Le sélectionneur fédéral Roberto Martinez avait déjà indiqué le mois dernier que les Diables s'installeraient à Tubize pendant l'Euro, ce que l'UEFA vient d'officialiser. L'Union européenne de football avait donné un délai aux vingt nations directement qualifiées pour la phase finale de l'Euro quant à leur choix définitif de leur camp de base.

La Russie, premier adversaire des Diables le 13 juin à Saint-Petersbourg, aura son camp de base à Novogorsk, au nord de Moscou. Les Russes y avaient déjà résidé pendant la Coupe du monde 2018.

Le Danemark, que la Belgique affrontera le 18 juin à Copenhague, a choisi comme camp de base Helsingor, à 25 km de la capitale danoise. La Finlande, qui sera opposée aux troupes de Roberto Martinez le 22 juin à Saint-Petersbourg, a pour sa part jeté son dévolu sur Repino, au nord de Saint-Petersbourg. Roberto Martinez avait également pensé à ces installations, qui avaient accueilli l'Angleterre pendant le Mondial 2018, jusqu'à ce qu'on apprenne que les pays qualifiés étaient tenus de passer au moins cinq jours dans leur camp de base avant leur premier match, et que la Finlande avait déjà pris une option.

Quatre matchs amicaux

Les Belges resteront quelques jours au Danemark après le 2e match de poules à Copenhague, avant de retourner à Saint-Petersbourg pour affronter la Finlande. L'option d'un stage en Norvège avant le tournoi, un temps évoquée, n'a pas été retenue, le but étant de passer un maximum de temps à Tubize.

Les Diables joueront quatre matches amicaux avant l'Euro, deux en mars contre des équipes européennes et deux en juin. Il y a de fortes chances que les Belges partent pour un lucratif stage au Qatar pendant la trêve internationale de mars, du 23 au 31 mars. Un des deux matches de juin aura lieu à Bruxelles.

Deux des trois adversaires de la Belgique ont déjà établi leur programme d'avant Euro. La Russie jouera contre la Suède le 28 mars à Solna, la Moldavie le 31 mars à Chisinau, la Pologne le 2 juin à Varsovie et la Serbie le 6 jun. La Finlande affrontera la Pologne le 27 mars à Wroclaw, la France le 31 mars, la Suède le 4 juin à Solna et l'Estonie le 7 juin à Tampere. Le Danemark affrontera l'Angleterre le 31 mars à Londres.

Le sélectionneur fédéral Roberto Martinez avait déjà indiqué le mois dernier que les Diables s'installeraient à Tubize pendant l'Euro, ce que l'UEFA vient d'officialiser. L'Union européenne de football avait donné un délai aux vingt nations directement qualifiées pour la phase finale de l'Euro quant à leur choix définitif de leur camp de base. La Russie, premier adversaire des Diables le 13 juin à Saint-Petersbourg, aura son camp de base à Novogorsk, au nord de Moscou. Les Russes y avaient déjà résidé pendant la Coupe du monde 2018. Le Danemark, que la Belgique affrontera le 18 juin à Copenhague, a choisi comme camp de base Helsingor, à 25 km de la capitale danoise. La Finlande, qui sera opposée aux troupes de Roberto Martinez le 22 juin à Saint-Petersbourg, a pour sa part jeté son dévolu sur Repino, au nord de Saint-Petersbourg. Roberto Martinez avait également pensé à ces installations, qui avaient accueilli l'Angleterre pendant le Mondial 2018, jusqu'à ce qu'on apprenne que les pays qualifiés étaient tenus de passer au moins cinq jours dans leur camp de base avant leur premier match, et que la Finlande avait déjà pris une option. Les Belges resteront quelques jours au Danemark après le 2e match de poules à Copenhague, avant de retourner à Saint-Petersbourg pour affronter la Finlande. L'option d'un stage en Norvège avant le tournoi, un temps évoquée, n'a pas été retenue, le but étant de passer un maximum de temps à Tubize. Les Diables joueront quatre matches amicaux avant l'Euro, deux en mars contre des équipes européennes et deux en juin. Il y a de fortes chances que les Belges partent pour un lucratif stage au Qatar pendant la trêve internationale de mars, du 23 au 31 mars. Un des deux matches de juin aura lieu à Bruxelles. Deux des trois adversaires de la Belgique ont déjà établi leur programme d'avant Euro. La Russie jouera contre la Suède le 28 mars à Solna, la Moldavie le 31 mars à Chisinau, la Pologne le 2 juin à Varsovie et la Serbie le 6 jun. La Finlande affrontera la Pologne le 27 mars à Wroclaw, la France le 31 mars, la Suède le 4 juin à Solna et l'Estonie le 7 juin à Tampere. Le Danemark affrontera l'Angleterre le 31 mars à Londres.