"Le racisme doit être banni de la société et nous avons notre rôle à jouer", a déclaré Cesar Azpilicueta, le capitaine des Blues. "Nous pouvons utiliser notre position pour construire un meilleur avenir, un monde avec moins de haine et plus d'amour. Chelsea veut être un exemple. Notre club combattra toujours le racisme et toute autre forme de discrimination."

"Chelsea soutient la lutte contre la discrimination, les violences policières et l'injustice" peut-on lire dans le communiqué du club londonien. "En tant que club, nous nous engageons à trouver des solutions. Nous rejoignons ceux qui demandent de la justice, de l'égalité et du changement significatif. Ensemble, nous sommes plus forts."

Le monde du sport soutient les manifestations contre le racisme suite à la mort de George Floyd à Minneapolis aux Etats-Unis. Lundi, les joueurs de Liverpool avaient posé un genou à terre dans le rond central de leur stade Anfield Road en signe de protestation contre les violences policières et le racisme.

La pose, un genou à terre, a été lancée en 2016 par le joueur de NFL Colin Kaepernick lors de l'hymne national américain. Kaepernick est devenu un porte-voix des protestations aux États-Unis contre les violences policières, notamment contre les minorités de couleur.

"Le racisme doit être banni de la société et nous avons notre rôle à jouer", a déclaré Cesar Azpilicueta, le capitaine des Blues. "Nous pouvons utiliser notre position pour construire un meilleur avenir, un monde avec moins de haine et plus d'amour. Chelsea veut être un exemple. Notre club combattra toujours le racisme et toute autre forme de discrimination." "Chelsea soutient la lutte contre la discrimination, les violences policières et l'injustice" peut-on lire dans le communiqué du club londonien. "En tant que club, nous nous engageons à trouver des solutions. Nous rejoignons ceux qui demandent de la justice, de l'égalité et du changement significatif. Ensemble, nous sommes plus forts." Le monde du sport soutient les manifestations contre le racisme suite à la mort de George Floyd à Minneapolis aux Etats-Unis. Lundi, les joueurs de Liverpool avaient posé un genou à terre dans le rond central de leur stade Anfield Road en signe de protestation contre les violences policières et le racisme. La pose, un genou à terre, a été lancée en 2016 par le joueur de NFL Colin Kaepernick lors de l'hymne national américain. Kaepernick est devenu un porte-voix des protestations aux États-Unis contre les violences policières, notamment contre les minorités de couleur.