Dans une interview sur le site du club, Mudingayi a laissé entendre qu'un retour en compétition n'est plus aussi lointain. "Ce match amical était très important pour moi, qui revient d'une grave blessure. Je me suis bien senti même si j'étais un peu fatigué en fin de match."

Mudingayi pense-t-il qu'il pourrait déjà figurer dans la sélection qui, dimanche prochain, va affronter Torino, terrain sur lequel il s'est justement blessé ? "Je travaille beaucoup et j'attends le moment où le coach va m'appeler. Mais la chose la plus importante est d'être bien physiquement, d'autant que j'ai été victime d'une élongation pendant ma revalidation. J'estime que je suis à 80% de ma condition."

Blessé rapidement après son tansfert, Mundingyai peut toujours espérer forcer les portes d'une sélection pour le Brésil en cas de bonne saison.

Dans une interview sur le site du club, Mudingayi a laissé entendre qu'un retour en compétition n'est plus aussi lointain. "Ce match amical était très important pour moi, qui revient d'une grave blessure. Je me suis bien senti même si j'étais un peu fatigué en fin de match." Mudingayi pense-t-il qu'il pourrait déjà figurer dans la sélection qui, dimanche prochain, va affronter Torino, terrain sur lequel il s'est justement blessé ? "Je travaille beaucoup et j'attends le moment où le coach va m'appeler. Mais la chose la plus importante est d'être bien physiquement, d'autant que j'ai été victime d'une élongation pendant ma revalidation. J'estime que je suis à 80% de ma condition." Blessé rapidement après son tansfert, Mundingyai peut toujours espérer forcer les portes d'une sélection pour le Brésil en cas de bonne saison.