Ses ambitions :

" On rêve tous d'aller en finale et de la gagner. Mais ça va être dur, hein ! Le chemin va être long. Il faudra être là dès les premiers matches. Après, on peut croiser un gros dès les huitièmes. Et encore en quarts. Si on ne gagne pas directement contre l'Italie, il va falloir s'accrocher. L'Irlande et la Suède, ce ne sont pas des matches qu'on va gagner les doigts dans le nez. La pression est énorme, c'est sûr, mais je crois qu'on saura la gérer".

Le statut des Diables :

"Wilmots n'aime pas quand la presse belge nous met comme favoris. Personne n'aime ça dans le noyau. On fait quoi de l'Espagne, de l'Allemagne, de la France ? On est plus des outsiders que les grands favoris. On doit y aller tranquille, c'est ce que le coach veut. Et c'est tout à fait vrai que les Espagnols et les Allemands ont gagné plus de prix que nous. Même si, pour moi, la vraie question n'est pas là. Je pense que l'expérience est plus importante qu'un palmarès. Et de l'expérience, on en a plein".

Les meilleurs gardiens du monde :

" Il y a Neuer, Buffon, David de Gea (...) Je dirais que je me situe dans le top 3 mondial. Un gardien est comme un joueur de champ : s'il pense lui-même qu'il fait partie des meilleurs, ça lui donne encore un boost supplémentaire et ça lui permet de continuer sa progression. C'est important de croire en soi, ça fait partie du job, du développement mental".

Son avenir à Chelsea :

"Je reste à 100 %. J'ai encore trois ans de contrat. (...) Je peux te dire que presque tout le monde a justement envie de rester et de montrer que cette saison a été un simple accident de parcours. On veut remontrer le vrai visage de Chelsea et rejouer le titre".

Par Pierre Danvoye

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Thibaut Courtois dans votre Sport/Foot Magazine

Ses ambitions : " On rêve tous d'aller en finale et de la gagner. Mais ça va être dur, hein ! Le chemin va être long. Il faudra être là dès les premiers matches. Après, on peut croiser un gros dès les huitièmes. Et encore en quarts. Si on ne gagne pas directement contre l'Italie, il va falloir s'accrocher. L'Irlande et la Suède, ce ne sont pas des matches qu'on va gagner les doigts dans le nez. La pression est énorme, c'est sûr, mais je crois qu'on saura la gérer". Le statut des Diables : "Wilmots n'aime pas quand la presse belge nous met comme favoris. Personne n'aime ça dans le noyau. On fait quoi de l'Espagne, de l'Allemagne, de la France ? On est plus des outsiders que les grands favoris. On doit y aller tranquille, c'est ce que le coach veut. Et c'est tout à fait vrai que les Espagnols et les Allemands ont gagné plus de prix que nous. Même si, pour moi, la vraie question n'est pas là. Je pense que l'expérience est plus importante qu'un palmarès. Et de l'expérience, on en a plein". Les meilleurs gardiens du monde : " Il y a Neuer, Buffon, David de Gea (...) Je dirais que je me situe dans le top 3 mondial. Un gardien est comme un joueur de champ : s'il pense lui-même qu'il fait partie des meilleurs, ça lui donne encore un boost supplémentaire et ça lui permet de continuer sa progression. C'est important de croire en soi, ça fait partie du job, du développement mental". Son avenir à Chelsea : "Je reste à 100 %. J'ai encore trois ans de contrat. (...) Je peux te dire que presque tout le monde a justement envie de rester et de montrer que cette saison a été un simple accident de parcours. On veut remontrer le vrai visage de Chelsea et rejouer le titre".Par Pierre DanvoyeRetrouvez l'intégralité de l'interview de Thibaut Courtois dans votre Sport/Foot Magazine