Tout roule dans le bon sens pour Divock Origi, benjamin de la délégation belge. Lors de l'annonce de sa sélection, il était quelque peu méconnu. Un mois plus tard, l'attaquant de Lille et fils de Mike Origi, a déjà recueilli ses premières minutes en Coupe du monde.

Origi a, lors de son entrée en jeu contre l'Algérie mardi, fait beaucoup de mal aux Fennecs. En une demi-heure, il a utilisé à merveille sa technique et sa vitesse. Il aurait même pu marquer. "J'ai pensé à cette occasion manquée après le match, mais je vais aussi apprendre de mes erreurs. Quelqu'un comme Romelu Lukaku essaye de m'aider et me donne beaucoup de conseils", a déclaré Origi ce jeudi à Mogi das Cruzes.

Après la partie en demi-teinte de Lukaku face aux Algériens, des voix s'élèvent pour que l'attaquant de 19 ans soit titulaire contre la Russie dimanche. "Personnellement, je ne serais pas surpris si le coach décide de me titulariser. Chacun doit avoir confiance en ses qualités et peut commencer un match pour apporter ses qualités. Marc Wilmots sait parfaitement qui doit jouer et quand. Il va faire les bons choix. Les onze titulaires qui joueront l'auront mérité", a conclu Divock Origi.

Vermaelen: "Totalement concentré sur les Diables Rouges" Thomas Vermaelen était lui sur le banc lors de la rencontre contre l'Algérie, au profit de Van Buyten. "Évidemment je suis déçu quand je ne joue pas mais c'est pareil pour tout le monde et il faut vivre avec", a-t-il déclaré.

"Je suis particulièrement heureux d'être présent, mais je reste ambitieux et m'entraîne dur pour espérer jouer", a ajouté le défenseur. "Je parle beaucoup avec l'entraîneur de ses choix mais cela reste entre nous. Je suis à la Coupe du monde et je prends beaucoup de plaisir à l'entraînement, je vais rester donc bien affûté si je devais venir à jouer".

Absent de l'entraînement pour une légère blessure à l'aine, Vincent Kompany devrait tout de même pour tenir sa place dimanche face aux Russes. "Vincent sera là, je présume qu'il sera en forme", a dit Vermaelen.

Vermaelen n'a pas beaucoup joué cette saison avec Arsenal, si bien qu'on le cite du côté de Manchester United ces derniers jours. "Personnellement, je ne sais pas grand-chose et je ne peux pas faire grand-chose non plus. Je suis ici en Coupe du monde et je suis totalement concentré là-dessus. Je veux de toute façon jouer la saison prochaine, mais je ne vais pas m'y attarder maintenant", a conclu Vermaelen.

Lombaerts: "Attention aux rapides reconversions offensives russes"

Qui de mieux placé que Nicolas Lombaerts pour parler du prochain adversaire des Diables ? Le Belge évolue en effet au Zénit Saint-Pétersbourg depuis 2007 et connaît parfaitement l'effectif russe.

Les Russes n'ont pas réussi à prendre les trois points contre la Corée du Sud, tenus en échec sur le score de 1-1 mardi. "Ils peuvent être meilleurs que lors de ce premier match", a déclaré Lombaerts jeudi après l'entraînement. "Si la Russie perd dimanche contre nous, cela sera fini pour eux. Ils doivent donc gagner".

"Leur reconversion offensive, c'est leur point fort. Avec Capello, ils s'appuient aussi sur une bonne organisation. Ils sont également capables d'éliminer un homme. Ils n'ont pas équipe très physique. J'étais très surpris de voir que Alexander Kerzhakov et Igor Denisov n'étaient pas titulaires contre la Corée du Sud. Mon coéquipier Kerzhakov (auteur du but) est un buteur né et Denisov devrait, pour moi, toujours commencer les matches. Je connais les Russes depuis plus longtemps que Capello", a rigolé Lombaerts.

Leur point faible se trouve en défense centrale, où Vasily Berezutskiy et Sergey Ignashevich ne forment pas l'axe le plus rapide de la compétition. "Ils ont cependant une grande expérience et jouent ensemble depuis des années, c'est une machine bien huilée", remarque le défenseur belge.

Le Gantois doit pour l'instant se contenter d'un rôle de remplaçant. "Je ne peux pas y faire grand-chose. Ce n'est pas très drôle mais le monde continue de tourner. Je dois m'assurer d'être prêt le jour où le coach aura besoin de moi", a conclu le joueur de 29 ans.

Déjà deux jours sans entraînement spécifique pour Simon Mignolet

Enfin, Simon Mignolet, le gardien réserviste des Diables, n'a pas participé jeudi pour le deuxième jour d'affilée, à l'entraînement spécifique des gardiens au camp de base des Belges à Mogi das Cruzes. Le dernier rempart de Liverpool, ayant la main droite bandée, a pris part à l'entraînement en tant que joueur de champ. Marc Wilmots a ainsi pu organiser une opposition à dix contre dix, sans gardien. Thibaut Courtois et Sammy Bossut, complètement rétabli de sa blessure au mollet, étaient donc les deux seuls gardien à s'entraîner avec Erwin Lemmens.

Le capitaine Vincent Kompany, victime d'une "légère élongation" à l'aine, était absent, mais sa participation au match de dimanche (18h00) à Maracana contre la Russie ne semble pas compromise. Les Diables Rouges seront déjà qualifiés pour les 1/8-èmes de finale en cas de victoire.

L'entraînement de jeudi, sous la pluie, était de nouveau assez intense avec pas mal de duels. Romelu Lukaku, resté au sol quelques instants après un contact avec Jan Vertonghen, a eu une petite douleur à la cheville. Il a tout de même pu terminer la session.

Eden Hazard, qui a dû effectuer un scan de son orteil meurtri après le match contre l'Algérie, s'est entraîné sans aucun problème jeudi. La séance a duré 1h30 avec pour finir un exercice de centres.

Tout roule dans le bon sens pour Divock Origi, benjamin de la délégation belge. Lors de l'annonce de sa sélection, il était quelque peu méconnu. Un mois plus tard, l'attaquant de Lille et fils de Mike Origi, a déjà recueilli ses premières minutes en Coupe du monde. Origi a, lors de son entrée en jeu contre l'Algérie mardi, fait beaucoup de mal aux Fennecs. En une demi-heure, il a utilisé à merveille sa technique et sa vitesse. Il aurait même pu marquer. "J'ai pensé à cette occasion manquée après le match, mais je vais aussi apprendre de mes erreurs. Quelqu'un comme Romelu Lukaku essaye de m'aider et me donne beaucoup de conseils", a déclaré Origi ce jeudi à Mogi das Cruzes. Après la partie en demi-teinte de Lukaku face aux Algériens, des voix s'élèvent pour que l'attaquant de 19 ans soit titulaire contre la Russie dimanche. "Personnellement, je ne serais pas surpris si le coach décide de me titulariser. Chacun doit avoir confiance en ses qualités et peut commencer un match pour apporter ses qualités. Marc Wilmots sait parfaitement qui doit jouer et quand. Il va faire les bons choix. Les onze titulaires qui joueront l'auront mérité", a conclu Divock Origi. Vermaelen: "Totalement concentré sur les Diables Rouges" Thomas Vermaelen était lui sur le banc lors de la rencontre contre l'Algérie, au profit de Van Buyten. "Évidemment je suis déçu quand je ne joue pas mais c'est pareil pour tout le monde et il faut vivre avec", a-t-il déclaré. "Je suis particulièrement heureux d'être présent, mais je reste ambitieux et m'entraîne dur pour espérer jouer", a ajouté le défenseur. "Je parle beaucoup avec l'entraîneur de ses choix mais cela reste entre nous. Je suis à la Coupe du monde et je prends beaucoup de plaisir à l'entraînement, je vais rester donc bien affûté si je devais venir à jouer". Absent de l'entraînement pour une légère blessure à l'aine, Vincent Kompany devrait tout de même pour tenir sa place dimanche face aux Russes. "Vincent sera là, je présume qu'il sera en forme", a dit Vermaelen. Vermaelen n'a pas beaucoup joué cette saison avec Arsenal, si bien qu'on le cite du côté de Manchester United ces derniers jours. "Personnellement, je ne sais pas grand-chose et je ne peux pas faire grand-chose non plus. Je suis ici en Coupe du monde et je suis totalement concentré là-dessus. Je veux de toute façon jouer la saison prochaine, mais je ne vais pas m'y attarder maintenant", a conclu Vermaelen. Lombaerts: "Attention aux rapides reconversions offensives russes" Qui de mieux placé que Nicolas Lombaerts pour parler du prochain adversaire des Diables ? Le Belge évolue en effet au Zénit Saint-Pétersbourg depuis 2007 et connaît parfaitement l'effectif russe. Les Russes n'ont pas réussi à prendre les trois points contre la Corée du Sud, tenus en échec sur le score de 1-1 mardi. "Ils peuvent être meilleurs que lors de ce premier match", a déclaré Lombaerts jeudi après l'entraînement. "Si la Russie perd dimanche contre nous, cela sera fini pour eux. Ils doivent donc gagner". "Leur reconversion offensive, c'est leur point fort. Avec Capello, ils s'appuient aussi sur une bonne organisation. Ils sont également capables d'éliminer un homme. Ils n'ont pas équipe très physique. J'étais très surpris de voir que Alexander Kerzhakov et Igor Denisov n'étaient pas titulaires contre la Corée du Sud. Mon coéquipier Kerzhakov (auteur du but) est un buteur né et Denisov devrait, pour moi, toujours commencer les matches. Je connais les Russes depuis plus longtemps que Capello", a rigolé Lombaerts. Leur point faible se trouve en défense centrale, où Vasily Berezutskiy et Sergey Ignashevich ne forment pas l'axe le plus rapide de la compétition. "Ils ont cependant une grande expérience et jouent ensemble depuis des années, c'est une machine bien huilée", remarque le défenseur belge. Le Gantois doit pour l'instant se contenter d'un rôle de remplaçant. "Je ne peux pas y faire grand-chose. Ce n'est pas très drôle mais le monde continue de tourner. Je dois m'assurer d'être prêt le jour où le coach aura besoin de moi", a conclu le joueur de 29 ans. Déjà deux jours sans entraînement spécifique pour Simon Mignolet Enfin, Simon Mignolet, le gardien réserviste des Diables, n'a pas participé jeudi pour le deuxième jour d'affilée, à l'entraînement spécifique des gardiens au camp de base des Belges à Mogi das Cruzes. Le dernier rempart de Liverpool, ayant la main droite bandée, a pris part à l'entraînement en tant que joueur de champ. Marc Wilmots a ainsi pu organiser une opposition à dix contre dix, sans gardien. Thibaut Courtois et Sammy Bossut, complètement rétabli de sa blessure au mollet, étaient donc les deux seuls gardien à s'entraîner avec Erwin Lemmens. Le capitaine Vincent Kompany, victime d'une "légère élongation" à l'aine, était absent, mais sa participation au match de dimanche (18h00) à Maracana contre la Russie ne semble pas compromise. Les Diables Rouges seront déjà qualifiés pour les 1/8-èmes de finale en cas de victoire. L'entraînement de jeudi, sous la pluie, était de nouveau assez intense avec pas mal de duels. Romelu Lukaku, resté au sol quelques instants après un contact avec Jan Vertonghen, a eu une petite douleur à la cheville. Il a tout de même pu terminer la session. Eden Hazard, qui a dû effectuer un scan de son orteil meurtri après le match contre l'Algérie, s'est entraîné sans aucun problème jeudi. La séance a duré 1h30 avec pour finir un exercice de centres.