Selon le site du quotidien sportif madrilène As, la clause libératoire du portier a été relevée à 120 millions d'euros, et son salaire revu à la hausse à 10 millions d'euros annuels.

Arrivé en 2014 en provenance du Benfica Lisbonne, Oblak s'est rapidement imposé comme une valeur sûre de l'effectif "rojiblanco". Spécialisé dans les parades spectaculaires, il a été le gardien qui a encaissé le moins de buts en Liga ces trois dernières saisons et domine à nouveau le classement du prix "Zamora" en 2018-2019.

Oblak compte 203 matches avec l'Atlético, dont plus de la moitié (115) achevés sans encaisser le moindre but.

Sa prolongation de contrat, très attendue, est une bouffée d'oxygène pour l'Atlético, confronté à une fin de cycle: le défenseur Lucas Hernandez a été recruté pour l'été prochain au Bayern Munich, les milieux Saul et Rodrigo Hernandez sont convoités et des grognards comme Diego Godin et Filipe Luis sont également annoncés sur le départ, tout comme Antoine Griezmann.