En août dernier, au référendum du Footballeur Européen de l'Année, il a été devancé par Cristiano Ronaldo. Manuel Neuer a terminé deuxième. Maintenant, il est nominé au Ballon d'Or, au même titre que l'attaquant portugais du Real et que Lionel Messi.

Manuel Neuer sait que dans ce genre de référendums, les gardiens sont souvent désavantagés, même si, de facto, il opère en onzième joueur de champ. Neuer quitte fréquemment sa cage pour participer au jeu, de manière spectaculaire. Au Bayern, il s'implique encore plus dans la construction.

Ses passes précises amorcent des attaques car il ne manque pas de technique. Son style de jeu permet à l'équipe de défendre jusqu'à la ligne médiane. Il en assume les risques, inhérents à son tempérament.

Manuel Neuer : "Je suis flatté d'être nominé pour le titre de Footballeur mondial de l'Année. Ça reste très spécial pour un gardien car on se focalise davantage sur les buts, les occasions, les dribbles et les actions spectaculaires. On oublie plus vite les sauvetages, sans parler de la manière dont un gardien participe au jeu."

Ne faut-il pas être une marque, comme Cristiano Ronaldo, pour enlever pareil titre individuel ?

Manuel Neuer : Je ne le pense pas. Je crois que maintenant, tout le monde me connaît. Après tout, l'Allemagne est championne du monde et le Bayern est omniprésent sur la carte internationale du football. Je ne me considère pas comme le représentant d'une marque, hormis d'Adidas. Poser en slip n'est pas mon genre. Je n'aime pas qu'on déroule le tapis rouge devant moi. Je me sens mieux sur le terrain, à l'entraînement. Jour après jour, j'essaie de progresser. Je n'aime le show que sur le terrain et encore, seulement quand il est utile.

Serez-vous nerveux en attendant le résultat des suffrages pour le Ballon d'Or ?

Je vais vivre l'événement avec décontraction. C'est un événement fantastique, auquel se rendent les meilleurs footballeurs du monde. Je suis heureux d'en faire partie.

Par Karlheinz Wild

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Manuel Neuer dans votre Sport/Foot Magazine

En août dernier, au référendum du Footballeur Européen de l'Année, il a été devancé par Cristiano Ronaldo. Manuel Neuer a terminé deuxième. Maintenant, il est nominé au Ballon d'Or, au même titre que l'attaquant portugais du Real et que Lionel Messi. Manuel Neuer sait que dans ce genre de référendums, les gardiens sont souvent désavantagés, même si, de facto, il opère en onzième joueur de champ. Neuer quitte fréquemment sa cage pour participer au jeu, de manière spectaculaire. Au Bayern, il s'implique encore plus dans la construction.Ses passes précises amorcent des attaques car il ne manque pas de technique. Son style de jeu permet à l'équipe de défendre jusqu'à la ligne médiane. Il en assume les risques, inhérents à son tempérament.Manuel Neuer : "Je suis flatté d'être nominé pour le titre de Footballeur mondial de l'Année. Ça reste très spécial pour un gardien car on se focalise davantage sur les buts, les occasions, les dribbles et les actions spectaculaires. On oublie plus vite les sauvetages, sans parler de la manière dont un gardien participe au jeu."Ne faut-il pas être une marque, comme Cristiano Ronaldo, pour enlever pareil titre individuel ?Manuel Neuer : Je ne le pense pas. Je crois que maintenant, tout le monde me connaît. Après tout, l'Allemagne est championne du monde et le Bayern est omniprésent sur la carte internationale du football. Je ne me considère pas comme le représentant d'une marque, hormis d'Adidas. Poser en slip n'est pas mon genre. Je n'aime pas qu'on déroule le tapis rouge devant moi. Je me sens mieux sur le terrain, à l'entraînement. Jour après jour, j'essaie de progresser. Je n'aime le show que sur le terrain et encore, seulement quand il est utile.Serez-vous nerveux en attendant le résultat des suffrages pour le Ballon d'Or ?Je vais vivre l'événement avec décontraction. C'est un événement fantastique, auquel se rendent les meilleurs footballeurs du monde. Je suis heureux d'en faire partie.Par Karlheinz WildRetrouvez l'intégralité de l'interview de Manuel Neuer dans votre Sport/Foot Magazine