Déjà vainqueur à l'aller au Camp Nou (3-1), le Barça a bien géré son match contre le "sous-marin jaune", malgré la sortie sur blessure de Sergio Busquets (41e), touché à une cheville avant la pause. Neymar a ouvert le score sur un caviar de Lionel Messi (3e) et le Brésilien a doublé la mise de la tête en fin de match (88e). Entretemps l'ex-Barcelonais Jonathan Dos Santos (39e) a égalisé, Luis Suarez a rendu l'avantage aux Catalans (73e) et Villarreal a terminé à dix.

Voilà l'entraîneur Luis Enrique qualifié pour sa toute première finale depuis son arrivée en début de saison sur le banc blaugrana. Pour soulever le trophée le 30 mai, ses joueurs devront battre l'Athletic, qui a fait obstacle à un éventuel derby barcelonais en finale en allant battre chez lui l'Espanyol (2-0) après un nul 1-1 à l'aller.

Le Barça, finaliste l'an dernier et détenteur du record de trophées en Coupe du Roi (26), est le grand favori de l'édition 2015. Méfiance néanmoins, car il affrontera l'Athletic Bilbao, autre spécialiste de la Coupe et son dauphin au palmarès (23 titres), pour une revanche de la finale 2012 perdue par les Basques (3-0) de Marcelo Bielsa.

Déjà vainqueur à l'aller au Camp Nou (3-1), le Barça a bien géré son match contre le "sous-marin jaune", malgré la sortie sur blessure de Sergio Busquets (41e), touché à une cheville avant la pause. Neymar a ouvert le score sur un caviar de Lionel Messi (3e) et le Brésilien a doublé la mise de la tête en fin de match (88e). Entretemps l'ex-Barcelonais Jonathan Dos Santos (39e) a égalisé, Luis Suarez a rendu l'avantage aux Catalans (73e) et Villarreal a terminé à dix. Voilà l'entraîneur Luis Enrique qualifié pour sa toute première finale depuis son arrivée en début de saison sur le banc blaugrana. Pour soulever le trophée le 30 mai, ses joueurs devront battre l'Athletic, qui a fait obstacle à un éventuel derby barcelonais en finale en allant battre chez lui l'Espanyol (2-0) après un nul 1-1 à l'aller. Le Barça, finaliste l'an dernier et détenteur du record de trophées en Coupe du Roi (26), est le grand favori de l'édition 2015. Méfiance néanmoins, car il affrontera l'Athletic Bilbao, autre spécialiste de la Coupe et son dauphin au palmarès (23 titres), pour une revanche de la finale 2012 perdue par les Basques (3-0) de Marcelo Bielsa.