouse, mais une équipe qui saura rester aussi soudée que celle de 2016: "Nous sommes l'un des favoris de ce tournoi. Mais ne parlons pas de stars, il faudra voir une équipe unie, avec des joueurs qui prestent comme ils ont su le faire toute cette saison en club."