28 avril, spectateur frappé

Le PSG perd en finale de Coupe de France et Neymar donne un coup - sans grande force - à un spectateur qui l'a pris à partie. La scène devient virale sur les réseaux sociaux.

10 mai, suspendu trois matches en France

Neymar est suspendu trois matches ferme, plus deux avec sursis, pour ce geste d'humeur.

24 mai, absent du dernier match du PSG

La superstar brésilienne, suspendue, n'assiste pas au dernier match du PSG à Reims et s'envole directement pour le Brésil où elle doit préparer la Copa América. Neymar a-t-il été libéré par le club parisien, coutumier des faveurs envers son joueur? "Pas par moi", assène sèchement Tuchel.

28 mai, privé de brassard

Neymar paye son geste d'humeur envers le spectateur qui l'a pris à partie en France: le sélectionneur Tite lui retire le brassard de capitaine du Brésil, confié à l'expérimenté Dani Alves, à moins de trois semaines de la Copa America.

1er juin, accusé de viol

Le N.10 parisien est accusé de viol par une femme qui a déposé une plainte à Sao Paulo pour des faits qui se seraient produits à Paris, révèle le site brésilien Uol, une version réfutée par le père du joueur qui évoque un "piège".

5 juin, le forfait

Acculé sur le plan extrasportif, Neymar espère répondre sur le terrain. C'est raté: après s'être blessé à la cheville droite en amical contre le Qatar (2-0), il doit déclarer forfait pour la Copa América alors qu'il comptait sur la compétition au Brésil pour sauver sa saison tronquée par les scandales et les blessures.

8 juillet, le retard

Alors que le PSG ne laisse filtrer aucune information sur la date de reprise de sa tête d'affiche, le club de la capitale dégaine au débotté un communiqué laconique pour signifier "que le joueur Neymar Jr ne s'était pas présenté à l'horaire et au lieu convenus". Le Brésilien se présentera finalement à la reprise une semaine plus tard.

14 juillet, l'interview "remontada"

Interrogé sur les plus grands moments de sa carrière, Neymar cite comme "deuxième" meilleur souvenir la "remontada contre Paris": "Quand nous avons marqué le sixième but, je n'avais jamais ressenti ça avant... C'était incroyable!", explique émerveillé le Brésilien face caméra au site "Oh my goal".

9 août, le classement sans suite

Soulagement dans le clan Neymar: une juge de Sao Paulo demande le classement sans suite de la plainte pour viol qui a empoisonné les trois derniers mois de la star brésilienne. "Je vais être sincère et je ne vais pas dire que je suis heureux, mais soulagé", souffle le N.10.

10 août, absent pour la reprise de la L1

Neymar n'est pas convoqué pour la reprise du PSG en Ligue 1 contre Nîmes le lendemain. Leonardo évoque des discussions "plus avancées qu'avant" concernant un transfert du Brésilien, dont l'avenir semble plus que jamais s'inscrire loin de la capitale.