"Fehervar est bien au-dessus des deux équipes que nous avons rencontrées jusqu'à présent. Évidemment, plus on avance, plus l'adversaire est redoutable. Ceux qui s'intéressent au football international savent que cette équipe a une expérience européenne et qu'elle a déjà réalisé de bons coups par le passé", a rappelé le coach français.

"Avant le match Fehervar-Reims, j'avais dit que je ne tenais pas à jouer contre Reims et bien maintenant, j'aurais préféré jouer contre Reims."

"J'ai demandé des infos au coach de Reims"

"Fehervar est une équipe technique, expérimentée et dynamique. J'ai bien entendu demandé des informations à David Guion, le coach de Reims. Nous regardons des vidéos mais c'est toujours mieux d'avoir le ressenti d'un coach, savoir ce qu'il aurait fait après coup. Je m'attends à ce que Fehervar opte pour le même dispositif que contre Reims. Il a joué en 5-4-1, développant un jeu agressif, défendant vers l'avant avec un bloc regroupé et compact. Ce n'est pas son système de prédilection mais cette fois, il joue en plus en déplacement."

"Mieux prester que lors des deux tours précédents"

"Nous disputerons encore des matches importants cette saison mais celui-ci est clé parce qu'il est décisif, à élimination directe et que nous devons mieux prester que lors des deux tours précédents. Même si j'estime que nos prestations contre Bala Town et Vojvodina ont été correctes. En plus, la qualification est importante pour les finances du club. Malgré le partage contre Zulte Waregem, l'atmosphère est bonne. En fait, il n'y a pas eu une grande différence au niveau de la prestation avec Courtrai mais le résultat n'a pas été le même. Le groupe vit bien ensemble et je ne ressens pas de stress particulier."

Un peu plus tôt, le Standard a appris la sélection de Zinho Vanheusden en équipe nationale. "Je ne suis pas étonné, il effectue un début de saison tonitruant. Il a un potentiel énorme. J'avais déjà dit que l'avenir de l'équipe nationale belge était bien engagé. A côté de Zinho, il y a Nicolas Raskin et Arnaud Bodart. S'il y en a trois par club, la Belgique va encore rester longtemps au haut niveau."

Bastien et Lestienne toujours sur la touche, Oularé incertain

"Obbi est toujours incertain, nous prendrons la décision ce jeudi matin. Il n'est pas question de retenir Samuel Bastien et Maxime Lestienne, qui ont refait leur retour à l'entraînement. On est déjà content qu'ils soient là et qu'ils ont réintégré le groupe. On ne rattrape pas six semaines de retard comme cela", a conclu Montanier d'autant que Lestienne s'est limité à l'échauffement.

"Fehervar est bien au-dessus des deux équipes que nous avons rencontrées jusqu'à présent. Évidemment, plus on avance, plus l'adversaire est redoutable. Ceux qui s'intéressent au football international savent que cette équipe a une expérience européenne et qu'elle a déjà réalisé de bons coups par le passé", a rappelé le coach français. "Avant le match Fehervar-Reims, j'avais dit que je ne tenais pas à jouer contre Reims et bien maintenant, j'aurais préféré jouer contre Reims.""J'ai demandé des infos au coach de Reims" "Fehervar est une équipe technique, expérimentée et dynamique. J'ai bien entendu demandé des informations à David Guion, le coach de Reims. Nous regardons des vidéos mais c'est toujours mieux d'avoir le ressenti d'un coach, savoir ce qu'il aurait fait après coup. Je m'attends à ce que Fehervar opte pour le même dispositif que contre Reims. Il a joué en 5-4-1, développant un jeu agressif, défendant vers l'avant avec un bloc regroupé et compact. Ce n'est pas son système de prédilection mais cette fois, il joue en plus en déplacement.""Mieux prester que lors des deux tours précédents" "Nous disputerons encore des matches importants cette saison mais celui-ci est clé parce qu'il est décisif, à élimination directe et que nous devons mieux prester que lors des deux tours précédents. Même si j'estime que nos prestations contre Bala Town et Vojvodina ont été correctes. En plus, la qualification est importante pour les finances du club. Malgré le partage contre Zulte Waregem, l'atmosphère est bonne. En fait, il n'y a pas eu une grande différence au niveau de la prestation avec Courtrai mais le résultat n'a pas été le même. Le groupe vit bien ensemble et je ne ressens pas de stress particulier." Un peu plus tôt, le Standard a appris la sélection de Zinho Vanheusden en équipe nationale. "Je ne suis pas étonné, il effectue un début de saison tonitruant. Il a un potentiel énorme. J'avais déjà dit que l'avenir de l'équipe nationale belge était bien engagé. A côté de Zinho, il y a Nicolas Raskin et Arnaud Bodart. S'il y en a trois par club, la Belgique va encore rester longtemps au haut niveau."Bastien et Lestienne toujours sur la touche, Oularé incertain "Obbi est toujours incertain, nous prendrons la décision ce jeudi matin. Il n'est pas question de retenir Samuel Bastien et Maxime Lestienne, qui ont refait leur retour à l'entraînement. On est déjà content qu'ils soient là et qu'ils ont réintégré le groupe. On ne rattrape pas six semaines de retard comme cela", a conclu Montanier d'autant que Lestienne s'est limité à l'échauffement.