Pendant le match, Matuidi, Kean et le latéral Alex Sandro ont été visés par quelques cris de singe. Après le but du 2-0 inscrit par Kean, ces cris ont redoublé d'intensité.

Selon les images de la télévision italienne Sky, Kean a fêté son but immobile et bras écartés devant un virage du stade de Cagliari. Il a ensuite été encadré par ses équipiers et ramené vers le centre du terrain.

Dans le même temps, on a pu voir Blaise Matuidi très énervé, discuter avec son entraîneur Massimiliano Allegri et faire de grands gestes vers le même virage. Il a ensuite discuté quelques instants avec l'arbitre.

Le match a été interrompu brièvement et le speaker du stade a diffusé un message invitant les spectateurs à cesser ces cris.

La polémique s'est poursuivie après le match, autour de propos de Leonardo Bonucci, coéquipier de Kean et Matuidi et auteur du premier but du match.

"Kean sait que quand il marque, il devrait fêter ça avec ses équipiers. Il sait qu'il aurait pu faire quelque chose de différent", a-t-il dit. "Il y a eu des cris racistes après le but. Blaise les a entendus et était en colère. Je pense que la faute est partagée à 50-50. Moise n'aurait pas dû faire ça et le virage n'aurait pas dû réagir comme ça", a-t-il ajouté.