L'ingénieur et entrepreneur de 45 ans, qui a promis des pizzas et des tatouages avec le blason du FC Barcelone aux "socios" (supporters-actionnaires) qui parraineront sa candidature, explique aussi dans un entretien à l'AFP qu'il rêve de faire revenir en Catalogne le Parisien Neymar, "le meilleur investissement du monde" à ses yeux.

Pourquoi avoir lancé la motion de censure contre Josep Maria Bartomeu ?

"C'était très clair pour nous qu'il y avait un mécontentement général parmi les socios. Il y avait des gens très en colère pour le côté sportif, d'autres pour le faux-départ de Messi, d'autres pour la situation économique... C'était le moment idéal".

Le comité de gestion transitoire du club a assuré que la situation économique du club est "préoccupante". Faudra-t-il se séparer de certains joueurs pour régler la situation économique ?

"La situation économique est mauvaise, mais le club n'est pas non plus en faillite. Il est mal financé. La dette est à court terme, il faudrait l'échelonner à plus long terme et réduire les frais d'environ 70 millions d'euros. On réfléchira comment faire. Je ne crois pas qu'il faudra se séparer des meilleurs joueurs. Le Barça a besoin de ses meilleurs joueurs. C'est un cercle vertueux: si on a les meilleurs joueurs, on gagne des titres et on a plus de revenus."

Pour financer le projet de rénovation du Camp Nou, la direction précédente avait contracté un prêt de 815 M d'EUR sur 30 ans auprès de Goldman Sachs. Le Barça pourra-t-il tenir cet engagement, financièrement ?

"L'Espai Barça (nom du projet de rénovation du stade, NDLR) doit être maintenu, car c'est l'un des outils qui nous permettront de sortir de la situation actuelle. Avec ça, on pourra augmenter nos revenus de presque 200 M d'EUR. Mais on doit voir si on est obligé de s'endetter pour le faire, et étudier le contrat passé avec Goldman Sachs. Ca ne doit pas mettre en danger l'avenir économique du club. Mais ce doit être fait, de manière immédiate."

Lionel Messi a voulu quitter le Barça cet été, et pourra, à partir du 1er janvier, négocier librement avec d'autres clubs en vue d'un départ cet été. Voulez-vous le retenir ? Comment ?

"C'est fondamental de retenir Messi. On y travaille, et j'espère que le 25 janvier, après avoir remporté les élections, la première chose que je ferai, ce sera de signer son nouveau contrat. Je ne dévoilerai pas de conversations privées mais on y travaille. 'Leo', au final, tout ce qu'il veut, c'est rester au Barça, et je suis sûr qu'il n'y aura aucun problème".

Neymar a déclaré récemment qu'il veut rejouer avec Messi, et vous avez publiquement déclaré que vous souhaitez faire revenir le Brésilien au Barça. Son recrutement est-il viable ?

Neymar est un grand footballeur et je serais ravi de l'avoir ici. C'est le deuxième meilleur joueur du monde, un joueur spectaculaire, qui joue avec le public. Cette institution a besoin de joie, et Neymar a toujours le sourire. Et Neymar nous reviendrait très peu cher pour le Barça, parce qu'il fait vendre des droits, des maillots, de la publicité, des sponsors... Recruter un joueur de ce calibre n'est pas une dépense, c'est le meilleur investissement du monde."

L'ingénieur et entrepreneur de 45 ans, qui a promis des pizzas et des tatouages avec le blason du FC Barcelone aux "socios" (supporters-actionnaires) qui parraineront sa candidature, explique aussi dans un entretien à l'AFP qu'il rêve de faire revenir en Catalogne le Parisien Neymar, "le meilleur investissement du monde" à ses yeux.Pourquoi avoir lancé la motion de censure contre Josep Maria Bartomeu ?"C'était très clair pour nous qu'il y avait un mécontentement général parmi les socios. Il y avait des gens très en colère pour le côté sportif, d'autres pour le faux-départ de Messi, d'autres pour la situation économique... C'était le moment idéal".Le comité de gestion transitoire du club a assuré que la situation économique du club est "préoccupante". Faudra-t-il se séparer de certains joueurs pour régler la situation économique ?"La situation économique est mauvaise, mais le club n'est pas non plus en faillite. Il est mal financé. La dette est à court terme, il faudrait l'échelonner à plus long terme et réduire les frais d'environ 70 millions d'euros. On réfléchira comment faire. Je ne crois pas qu'il faudra se séparer des meilleurs joueurs. Le Barça a besoin de ses meilleurs joueurs. C'est un cercle vertueux: si on a les meilleurs joueurs, on gagne des titres et on a plus de revenus."Pour financer le projet de rénovation du Camp Nou, la direction précédente avait contracté un prêt de 815 M d'EUR sur 30 ans auprès de Goldman Sachs. Le Barça pourra-t-il tenir cet engagement, financièrement ?"L'Espai Barça (nom du projet de rénovation du stade, NDLR) doit être maintenu, car c'est l'un des outils qui nous permettront de sortir de la situation actuelle. Avec ça, on pourra augmenter nos revenus de presque 200 M d'EUR. Mais on doit voir si on est obligé de s'endetter pour le faire, et étudier le contrat passé avec Goldman Sachs. Ca ne doit pas mettre en danger l'avenir économique du club. Mais ce doit être fait, de manière immédiate."Lionel Messi a voulu quitter le Barça cet été, et pourra, à partir du 1er janvier, négocier librement avec d'autres clubs en vue d'un départ cet été. Voulez-vous le retenir ? Comment ?"C'est fondamental de retenir Messi. On y travaille, et j'espère que le 25 janvier, après avoir remporté les élections, la première chose que je ferai, ce sera de signer son nouveau contrat. Je ne dévoilerai pas de conversations privées mais on y travaille. 'Leo', au final, tout ce qu'il veut, c'est rester au Barça, et je suis sûr qu'il n'y aura aucun problème".Neymar a déclaré récemment qu'il veut rejouer avec Messi, et vous avez publiquement déclaré que vous souhaitez faire revenir le Brésilien au Barça. Son recrutement est-il viable ?Neymar est un grand footballeur et je serais ravi de l'avoir ici. C'est le deuxième meilleur joueur du monde, un joueur spectaculaire, qui joue avec le public. Cette institution a besoin de joie, et Neymar a toujours le sourire. Et Neymar nous reviendrait très peu cher pour le Barça, parce qu'il fait vendre des droits, des maillots, de la publicité, des sponsors... Recruter un joueur de ce calibre n'est pas une dépense, c'est le meilleur investissement du monde."