Ce succès a offert un billet aux Belges pour les 1/8es de finale. Malgré tout l'attaquant de 19 ans (depuis le 18 avril) tente de rester calme. "Je n'ai pas beaucoup dormi. Il y avait encore trop d'adrénaline dans mon corps. J'ai reçu beaucoup de messages et d'appels téléphoniques et j'ai revu cinq fois mon but. Ce qui m'arrive maintenant est un moment très émotionnel. J'ai travaillé dur à Lille et ceci est le couronnement de tout ce travail" a-t-il confié à l'issue de l'entraînement lundi.

Deux très bonnes entrées en match liées à des prestations en demi-teinte du titulaire Romelu Lukaku pourraient bien conduire à titulariser Origi jeudi face à la Corée du Sud.

"C'est au coach de décider. J'espère débuter tous les matchs, mais nous verrons bien. J'essaie toujours de faire mon match que ce soit comme remplaçant ou titulaire. En ce qui concerne Romelu, je suis certain qu'il va se montrer meilleur. Après le match il m'a immédiatement embrassé et était très content pour moi. Je comprends très bien qu'il n'était pas heureux pour lui-même, mais Romelu est vraiment un joueur du Top", a ajouté Origi qui, à 19 ans et 65 jours, est le 7e plus jeune joueur de l'histoire à avoir marqué en Coupe du monde de football.

Origi espère que le but du Maracana va lui donner davantage de confiance. "Je ne comprends toujours pas bien tout ce qui m'arrive, mais c'est en ce moment peut-être aussi bien. Je suis encore jeune et j'ai beaucoup à apprendre."

Hazard: "Je sais que je peux mieux faire"

"Personnellement, je ne pense pas que j'ai déjà joué de bons matchs dans cette Coupe du monde, mais je suis décisif et c'est ce que me demande le coach. Je comprends bien que les gens attendent beaucoup de moi et moi je sais que je peux mieux faire" a avoué Eden Hazard lundi à l'issue du court entraînement organisé à Mogi das Cruzes, le camp de base des Belges au Brésil.

Hazard a donné tant contre l'Algérie (2-1) que contre la Russie (1-0) l'assist qui a amené le but de la victoire d'abord mardi à l'attention de Dries Mertens puis dimanche à celle de Divock Origi. "Etre décisif à deux reprises signifie que je suis frais et que je me sens très bien physiquement."

"Si je n'avais pas donné ces assists, il y aurait eu des critiques et c'est normal. J'espère que le public verra encore un meilleur Eden Hazard. Je sais que je peux mieux faire. J'ai envie de jouer, aussi jeudi contre la Corée du Sud. Je vais peut-être attendre encore un jour pour le dire au coach, je veux d'abord voir comment je récupère", a précisé le maestro de Chelsea qui s'accorde un modeste 11 sur 20 pour son match contre les Russes. "Deux sur dix pour les 80 premières minutes et neuf sur dix pour la fin de match", a-t-il ajouté en souriant.

Le niveau de jeu des Diables peut aussi s'améliorer. "Je ne suis pas vraiment content de notre niveau de jeu. Avec le groupe que nous avons, nous pouvons certainement mieux. Il faut aussi regarder les circonstances. L'Algérie ne nous a pas donné un mètre d'espace et la Russie est forte. Pourtant, nous avons gagné les deux fois, nous avons créé de bonnes occasions et ne laissons presque rien passer derrière. Pourtant les spectateurs veulent voir un match spectaculaire au Mondial et je le comprends."

Elu Homme du Match dimanche "Ça fait plaisir, mais les trois points et la qualification sont beaucoup plus importants. Je ne sais même plus où se trouve maintenant le trophée de l'Homme du Match", a-t-il conclu tout sourire.

Wilmots: "Calculer n'est pas dans mon vocabulaire" Les Diables Rouges sont près de remporter leur groupe dans le Mondial au Brésil. Gagner un point contre la Corée du Sud, jeudi à Sao Paulo (22h00) et ce sera chose faite, sans même tenir compte du résultat d'Algérie-Russie. Si c'est le cas, ils joueront face au 2e du groupe G soit l'Allemagne, les Etats-Unis, le Ghana ou la Portugal. L'Allemagne est évidemment l'épouvantail à éviter. Wilmots ne veut en tout cas pas spéculer.

"Si tu veux aller loin dans une Coupe du monde, tu dois à un moment donné jouer contre des pays forts. Nous avons notre qualification pour le 2e tour. C'était notre premier objectif. Maintenant nous aimerions finir premiers du groupe avec un 9 sur 9. Nous heurterons nous ensuite en 1/8e de finale à l'Allemagne, qu'il en soit ainsi. On peut calculer et continuer à calculer, mais moi je ne m'en occupe pas. Calculer ne figure pas dans mon vocabulaire."

Les critiques sur le peu de jeu montré par les Diables jusqu'ici sont balayées par leur mentor. "Je suis ici pour gagner des rencontres, pas seulement pour jouer de bons matchs et être éliminé. Dans cette Coupe du monde, beaucoup de pays européens ont des difficultés, regardez l'Espagne et l'Angleterre (éliminées dès le 1er tour après deux défaites en autant de matchs, ndlr). Nous avons six sur six et nous avons concédé lors des qualifications et en ce début de Mondial que 5 buts. Je suis surtout content que sur le plan technique nous avons très bien fait. J'espère que nous allons encore pouvoir grandir dans ce tournoi. Avant, nous jouions parfois comme un poulet sans tête, mais maintenant cette jeune équipe joue avec une bien meilleure organisation et plus de maturité."

Ce succès a offert un billet aux Belges pour les 1/8es de finale. Malgré tout l'attaquant de 19 ans (depuis le 18 avril) tente de rester calme. "Je n'ai pas beaucoup dormi. Il y avait encore trop d'adrénaline dans mon corps. J'ai reçu beaucoup de messages et d'appels téléphoniques et j'ai revu cinq fois mon but. Ce qui m'arrive maintenant est un moment très émotionnel. J'ai travaillé dur à Lille et ceci est le couronnement de tout ce travail" a-t-il confié à l'issue de l'entraînement lundi. Deux très bonnes entrées en match liées à des prestations en demi-teinte du titulaire Romelu Lukaku pourraient bien conduire à titulariser Origi jeudi face à la Corée du Sud. "C'est au coach de décider. J'espère débuter tous les matchs, mais nous verrons bien. J'essaie toujours de faire mon match que ce soit comme remplaçant ou titulaire. En ce qui concerne Romelu, je suis certain qu'il va se montrer meilleur. Après le match il m'a immédiatement embrassé et était très content pour moi. Je comprends très bien qu'il n'était pas heureux pour lui-même, mais Romelu est vraiment un joueur du Top", a ajouté Origi qui, à 19 ans et 65 jours, est le 7e plus jeune joueur de l'histoire à avoir marqué en Coupe du monde de football. Origi espère que le but du Maracana va lui donner davantage de confiance. "Je ne comprends toujours pas bien tout ce qui m'arrive, mais c'est en ce moment peut-être aussi bien. Je suis encore jeune et j'ai beaucoup à apprendre."Hazard: "Je sais que je peux mieux faire""Personnellement, je ne pense pas que j'ai déjà joué de bons matchs dans cette Coupe du monde, mais je suis décisif et c'est ce que me demande le coach. Je comprends bien que les gens attendent beaucoup de moi et moi je sais que je peux mieux faire" a avoué Eden Hazard lundi à l'issue du court entraînement organisé à Mogi das Cruzes, le camp de base des Belges au Brésil.Hazard a donné tant contre l'Algérie (2-1) que contre la Russie (1-0) l'assist qui a amené le but de la victoire d'abord mardi à l'attention de Dries Mertens puis dimanche à celle de Divock Origi. "Etre décisif à deux reprises signifie que je suis frais et que je me sens très bien physiquement." "Si je n'avais pas donné ces assists, il y aurait eu des critiques et c'est normal. J'espère que le public verra encore un meilleur Eden Hazard. Je sais que je peux mieux faire. J'ai envie de jouer, aussi jeudi contre la Corée du Sud. Je vais peut-être attendre encore un jour pour le dire au coach, je veux d'abord voir comment je récupère", a précisé le maestro de Chelsea qui s'accorde un modeste 11 sur 20 pour son match contre les Russes. "Deux sur dix pour les 80 premières minutes et neuf sur dix pour la fin de match", a-t-il ajouté en souriant. Le niveau de jeu des Diables peut aussi s'améliorer. "Je ne suis pas vraiment content de notre niveau de jeu. Avec le groupe que nous avons, nous pouvons certainement mieux. Il faut aussi regarder les circonstances. L'Algérie ne nous a pas donné un mètre d'espace et la Russie est forte. Pourtant, nous avons gagné les deux fois, nous avons créé de bonnes occasions et ne laissons presque rien passer derrière. Pourtant les spectateurs veulent voir un match spectaculaire au Mondial et je le comprends." Elu Homme du Match dimanche "Ça fait plaisir, mais les trois points et la qualification sont beaucoup plus importants. Je ne sais même plus où se trouve maintenant le trophée de l'Homme du Match", a-t-il conclu tout sourire. Wilmots: "Calculer n'est pas dans mon vocabulaire" Les Diables Rouges sont près de remporter leur groupe dans le Mondial au Brésil. Gagner un point contre la Corée du Sud, jeudi à Sao Paulo (22h00) et ce sera chose faite, sans même tenir compte du résultat d'Algérie-Russie. Si c'est le cas, ils joueront face au 2e du groupe G soit l'Allemagne, les Etats-Unis, le Ghana ou la Portugal. L'Allemagne est évidemment l'épouvantail à éviter. Wilmots ne veut en tout cas pas spéculer. "Si tu veux aller loin dans une Coupe du monde, tu dois à un moment donné jouer contre des pays forts. Nous avons notre qualification pour le 2e tour. C'était notre premier objectif. Maintenant nous aimerions finir premiers du groupe avec un 9 sur 9. Nous heurterons nous ensuite en 1/8e de finale à l'Allemagne, qu'il en soit ainsi. On peut calculer et continuer à calculer, mais moi je ne m'en occupe pas. Calculer ne figure pas dans mon vocabulaire." Les critiques sur le peu de jeu montré par les Diables jusqu'ici sont balayées par leur mentor. "Je suis ici pour gagner des rencontres, pas seulement pour jouer de bons matchs et être éliminé. Dans cette Coupe du monde, beaucoup de pays européens ont des difficultés, regardez l'Espagne et l'Angleterre (éliminées dès le 1er tour après deux défaites en autant de matchs, ndlr). Nous avons six sur six et nous avons concédé lors des qualifications et en ce début de Mondial que 5 buts. Je suis surtout content que sur le plan technique nous avons très bien fait. J'espère que nous allons encore pouvoir grandir dans ce tournoi. Avant, nous jouions parfois comme un poulet sans tête, mais maintenant cette jeune équipe joue avec une bien meilleure organisation et plus de maturité."