Comme au match aller, où ils s'étaient imposés 1-2 en Suède, les Norvégiens se sont montrés supérieurs à leurs voisins scandinaves lors de la quatrième journée du Groupe B4 de la Ligue des Nations (3-2).

La Norvège prenait vite l'avantage grâce à leur buteur maison, Erling Haaland (10e). Le même Haaland se chargeait lui-même de doubler la mise sur penalty en début de deuxième période (54e). Alors qu'Emil Forsberg remettait rapidement les Suédois dans le match d'une jolie reprise dans la lucarne (62e), les Norvégiens tuaient tout suspense lorsque Haaland déposait le ballon sur le crâne de l'ancien Gantois Alexander Sorloth qui trompait facilement Robin Olsen (77e).

Dans les arrêts de jeu, Viktor Gyokeres profitait d'une erreur d'Orjan Nyland pour réduire l'écart mais le but arrivait trop tard (90e+5). Le milieu de terrain norvégien de Genk Kristian Thorstvedt est monté au jeu à la 66e minute alors que les anciens Genkois Sander Berge et Mats Daehli étaient titulaires.

Au classement, la Norvège compte désormais 10 points, soit 4 de plus que le deuxième classé, la Serbie, qui se déplace en Slovénie à 20h45 pour tenter de suivre le rythme imposé par la Norvège. La Suède est troisième du groupe avec 3 points alors que la Slovénie ferme la marche avec une seule unité au compteur.

L'Espagne prend la tête dans son groupe

L'Espagne occupe désormais la tête du groupe A2 de la Ligue des Nations grâce à sa victoire 2-0 contre la République tchèque dimanche soir, combinée au revers du Portugal en Suisse (1-0). La Roja de Luis Enrique, avec 8 points en quatre matches, devance Portugais (7), Tchèques (4) et Suisses (3).

Marco Asensio a marqué le premier but de l'Espagne., iStock
Marco Asensio a marqué le premier but de l'Espagne. © iStock

Sur la pelouse de la Rosaleda, à Malaga, l'Espagne a marqué un but dans chaque mi-temps. Le milieu de terrain du Valence CF Carlos Soler a marqué son troisième goal en neuf apparitions internationales, ponctuant un beau mouvement collectif sur un assist de Marco Asensio (1-0, 24e). Pablo Sarabia, unique buteur du match en Suisse jeudi (0-1), a donné au score son allure définitive à l'entame du dernier quart d'heure. Monté au jeu 3 minutes avant, l'ailier du Sporting Portugal a glissé au fond des filets un tir de Ferran Torres revenu dans ses pieds (2-0, 75e).

Le Portugal, sans Cristiano Ronaldo, trébuche en Suisse

Simultanément, la Suisse a signé une victoire quasi inespérée à Genève, convertissant l'un de ses deux seuls tirs cadrés du match par un but précoce de Haris Seferovic (1-0, 1e). Le Portugal de Fernando Santos a ensuite enchainé les occasions mais aucune des 20 tentatives de la Seleçao n'a pu tromper la vigilance de Jonas Omlin. C'est la première défaite en 12 matches à l'extérieur pour le Portugal, qui a souffert de l'absence de Cristiano Ronaldo. Quant à la Suisse, battue 4-0 à Lisbonne il y a une semaine, met un terme à une série de trois défaites de rang.

Comme au match aller, où ils s'étaient imposés 1-2 en Suède, les Norvégiens se sont montrés supérieurs à leurs voisins scandinaves lors de la quatrième journée du Groupe B4 de la Ligue des Nations (3-2). La Norvège prenait vite l'avantage grâce à leur buteur maison, Erling Haaland (10e). Le même Haaland se chargeait lui-même de doubler la mise sur penalty en début de deuxième période (54e). Alors qu'Emil Forsberg remettait rapidement les Suédois dans le match d'une jolie reprise dans la lucarne (62e), les Norvégiens tuaient tout suspense lorsque Haaland déposait le ballon sur le crâne de l'ancien Gantois Alexander Sorloth qui trompait facilement Robin Olsen (77e). Dans les arrêts de jeu, Viktor Gyokeres profitait d'une erreur d'Orjan Nyland pour réduire l'écart mais le but arrivait trop tard (90e+5). Le milieu de terrain norvégien de Genk Kristian Thorstvedt est monté au jeu à la 66e minute alors que les anciens Genkois Sander Berge et Mats Daehli étaient titulaires. Au classement, la Norvège compte désormais 10 points, soit 4 de plus que le deuxième classé, la Serbie, qui se déplace en Slovénie à 20h45 pour tenter de suivre le rythme imposé par la Norvège. La Suède est troisième du groupe avec 3 points alors que la Slovénie ferme la marche avec une seule unité au compteur. L'Espagne occupe désormais la tête du groupe A2 de la Ligue des Nations grâce à sa victoire 2-0 contre la République tchèque dimanche soir, combinée au revers du Portugal en Suisse (1-0). La Roja de Luis Enrique, avec 8 points en quatre matches, devance Portugais (7), Tchèques (4) et Suisses (3). Sur la pelouse de la Rosaleda, à Malaga, l'Espagne a marqué un but dans chaque mi-temps. Le milieu de terrain du Valence CF Carlos Soler a marqué son troisième goal en neuf apparitions internationales, ponctuant un beau mouvement collectif sur un assist de Marco Asensio (1-0, 24e). Pablo Sarabia, unique buteur du match en Suisse jeudi (0-1), a donné au score son allure définitive à l'entame du dernier quart d'heure. Monté au jeu 3 minutes avant, l'ailier du Sporting Portugal a glissé au fond des filets un tir de Ferran Torres revenu dans ses pieds (2-0, 75e). Simultanément, la Suisse a signé une victoire quasi inespérée à Genève, convertissant l'un de ses deux seuls tirs cadrés du match par un but précoce de Haris Seferovic (1-0, 1e). Le Portugal de Fernando Santos a ensuite enchainé les occasions mais aucune des 20 tentatives de la Seleçao n'a pu tromper la vigilance de Jonas Omlin. C'est la première défaite en 12 matches à l'extérieur pour le Portugal, qui a souffert de l'absence de Cristiano Ronaldo. Quant à la Suisse, battue 4-0 à Lisbonne il y a une semaine, met un terme à une série de trois défaites de rang.