Comme plus tôt dans la journée, le Brésil a buté sur un onze mexicain très bien disposé sur le terrain et en particulier dans sa propre moitié. Le manque de créativité des Brésiliens, déjà constaté face à la Croatie, limita les occasions et seuls Neymar de la tête (26e) et Paulinho (44e) obligèrent Ochoa, le dernier rempart des 'Tricolores', à sortir le grand jeu avant la pause.

Après celle-ci, le Mexique s'enhardit, la surprenante passivité brésilienne lui permettant de croire à l'exploit. Mais les puissantes frappes de Aguilar (55) et Herrera (57) n'étaient pas cadrées.
Ce fut pourtant Ochoa qui dut s'employer pour détourner d'un réflexe la frappe de près de Neymar (69e).

Au fil des minutes, les espaces commencèrent à apparaître sans que les attaquants ne parviennent à les exploiter jusqu'au bout.

C'est encore Francisco Ochoa, gardien du modeste clubs de l'AJ Ajaccio, qui réussissait un nouveau réflexe sur une tête à bout portant de Thiago Silva (86e) et son vis-à-vis Julio Cesar évitait à son tour le pire sur un envoi de Jimenez dans l'ultime minute.

Comme plus tôt dans la journée, le Brésil a buté sur un onze mexicain très bien disposé sur le terrain et en particulier dans sa propre moitié. Le manque de créativité des Brésiliens, déjà constaté face à la Croatie, limita les occasions et seuls Neymar de la tête (26e) et Paulinho (44e) obligèrent Ochoa, le dernier rempart des 'Tricolores', à sortir le grand jeu avant la pause.Après celle-ci, le Mexique s'enhardit, la surprenante passivité brésilienne lui permettant de croire à l'exploit. Mais les puissantes frappes de Aguilar (55) et Herrera (57) n'étaient pas cadrées. Ce fut pourtant Ochoa qui dut s'employer pour détourner d'un réflexe la frappe de près de Neymar (69e).Au fil des minutes, les espaces commencèrent à apparaître sans que les attaquants ne parviennent à les exploiter jusqu'au bout.C'est encore Francisco Ochoa, gardien du modeste clubs de l'AJ Ajaccio, qui réussissait un nouveau réflexe sur une tête à bout portant de Thiago Silva (86e) et son vis-à-vis Julio Cesar évitait à son tour le pire sur un envoi de Jimenez dans l'ultime minute.