Rédactrice d'une chronique radio sur les Diables en 2015, présentatrice des J.O. en 2016, journaliste en bord de terrain à l'Euro dames 2017, ... Vous êtes le couteau suisse sportif de la RTBF !
...

Rédactrice d'une chronique radio sur les Diables en 2015, présentatrice des J.O. en 2016, journaliste en bord de terrain à l'Euro dames 2017, ... Vous êtes le couteau suisse sportif de la RTBF ! Sans oublier le Tour de France ! La définition me va bien : on a toujours besoin d'un couteau suisse dans sa poche ! J'aime " toucher " différentes matières. Je suis toujours avide d'apprendre et concilier le JT avec le sport me convient bien. Contrairement à Benjamin Deceuninck et son équipe, on ne s'adresse pas aux fanas. Le but est d'intéresser le grand public avec des sujets plus légers, qui traitent des à-côtés tout en gardant notre objectivité. Et je suis satisfaite car les retours des téléspectateurs sont positifs. RTL a aussi misé sur une journaliste féminine, Anne Ruwet, pour son JT : qu'est-ce que cela vous inspire ? Je n'ai pas l'occasion de regarder car je suis aussi à l'antenne. Mais j'ai jeté un coup d'oeil et c'est chouette qu'Anne ait cette opportunité. Avec l'Europa League, elle a prouvé qu'elle était une connaisseuse de foot. Je ne sais pas si c'est un hasard qu'on se soit retrouvé ensemble à la présentation. Il faudrait poser la question aux responsables. A la RTBF, la décision était prise depuis longtemps. Une présence féminine, c'est toujours positif en tout cas. Interrogé dans On n'est pas des pigeons, Michel Lecomte a expliqué qu'il y avait " un projet Ophélie Fontana ". Depuis toutes ces années, vous n'en avez pas marre de ne pas être fixée sur votre situation par rapport à la rédaction des sports ? Je n'ai pas vu cette interview et je ne sais pas de quoi il parle. Je suis fixée puisque j'appartiens à la rédaction info. Il y a eu ponctuellement des projets pour le sport mais je connais ma prochaine échéance : les élections. Si Michel a des intentions pour moi, qu'il vienne m'en parler. Durant ce Mondial, on a parlé de Vicki Sparks et Claudia Neumann, commentatrices pour la BBC et la ZDF, qui ont reçu des critiques de téléspectateurs... C'est hyper choquant ! Les mondes du sport et du foot sont encore infestés de gros machos ! Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas commenter un match ? On dit qu'elle a une voix trop criarde ? Tous les mecs ont une voix parfaite ? C'est quoi cette connerie d'argument ? (sic) Ce sont des idées de petits esprits jaloux, qui se sentent inférieurs. Inconcevable au XXIe siècle ! Beaucoup de femmes ont prouvé leurs qualités dans le monde du journalisme sportif, comme Christine Schréder et Anne Ruwet chez nous.